¤ One Tree Hill ¤

Entrez dans le monde de Tree Hill
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Dim 1 Juil - 15:13

Bon je suis pas sure que ce soit ici qu'il faille que je poste ma fic, alors si c'est pas là, supprimez là et dites moi où la mettre.
Alors, je tiens à préciser que je poste que le premier chapitre pour l'instant mais que j'en suis au 13 en vérité... je préfère personnellement les derniers chapitres que je suis en train d'écrire en ce moment lol
Attention mes chapitres sont longs ^^
Si j'ai le temps, je metrai peut être des Photos ^^

mini résumé : ça commence en Leyton, mais ce sera du Brucas. (c'est le plus important à savoir)

Chapitre 1 : Au commencement et Dieu créa la femme.

Partie 1

La vie à Tree Hill c’est comme dans des milliers d’autres villes. Il se passe des choses bien, comme des choses moins bien. Il y a le lycée… où des centaines de jeunes passent leur plus claire de leur adolescence. Ça fait de la peine. Passer sa jeunesse au lycée, à essayer de comprendre des trucs incompréhensibles… Et je ne parle pas que des cours. On essaie de comprendre le pourquoi du comment de l’amour… On est obsédé par une seule chose : le sexe. C’est aussi mystérieux et nouveau que l’amour. Ensuite, les relations amoureuses s’enchaînent, se brisent, se renouent… Et si on allait à la rencontre d’un groupe de jeunes, explorer leur petite vie si compliquée à cet âge là…

Brooke : Hey Miss Sawyer !



Inutile de faire les présentations ? Si un peu quand même. Brooke. Capitaine de l’équipe de PomPom Girls ou les Meneuses de Claques, c’est pareil au final. Elles se trémoussent quand même en dansant avec leur jupe raz la « BIP » et supportent les crétins de sportifs. Non. Ça c’est dans les films. Ici, les Pompom Girls ne sont pas toutes débiles ( mais c’est sans compter la blondissité de Bavin ) et les basketteurs de Tree Hill, qui sont en général assez bien roulés ( ici aussi on a des exceptions, y a qu’à voir Tim…). Revenons à notre protagoniste. Brooke est ultra populaire. Ultra sexy. Ultra brune. Ultra désirée par la majorité des garçons du bahut. Il faut dire qu’elle se gêne pas pour en profiter. Comment lui en vouloir ? On voudrait tous être à sa place. Elle claque des doigts, y a une dizaine de mecs qui arrivent. Ok, on pourrait dire que c’est une fille facile, ou une « Marie couche-toi »… c’est pas totalement faux. Sauf que c’est elle qui fixe les règles : « Salut beau gosse… Tu me rejoins chez moi dans 5 minutes ? ». Enfin voilà, elle a un sérieux caractère. Elle n’a qu’un seul ami garçon : Micro. Mais avec lui c’est pas pareil.

P : (fermant son casier et marchant dans les couloirs ) Salut Brooke … Qu’est-ce qui se passe ?




Peyton. Miss Sawyer comme l’appelle Brooke depuis des années. Les deux devraient être incompatibles car si différentes. Mais non. C’est tout l’inverse. Elles se complètent totalement. Peyton est blonde aux cheveux bouclés. Elle est à fond dans le Rock. Elle fait aussi partie des Pompom Girls. Ça existe des Pompom Girls Rockeuses, la preuve ! Au fond d’elle, Peyton est assez solitaire. Elle ne laisse les gens entrer dans sa vie que difficilement. Une fois qu’ils ont réussi, elle a du mal à les laisser sortir. Son père n’est jamais là, il gagne sa vie sur la mer. Sa mère est morte il y a longtemps maintenant. Désormais, Brooke vit chez elle. Ça lui fait beaucoup de bien. Les parents de Brooke s’en foutent pas mal de leur fille, ils la pourrissent en argent. Ils ne se rendent pas compte qu’elle a juste besoin d’amour. Heureusement, Peyton est là pour ça.


B : (feignant l‘indifférence) Oh rien…

P : Brooke… Je te connais. Je connais ce petit air.

B : (cash) Ok. Je t’ai vu discuté avec ce gars là.

De la tête elle montrait un jeune homme blond, assez grand qui était en train de discuter avec une première de la classe. Peyton souriait et ne savait pas quoi dire. Prise sur le fait.

B : (insistant et lui faisant les gros yeux) Pey … Tu sors avec lui ou quoi ??

P : Euh… On peut dire ça comme ça.

B : Mais c’est qui ?

P : Un nouveau basketteur des Ravens, qui plus est le frère de Nathan. Si t’avais été là pour les répétitions et l’entraînement des mecs tu l’aurais vu! D’ailleurs pourquoi t’étais pas là? (un sourire en coin) T’es la capitaine non ?

B : Là n’est pas la question !! (choquée) Nathan a un frère ? Miss Sawyer !! Tu te tapes toute la famille ou quoi ?

P : Brooke. Regarde-moi.

Elles s’arrêtèrent face à face. Brooke, toujours aussi impatiente, la regardait bêtement.

B : Quoi ?

P : Est-ce que je suis une salope ?

B : (réfléchissant) … Tu es une grosse coquine anorexique!

Elles explosèrent de rire et reprirent leur chemin.

P : Tu le trouves comment ?

B : Hum… Assez indifférent. Je l’avais jamais remarqué avant. Faut dire qu’il traîne pas avec des stars.

P : Ok, c’est pas ton style.

B : Je te le laisse celui-là.

P : (souriant) Oh merci noble majesté … Vous me faites trop d’honneur.

B : Je t’en prie.

P : (entrant dans la classe) T’as révisé pour l’interro ?

B : QUOI? On a interro?

**************************

L : Ca pose un problème ?



Lucas. Lucas Scott. Le « jeune homme blond, grand ». Alors, lui il était quasi inconnu jusqu’à ce qu’il atterrisse dans l’équipe du lycée, les Ravens. Il n’a pas beaucoup d’amis : Sa meilleure amie et quelques potes comme Skills. Son demi-frère c’est Nathan Scott, le capitaine des Ravens. Ils sont en perpétuels compétition. Lucas vit avec sa mère depuis sa naissance car son père Dan a préféré élever Nathan. Grand bien lui fasse. Son modèle a toujours été Keith, son oncle , le frère de Dan. Il a gagné au change. Il y a quelques minutes, il est allé voir une des Pompom Girl avec laquelle il a demandé à sortir la veille. Un des mecs des Ravens l’avait conseillé de sortir avec une pompon girl. Son intégration dans l’équipe ne serait que plus facile. Après tout, les sportifs sortent toujours avec leurs supportrices, pas vrai?

H : (ennuyée ) Non… c’est juste que ça me fait bizarre. Tu viens à peine de rentrer dans l’équipe que déjà tu deviens populaire. Qu’est-ce que je deviens moi?



Haley James. La « meilleure amie » de Lucas mais aussi la première de la classe. Elle connaît tout sur tout. C’est un peu la Hermione Granger de Tree Hill. Ils sont amis depuis leur enfance et depuis ne se sont jamais plus quittés. Haley est une « passe-partout » c’est-à-dire que personne ne la remarque. Elle n’est pas populaire et n’a pas l’intention de le devenir. C’est que des snobs.

L : Haley. Si je sors avec elle c’est juste pour m’intégrer un peu mieux à l’équipe. Ok? Il faut que je paraisse cool, tu comprend ? Ils arrêteront peut être de me persécuter ou de me bizuter. Entre nous rien ne change. De toutes les filles que je connaisse, tu es la plus importante à mes yeux.

H : Et ta mère ?

L : Ma mère c’est pas une fille. C’est ma mère.

H : Donc tu vas pas me négliger par rapport à cette Pompom girl ?

L : Non Haley. Je te le promets. On se fera toujours des parties de mini-golf et je te battrai toujours.

Elle lui donna une frappe.

H : (souriant) Bon ça va alors. Je te laisse Lucas, j’ai biologie. On se voit après les cours.



Il la regardait s’éloigner. Il l’adorait. C’était comme sa propre sœur. La cloche sonna et il rentra lui aussi en cours.

****************************

Brooke et Peyton étant inséparables, continuaient de discuter assises à une table dehors jusqu’à ce que l’attention de Brooke soit captivée par un beau mâle.

B : (toute excitée) Peyton tu bouges pas, je reviens… Je vais réserver ma soirée pour ce soir.
P : Je croyais que tu sortais avec Josh…

B : Non lui c’était juste comme ça.

P : Parce que tu crois …

Elle avait déjà filé et avait laissé son amie blondinette toute seule.

P : … (pour elle-même) qu’avec lui ça sera sérieux ?

A ce moment précis, son regard tomba directement - et sans le vouloir- sur Lucas. Celui-ci était accompagné de… Qu’est-ce qu’elle était elle au juste ? Sa sœur ? Une amie ? Sa meilleure amie ? En tout cas pas sa petite amie sinon il ne lui aurait jamais demandé de sortir avec elle. Une chose était certaine pour Peyton : elle ne le lâchait pas d’une semelle ! Elle lui collait carrément aux basques ! Comme s’il avait entendu ses cris de détresse, il se retourna dans sa direction, dit quelques mots à la fille et se détacha d’elle. Non, ils n’étaient pas siamois. Il avançait dans sa direction. Il venait la voir. Qu’est-ce qu’elle allait lui dire ? Si Brooke avait été là, elle aurait pu faire la conversation. Alors elle lui sourit, telle une cruche embarrassée. Il s’assit en face d’elle et posa son sac devant lui.



L : Salut Peyton. Comment ça va ?

Ooooooooooooohhhhhh My God !!! Il est trop beau de près. En fait, heureusement que Brooke n’était pas là. Elle aurait sorti son coté « croqueuse d’hommes » et il serait tombé dans le panneau. Comme tant d’autres.

P : ( bredouillant) Je … en fait … (hochant la tête) ça va.

L : Tant mieux. Ça te dit qu’on se voit ce soir ?

P : (énorme sourire) Ouais…

L : Histoire qu’on se connaisse un peu mieux… tu vois ? Qu’on fasse connaissance. Je parie qu’on va très bien s’entendre.

P : (gênée) Qui sait ?

********Au même moment*****

B : (sourire ravageur ) A ce soir beau brun…Oublie pas d’amener ton sex appeal.

Elle s’éloignait en tortillant « un peu » du cul. Comme toute bonne pompon girl sait si bien le faire. Mais ça ! Elle en est l’experte. Toujours dans ses petits rêves, elle bouscula une fille qui fit tomber tous ses bouquins.

B : (énervée) Tu peux pas faire attention ?

H : (ramassant ses livres) Désolée…

La capitaine des pompon girls continue son chemin.

H : ( à voix basse ) mais peut-être que si t’apprenais à marcher droit…

Sûrement pas assez bas au goût de Mlle Davis. Celle-ci se tourna lentement, la mâchoire légèrement décalée, petit détail qui signifiait qu’elle n’en avait pas encore fini avec elle.

B : Répète un peu ça !

H : Je suis désolée.

Brooke s’était plantée devant elle, les bras croisés et le regard sévère.

B : T’es qui toi pour me parler comme ça ?

H : On se connaît pas.

Brooke la dévisagea et la jugea de haut en bas pendant quelques secondes.

B : (la méprisant ) Ca je l’avais remarqué.



H : Bon faut que j’aille donner des cours ou je vais être en retard.

Elle commençait à partir mais Brooke la retint.

B : (levant un sourcil) C’est toi l’intello qui fait du tutorat ?

H : (fronçant les sourcils) Moi c’est Haley.

B : Oh ça ou autre chose… ça t’irait quand même pas alors. Mais tu fais du tutorat oui ou non ?

H : (agacée) OUI !!!

B : (tapant dans ses mains toute souriante) Je crois qu’on va trouver un arrangement.

********************

B : Miss Sawyer…

P : Brooke tu m’as fait peur !

B : J’ai une voix si merdique que ça ?

P : Qu’est-ce qui t’arrive ? Tu sais pas quoi mettre comme sous vêtements ce soir ?

B : Euh… non. Quoique ça va sûrement être le cas ! Enfin bref, Josh a accepté.
P : Il n’a pas échappé à la règle Brooke Davis lui non plus alors…

B : C’était évident… Ce crétin n’arrêtait pas de me reluquer en cours de chimie.

P : (la charriant ) Il se croyait peut être en cours d’anatomie.

B : (sourire coquin) Oh arrête … C’Est-ce soir le cours VIP.

P : A propos de ce soir. Moi aussi je sors.

B : Ecoute Peyton, tu sais que je t’adore ! Mais les couples a trois ça m’intéresse que quand y a qu’une fille… en l’occurrence moi.

Peyton la bouscula gentiment.

B : C’est avec le nouveau Scott que tu sors ?

P : Ouais… mais je sais pas si c’est sortir entre copain/copain ou en couple.

Son amie la dévisagea d’un air à faire palir un mort, toujours avec ce petit geste récurrent qui faisait d’elle ce qu’elle était : le levé de sourcil et le décalage de la mâchoire inférieure. C’est un peu sa marque de fabrication.



B : Explique-toi.

P : Ben … il m’a dit qu’il voulait qu’on fasse un peu mieux connaissance. Mais je pense que ça n’interdit pas les baisers.

B : Mouai… Vous en êtes au stade collège…on apprend à rouler des pelles.

P : (souriant) Brooke. On peut sortir avec un garçon et attendre le bon moment pour le faire. Si si ça existe… d’ailleurs à part toi, moi et d’autres, c’Est-ce que font la majorité des jeunes.

B : Ouai ben ils manquent quelque chose.

P : Je pense que t’y gagnes plutôt.

B : Ah ouai ? Les mecs pensent qu’à baiser ! Ils te couchent et c’est fini tu les revois plus. Tombe amoureuse d’un d’entre eux et t’es morte !

P : C’est du vécu ?

B : Prend ça comme tu veux… Mais je sais ce que je dis.

P : T’es pas croyable.

B : Et pourtant je sais que tu me crois.



P : Eh oui qu’est-ce tu veux ? J’ai pitié de toi. Après tout, c’est bien moi qui t’héberge.

B : Pour la bonne cause ! T’aurais plus d’amie après.

P : C’est vrai. T’as raison. Allez vient …

*****************************************


Dernière édition par le Dim 1 Juil - 15:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Dim 1 Juil - 15:14

Partie 2

********************

N : Hey Lucas… Alors t’as pris qui ?



Nathan Scott, ou la perle rare en basket à Tree Hill. Lui, c’est le capitaine des Ravens, le demi frère à Lucas. Il est arrogant mais super sexy …


L : Peyton.

N : Non ?

L : Si pourquoi ?

N : (grand sourire) c’est mon ex.

L : (ennuyé) Ah .. Je …. Je savais pas.

N : C’est rien. Toute façon j’en voulais plus. Mais t’as tapé dans le top 10, t’as pas des goûts de merde… c’est de famille.

L : Sérieusement, à part Peyton, elles ont beau être des pompon girls, elles sont pas toutes canons.

N : Quoi ? Bon ok, elle est peut-être pas très maligne, mais quand même… Davis… tu la trouves moche ?

L : C’est qui ?

N : Hey les mecs il connaît pas Brooke !!!

Un rire collectif s’éleva dans les vestiaires.

L : Toutes façons si je l’ai pas remarqué c’est qu’elle est pas mon style.

N : Brooke est le style de tout le monde ! Enfin bref, Peyton a accepté ?

L : Ouai pour l’instant elle est partante.

N : Ah ces nanas, ne jamais leur faire confiance. Allez mec, plus que trois RDV sans coucher avec elle et t’es des nôtres. T’auras du mal ! C’est une chaude, elle va te sauter dessus ! En attendant, tu vas continuer à t’entraîner avec ce short rose…

*****************

Lucas rentrait de son entraînement.


L : Salut M’man !

K : Alors ça s’est bien passé ?



Karen Roe. La mère de Lucas. Cette femme n’a pas eu la vie facile. Elle est tombée enceinte à 17 ans par son petit copain à l’époque : Dan Scott. Nous retrouverons ce personnage plusieurs fois. Mais il l’a laissé tomber lorsqu’il a su qu’il allait devenir père. Et comme une fois n’est pas coutume, il aussi mis en clok Déborah, la mère de Nathan. Jamais deux sans trois ? Lucas et sa mère ont un lien très étroit tous les deux. L’un ne pourrait pas vivre sans l’autre. Elle a éduqué son fils avec beaucoup de valeurs morales. Ah oui, aussi, c’est une vraie femme d’affaires ! Elle tient un café en ville, le Karen’s cafe, oui très original ! Et une boite de nuit pour les jeunes, mais en ce moment son chiffre d’affaire bat un peu de l’aile. A 36 ans, on est moins dans le coup qu’avant… elle cherche quelqu’un pour l’aider dans la musique.



L : Mouai… faut que tu me laves ce short.

Il déposa un short rose sur la table. Karen ne comprenant pas et Lucas, voyant son air sceptique :

L : C’est le bizutage de l’équipe … je dois le porter pour les entraînements.

K : Jusqu’à quand ?

L : Jusqu ‘à ce qu’ils me laissent tranquille.

K : Espérons que ça ne dure pas très longtemps. T’as quelque chose de prévu pour ce soir ? Avec Keith on pensait aller au cinéma, ils repassent les vieux films d’Hitchcock. Comme je sais que tu les adores, je me suis dit que ça serait l’occasion.

L : (ennuyé) Euh… maman… je suis désolé, mais j’avais déjà prévu de sortir.

K : Vous allez faire un tour au minigolf avec Haley ?

L : Non. C’est pas avec Haley que je sors.

Karen, toujours aussi suspicieuse et de plus en plus curieuse.

K : Ah bon ? Tu as un rendez-vous?

L : Oui mais c’est pas ce que tu crois.

K : Et à ton avis je crois quoi ?

L : Que c’est ma petite amie ?

Elle fit mine de s’intéresser à autre chose.

K : Et ce n’est pas le cas ?

L : Pas pour l’instant. On sort en amis et après si les choses tournent bien, peut-être que je te présenterai ta belle-fille.

Sa mère se retourna et lui fronça les sourcils.

L : (souriant ) Je rigole…

K : Tu es trop jeune pour déjà penser à t’engager.

L : Non mais je disais ça pour rire t’en fais pas.

K : Très bien. Et comme s’appelle l’heureuse élue ?

******************

B : PEYTON !!!!

P : Pas la peine de gueuler… j’arrive.

Elle éteint sa Webcam et partit à la rencontre de son amie.

P : T’es où ?

B : Là !

Sa voix venait manifestement de la salle de bains.

B : Regarde-moi !

Peyton eut du mal à réprimer son fou rire. Mais en tant qu’amie elle se devait de son contenir, un temps soit peu, mais sourit quand même avant de porter sa main devant sa bouche.



B : Arrête ! C’est pas drôle ! C’est de ta faute !

P : (souriant toujours) Quoi ?

Brooke se préparait pour sa soirée et avait prévu de mettre sa dernière tenue achetée : une jupe en jean et un top rose pale. Malheureusement, après un petit accident, les fringues étaient de la taille d’une enfant de 10 ans.

P : Brooke… C’est toi qui a fait tourner le sèche-linge ?

Brooke fit ses yeux de chien battu en guise de réponse.

P : Et t’avais pas regardé les étiquettes avant ?

B : J’étais pressée…
P : (réalisant) T’as mis quoi d’autre à sécher en même temps ?

B : Euh …

Elle sortit deux paires de chaussettes rétrécies… un string, un débardeur…trois torchons qui ressemblaient à des mouchoirs.

P : Y a rien à moi à part les chaussettes ?

B : Bé non, j’avais trop la flemme de tout mettre dedans.

P : (soulagée) Merci mon Dieu pour ta feignantise.

B : Ca m’avait coûté la peau des fesses cet ensemble !! Faut que je trouve autre chose alors…

P : Ton armoire fait trois fois la mienne, si tu trouves pas j’te plaindrais pas !

B : Vive la solidarité féminine!

Peyton était retournée dans sa chambre et continuait sa podcast sur internet.
Brooke refit son apparition 10 min plus tard.

B : (rayonnante et les mains sur les hanches) T’en penses quoi ?



P : Et si on leur demandait ?

Elle alluma sa Webcam et la pointa sur Brooke. Elle reprit le micro entre ses mains et activa l‘enregistrement, un bouton rouge s’alluma.

P : Mes chers fans de « Punk and Disordly » j’ai un sondage à faire ! Ma meilleure amie Brooke, ici présente, que vous pouvez tous reconnaître et admirer maintenant même, se demande si elle est sexy ce soir… A vos claviers !

B : T’irais bien avec Micro toi !

P : Non j’aime pas commenter le sport. Juste le supporter.

Elles se penchèrent sur le chat de Peyton et plusieurs pseudos s’affichèrent avec des « T’es trop bonne ! », des «C’est avec moi que tu sors ce soir ! », des « J’adore ! » ou même des « Tu te la joues à fond ». On peut pas être aimé par tout le monde!
Peyton éteint son matériel et se tourna vers son amie.

P : Satisfaite ?



B : C’est trop bien ça! Tu me laisseras l’utiliser pour quand j’aurais des rendez-vous ?

P : C’est pas un site de rencontres…

B : T’es pas drôle !

Soudain, on frappa à la porte.

B : (joyeuse et courant jusqu’à la porte) C’est pour moi !!!!

D’un geste elle ouvrit la porte et faillit la refermer aussitôt. Elle la referma à moitié, déçue.

B : Ah non … T’es pas Josh toi…



L : Non…

B : (partant) PEYTON C’EST POUR TOI !

Lucas repoussa la porte et entra dans le salon. Peyton arriva à sa rencontre.

P : On y va ?

L : C’est qui cette folle ?

P : L’ouragan Brooke… Je crois que t’es le seul à pas la connaître.

L : Non mais je pensais pas que tu vivais en colocation. Je pensais que c’était toi qui allais m’ouvrir.

P : Non en fait, je l’héberge. C’est la maison de mes parents… enfin c’est assez compliqué.

L : Je vois.

P : On y va ?

L : Je te suis …



Dernière édition par le Dim 1 Juil - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Dim 1 Juil - 15:15

En fait je vous mets le chapitre 2 car vous êtes gentils ^^

CHAPITRE 2 : anciennes Rivalités et nouvelles Rencontree

Partie1

Chez Peyton…à environ 2h du matin .. Une porte s’ouvrait en grinçant. Une jeune femme avait enlevé ses talons et tentait de passer outre sa sortie. La porte regrinça. Elle fit la grimace et reprit son chemin jusqu’à sa chambre, en passant devant celle de son amie. Elle y jeta un bref coup d’œil et reprit son chemin. En vain, elle fut interrompue par un grognement :

P : J’suis toute seule…

Brooke sursauta et laissa échapper une de ses chaussures. Elle s’avança dans l’entrebâillement de la porte. La lumière de la lune éclairait son visage mais elle ne distinguait pas son amie. Peyton lui fit signe de venir s’asseoir. Leur petit rituel était de se raconter mutuellement leur soirée.



B : (grimaçant) Je t’ai réveillée ?

P : (souriant mais très ensommeillée) Non… C’est en partie à cause de la porte et un peu… à cause de mon incapacité à dormir normalement. Alors comment ça s’est passé?

B : hum… il était avec ses copains… donc il m’a ignoré pendant une bonne partie de la soirée.

P : (n’y croyant pas ) Il t’a ignorée?

B : Oui… et je peux te dire que tu te sens comme une cruche.

P : Et après ?

B : Rien. Enfin… pas avec lui si c’est ça que tu voulais savoir.

P : Brooke !

B : Oui mais il était là à faire le coq devant ses potes… et je m’ennuyais ! J’avais besoin de m’amuser. (sourire coquin) Et puis y’avait ce beau surfer..lui au moins il m’a remarqué… et de près !

P : Et ?

B : Eh ma pauvre j’vais pas te faire un dessin ! C’est toi l’artiste mais tu me connais…

P : Oui justement !

Brooke fit claquer la cuisse de Peyton avec un grand sourire.

B : (avide )Et toi ? Bon, s’il est pas là… c’est que ça s’est arrêté au bouche à bouche… enfin… t’avais pris ta voiture ?

P : Temps mort ! C’est moi qui raconte !

*******Flashback *******

P : On y va ?

L : Je te suis …

Peyton préféra prendre sa voiture, comme l’avait si bien deviné Brooke. Mais peut-être pas pour les mêmes raisons. Ils optèrent pour allez manger une glace. Lucas lui indiqua un super endroit où tout y était excellent et la serveuse très amicale. Ils entrèrent au Karen’s Café. A cette heure-ci, le café n’était pas bondé, mais n’était pas vide non plus.

P : C’est sympa ici…

L : Ouai… j’aime bien venir ici. Je me sens un peu chez moi.

P : Tu viens souvent ?

L : Tous les jours.

Elle l’observa un instant pour voir s’il était réellement sérieux ou s’il se moquait d’elle. A son regard, il acquiesça de la tête. Elle sourit. Ils s’asséyèrent à une table vide, en face de la fenêtre. Une serveuse vint prendre la commande.

K : Lucas ?



L : (souriant) Peyton, voici ma mère. M’man, je te présente Peyton.



K : Enchantée.

P : (gênée) Bonsoir. Tu m’as piégée !



L :Un peu. Ma mère tient aussi le Tric.

P : (surprise) Vous arrivez à concilier les deux ?

K : Malheureusement… non ! Le Tric va bientôt fermer ses portes si je ne fais pas quelque chose. J’ai du mal. Il me faudrait quelqu’un de doué pour la musique.

P : Si vous voulez… moi je peux vous aider. Je m’y connais un peu en musique.

K : (intéressée ) Ah oui ?

P : Mouai !

K : Non je ne veux pas t’embêter avec ça.

P : Mais ça me dérange pas ! J’adorerai même et je travaillerai gratuitement… Laissez-moi vous aider.

Karen ne savait pas quoi répondre. Elle lança un regard à Lucas qui haussa les épaules.

K : Eh bien … je … je ne sais pas. On peut toujours essayer.

Peyton tendit une main de remerciement que serra Karen avec enthousiaste.

K : (souriant) Alors deux crèmes glacées géantes ? C’est pour moi !

******************

L : Alors, raconte-moi un peu qui tu es.

P : Lucas, je dois t’avouer un truc. Je sais que tu dois t‘intégrer à l‘équipe… et je sais aussi qu’est-ce qui t’a poussé à sortir avec moi. Je sortais avec Nathan avant… je sais en quoi ça consiste. Tu choisis une nana et tu sors avec elle plusieurs fois. Soit tu résistes à la tentation et t‘es sorti d‘affaire, soit tu succombes mais personne n‘en sait rien et t‘es aussi sorti d‘affaire.

Lucas tomba sur le cul. Il avait été découvert dès le début. Comme un débutant.

P : Alors arrête de faire semblant d’être gentil avec moi. Si tu veux moi je peux dire qu’on a rien fait…et c’est bon.

L : Ok. Tout ce que tu as dit à propos de l’intégration est vrai. Mais si je t’ai choisi toi c’est pour avant tout te connaître. Et peu importe si je gagne ou pas.

P : Si tu le dis.

L : Je sais qu’on ne se connaît pas ni rien, mais fait moi confiance.

Il avait l’air tellement sincère. Comment résister ?

P : et toi, c’est quoi ta vie ? A part être l’ombre de Nathan …

L : (souriant) hum… le basket fait partie intégrante de ma vie. La dessus tu sais tout de moi, ou du moins… une bonne partie en tout cas. Ensuite, j’adore la littérature. Shakespeare ..Stendhal… Steinbeck



P : Oh c’est pas très récent tout ça…

L : Non, mais c’est le plus juste.

P : Ok. Alors, ma littérature à moi c’est la musique. Plus précisément du Rock.. Pas forcément du métal… Fall Out Boys… The Descent… Rolling Stones.. Nada Surf… Enfin, des trucs connus et moins connus. Ce que je retiens ce sont les paroles qui me touchent. Une fois que la mélodie est finie, tu peux toujours refaire la mélodie à ta façon en gardant les paroles. Tu te l’appropries. (souriant) Oui c’est tout un concept. Et sinon je dessine.



L : Oh ! Peyton est une artiste alors si je dois bien comprendre.

P : Si on veut.

Ils furent interrompus par une autre serveuse qui leur amena les crèmes glacées.

H : Salut Lucas…et …?



P : Peyton.

H : C’est ça Peyton. (à Lucas, avec un sourire ironique) Tu me tiendras au courant quand tu pourras passer un peu de temps avec moi. Passez une bonne soirée.

Et elle s’éloigna prendre une autre commande.

P : Sympa ta copine…

L : Tu ne me croiras pas si je te le dis,mais elle est adorable. C’est Haley, ma meilleure amie.

P : Ouais je savais et je comprends. C’est comme moi et Brooke… Si différentes et pourtant si proches.

L : Je la connais pas, mais du peu que je l’ai vu, elle a l’air vraiment très coriace.

P : (souriant) Malgré tout ce que les gens pensent d’elle, ils oublient qu’elle a un cœur. Ses parents lui manquent mais elle ne l’avouera jamais.

L : (hésitant )Un peu comme toi ?

P : Moi c’est différent… Mes parents m’aiment. Ou m’aimaient.

Voyant son air sceptique elle prit le temps de lui expliquer la situation.

P : Mon père n’est jamais là, il gagne sa vie sur un bateau et ma mère est morte lorsque j’étais encore jeune. C’est pour ça que je suis « seule » à part ma petite brunette. Elle, c’est pas pareil, ses parents se foutent complètement d’elle. C’est une orpheline… même si elle n’a jamais manqué de rien.

L : Je comprends. (silence) Et si on sortait prendre un peu l’air ?

P : Avec plaisir !

***************

Ils marchèrent un long moment puis s’arrêtèrent dans un parc. Peyton s’assit sur une balançoire, et Lucas l’imita.



L : Je venais souvent ici petit. C’était pas loin du café de ma mère, alors elle me laissait y aller seul. Ça m’arrivait d’y rester des heures.
P : Moi j’y suis venue une fois pour embrasser un garçon. J’avais 13 ans je crois, c‘était la première fois… et Brooke était cachée derrière la haie. Je te l’accorde, c’est beaucoup moins cliché Oliver Twist.

L : Oh t’en fais pas. On est pas tous des anges. Moi le premier.

P : On dirait pas. Tu es calme. Tu as l’air d’être intelligent. Tu sais écouter les gens…tu dois être honnête. Ce sont des qualités qui se font rares à Tree Hill de nos jours.

Lucas sourit, le regard fixé sur le sol, se balançant légèrement.

P : Je pense qu’on ferait mieux d’y aller. J’te ramène ?

L : Humm… Pourquoi pas ? Après tout on est plus dans les années 50... L’homme a le droit de se faire porter.

*********************
Lucas et Peyton se trouvaient devant chez ce dernier.

L : J’ai passé une excellente soirée avec vous Miss.

P : Moi aussi.

L : Normalement, à ce moment là, ils s’embrassent.

P : Ah ouai ? Ca dépend… T’embrasses bien ?

L : Y a qu’un seul moyen de le savoir.

Il approcha son visage du sien. Il sentit leurs lèvres se toucher, leurs langues se mêler. Ça ne dura pas plus de quelques secondes.



P : Hum… C’est pas mal. Mais je pense qu’on reverra ça la prochaine fois…

L : Quand tu veux…Faites de beaux rêves Mlle Peyton..

P : Bonne nuit Lucas.

***************FIN FLASHBACK*******

B : Hey !!! T’as passé une super soirée ma belle !

P : Ouai… Mais je sais pas du tout où ça va nous mener.

B : Ah ça, je peux pas te dire je l’ai pas testé celui-là…Je rigole…À quand la prochaine sortie ?

P : Je sais pas. Seul l’avenir nous le dira.

B : Je te trouve très philosophique ce soir.

P : Tu trouves ?

B : Oui.

P : Alors je crois que je vais me rendormir.

B : Maintenant que je suis posée… Je fais ma nuit ici.

P : Ok mais tache de ne pas trop gigoter ! Ça me réveille !

B : (regard coquin) C’est pas ma faute si je fais des rêves d’aventures…

P : Tu parles ! On sait tous à quoi rêve Brooke Davis !

B : Tiens donc ! Eclaire-moi .

P : Brooke rêve au vrai prince charmant…

**********************

C’était le jour des entraînements autant pour les basketteurs que pour les pompon girls. Brooke cette fois-ci était présente et menait la vie dure à ses co-équipières.



B : Bordel ! Beth… t’es complètement à l’ouest ! On essaie pas de les effrayer mais de les encourager. Tu fais comme ça.

Elle remua le bassin, plia ses jambes, sauta et agita ses pompon en l’air.

B : Ok ? Et tout ça en souriant…Si possible.

Pendant ce temps, les Ravens s’entrainaient avec leur coach de toujours et de loin leur favori : Whithey Durham. Communément appelé Whithey par tous. Sous ses airs de dur se cachait une véritable tendresse et beaucoup d’humanité.

W : Scott !

Les deux se retournèrent.

W : Nathan Scott ! Arrête de te la jouer perso et passe le ballon à Scott numéro 2. Vous avez oublié que c’était un sport collectif ? C’est pas avec cette attitude que vous allez gagner le championnat cette année!! Allez tous au lancer franc et plus vite que ça.



De l’autre coté de la salle, une porte s’ouvrit et une jeune fille timide entra. C’était une pompon girl vu son uniforme. Lucas lui sourit et la rejoint en quelques secondes. Il la regarda d’un air très surpris.

L : Haley ??

H : (embarrassée ) Ah …Lucas…

L : C’est quoi cette tenue ?

? : C’est ma nouvelle pompon girl !



Brooke venait d’arriver.

B : T’es en retard l’intello.

H : Ouai mais j’ai hésité à venir.

L : ( à Haley) Tu ne m’avais pas dit que tu voulais devenir pompon girl..


H : C’est que.. Je …

B : Bon écoutez vous êtes gentils mais on a des répétitions à faire ! (souriant) Toi t’es dans l’équipe des basketteurs, elle des pompon girls, c’est merveilleux non ? (Redevenant impassible) Alors on peut y aller ?

Haley lança un dernier regard désespéré à Lucas alors que Brooke l’agrippait par le bras. Et elle avait de la poigne.

B : Les filles je vous présente notre nouvelle pompon girl ! Haley !!

Haley fit un bref signe de la main et préféra se cacher derrière les autres filles, pour le moment.

Alors que Brooke et ses copines reprenaient le chant des Ravens, Nathan s’approcha de Lucas.

N : C’est elle ta copine ?

L : C’est mon amie.

N : Elle est pas mal.

L : (sévère) Te fatigues pas, elle sait même pas que t’existes.

N : C’est peut-être le moment qu’elle s’en aperçoive.

Il smatcha comme un Dieu.

W : Scott !! On est pas là pour faire des prouesses !

Nathan hasarda un regard en direction de Haley. Mais elle était bien trop concentrée à retenir les pas pour s’apercevoir de quoi que ce soit autour d’elle. Pendant tout l’entraînement il tenta vainement de capter son attention. Lucas le remarqua et cette attitude le mit hors de lui.

L : Ecoute le bourreau des cœurs ! Tu peux te faire toutes les filles de Tree Hill ! Mais tu touches pas à Haley, compris ?

N : (souriant) Oh du calme…je l’ai même pas touché que déjà tu me fais une scène. Je t’empêche pas de sortir avec Peyton moi !

L : Oui mais Haley est fragile ! Et elle a pas besoin d’une brute comme toi dans sa vie.


N : C’est sur… elle en a déjà assez d’un.

Il le bouscula d’un coup d’épaule en partant.

W : Allez les fillettes vous êtes capables de rien ce soir ! Au vestiaire !

La séance étant terminée, Lucas allait rejoindre les douches mais fut intercepté par Peyton.

P : Hey …

L : Salut Peyton. Comment tu vas ?

P : Oh … et bien ça va. (regardant ses pieds ) Je voulais te dire…enfin…si ça te dérangeais pas…qu’on pourrait peut-être ressortit ensemble… enfin si t’en avais envie bien sur.

Quand elle releva la tête, Lucas avait disparu. Il courait dans la direction de Haley qui était en train de discuter avec Nathan.

H : Oui il faut s’y habituer.

N : Ouai. Et pourquoi t’es devenu une pompon girl ?

H : En fait c’est Brooke qui …

L : Haley ? Qu’est-ce que tu fais ?

Lucas avait comme surgit de nulle part.

H : Je … j’étais en train de parler…

N : Ouai elle parlait avec moi ! Ça te pose un problème ?



Haley fit mine de s’interposer entre ces deux gaillards. Mais juste mine vu leur taille et leur carrure d’athlète. Si ça devait dégénérer elle serait totalement impuissante. De plus, elle n’aimait pas les bagarres, ni les disputes. Juste le fait d’être le centre de cette embrouille la rendait malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Dim 1 Juil - 15:26

Partie 2

L : Je vois pas comment elle pourrait avoir une discussion intéressante avec toi vu ton QI.



H : Lucas ! Ça va je te dis ! On faisait que parler ! Je te rejoins dehors dans deux minutes !



B : Mmmmm… Deux garçons qui se battent pour une seule fille… ça donne des fantasmes…on échange de place quand tu veux ma petite intello.

Lucas fit demi tour malgré ses pulsions qui auraient bien fracasser Nathan. Brooke observa Nathan et Haley, voyant qu’elle gênait.

B : Ok. Je crois que je vais y aller.

Et elle tourna les talons et se dépêcha de rejoindre Lucas qui récupérait ses affaires sur les tribunes.

B : Hey … c’est bien toi Lucas ? Je voudrais m’excuser pour hier soir. C’est juste que c’était pas toi que j’attendais.



L : Je l’ai vite remarqué.

B : (d’un œil inquisiteur) Alors comme ça tu sors avec Peyton ?

L : Si on veut…(réalisant) Merde !

B : (inquiète) Qu’est-ce qu’il y a t‘as perdu quelque chose?

Il se retourna et la chercha partout. Aucune trace de Peyton.

L : Peyton… Je l’ai laissé en plan ! J’ai complètement oublié.

B : (souriant) C’est super galant !

L : Non mais c’est Nathan… il s’en prend à Haley. Elle n’a pas besoin de lui.

B : Peut-être qu’ils vont bien s’entendre.

L : J’en doute fort.

B : Dit plutôt que t’espères pas !

Il émit un grognement.

B : Bon en ce qui concerne ma meilleure amie. Si tu commences déjà à lui faire des plans tordus comme ça… je promets de ne plus te laisser entrer chez nous!

L : Je sais… mais j’ai pas fait exprès. Tu crois qu’elle voudra me reparler ?

B : Oui… Peyton est gentille… et tu lui plais. (tapant dans ses mains) Je sais !!! Tu veux te racheter ?

L : Mouai…

B : Ben en rentrant je te dépose chez nous et elle y sera sûrement. Tu pourras lui redemander de sortir avec toi. Je sais je suis géniale.

L : Je sais pas… je voulais voir Haley..

B : (dure) hey ! Je crois que Haley va te zaper ce soir !

Ils observèrent Haley et Nathan toujours dans une conversation qui les faisait sourire.

L : Tu as probablement raison. On y va ?

*******Pendant ce temps…*********

N : (hésitant) Alors ? Ça te dit ? Ou tu préfères rester fidèle à Lucas ?

H : J’ai envie de sortir avec toi mais je ne veux pas faire de mal à Lucas… Tu comprends, il est comme mon frère !

Nathan sourit.

H : Quoi ? Ça a l’air si bête que ça ce que je dis ?

N : Non c’est juste que si c’est comme ton frère, alors je suis aussi ton frère vu qu’il est mon frère.

H : (souriant) Va pas chercher des trucs compliqués ! D’accord j’accepte …

N : Super ! Quand c’est que ça te branche le mieux ?

H : Ce week-end.

N : D’accord. On se reverra pour voir tout ça.


Il hésita un instant, repartit en direction des vestiaires mais fit demi tour pour une bise sur la joue.

N : C’est un avant goût.

*******************

B : Bon alors qu’est-ce que tu vas lui dire ?

Brooke conduisait et rentrait chez « elle » avec un nouveau compagnon.

L : (soucieux)J’en sais rien. Je vais m’excuser de l’avoir ignorée déjà… et après j’improviserai.

B : Et si on demandait à la radio ?

L : Pardon ?

B : Quoi ! Tu connais pas le jeu qui consiste à poser une question et après la première chanson que tu entends à la radio te guide dans ton choix. On va essayer. C’est quoi ta question ?

L : J’ai pas de question.

B : Bien sur que si. Comment vas-tu t’y prendre avec Peyton ?

Elle alluma la radio et chercha une station pas trop brouillée.

L : Non moi j’ai opté pour l’improvisation je t’ai dit.

Brooke ne lâcha le bouton de l’autoradio que lorsqu’une musique se fit entendre.

B : (satisfaite ) Ah … Voyons voir ça.

« Break up…… Break up……. Or She Will be so sad…… »

L : (souriant ) Humm…. Je continue de croire que ma méthode est bien meilleure que la tienne.

B : Ouai. Peut-être. A mon tour ! Aloreuh… vais-je trouver le garçon qu’il me faut ?



L : Oula ! Question cruciale Mlle Davis!

B : Ca tu peux le dire !

Elle tourna le bouton et la chanson commença.

« And She Will Be Loved….She Will Be Loved…. »

L : Bonne réponse ?

B : Mouai… bof… C’est vague.

L : Tu sais que tu seras aimée… moi je trouve ça pas mal.

B : J’aimerai être aimée autre part que dans un lit…si tu vois ce que je veux dire.

Lucas la scruta. Elle avait sorti ça ironiquement, mais il avait su lire entre les lignes et avait compris qu’elle le pensait vraiment.

L : Pourquoi tu fais ça Brooke ?

B : Pourquoi je fais quoi ?

L : Hum… tes relations avec la gente masculine.

B : (haussant les épaules) Faut bien profiter de sa jeunesse. Puis de toutes façons je crois que je leur fais peur. Chez moi y a rien qui les intéresse à part ce que je sais faire sous une couette. Ils me prennent pour une brune écervelée. (secouant la tête) Bref ! Qui sera l’heureux élu ?

Cette fois ce fut Lucas qui tourna le bouton des stations de radio.
« He loves you…He loves you… He loves you… But he doesn’t know he loves you… In few days… you’ll know ».

L : Ah tu as un admirateur secret.

B : (faisant une petite moue) Super la chanson ! Il m’aime mais il le sait pas, mais je le saurai quand même.

L : C’est toi qui as voulu faire ce jeu.

B : Je l’avais oublié.

Brooke commença à ralentir et s’arrêta devant la maison de Peyton.

B : Y a pas sa voiture. Elle a du faire un tour. Tu veux rentrer pour l’attendre ? Ou sinon je peux te ramener chez toi.

L : Non ça va aller. Je crois que je vais prendre l’air. (silence) Pourquoi t’as fait ça pour moi ?

B : Je l’ai pas fait pour toi mais pour Peyton et parce que c’est ma meilleure amie. Elle a beaucoup aimé la soirée que vous avez passé ensemble l’autre jour. Elle a retrouvé le sourire grâce à toi. (esquissant un sourire) Alors je te dois bien ça.

L : Je te connais pas plus que ça Brooke. Mais t’as l’air d’être une fille géniale.

B : Eh oui ! Qu’est-ce que tu veux ? Seulement y en a pas beaucoup qui s’en rendent compte.

L : T’en fais pas ! Tu vas le trouver l’homme de ta vie. ( plaisantant) je suis même sur qu’il sera ultra sexy.

B : Mmmmm… il a intérêt à l’être alors !

L : Bonne nuit Brooke. J’espère qu’on se reverra.

B : Salut Lucas. Ça m’a fait plaisir de me confier un peu.

L : De rien. Quand du veux.

Il sortit de la voiture et reprit son chemin tout seul jusqu’à chez lui. Brooke l’observa s’éloigner. Il avait été gentil, compréhensible, sans préjugé… il avait levé des barrières infranchissables en elle.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Dim 1 Juil - 15:26

Partie 3

********

P : Je suis rentrée.

Peyton posa son sac à l’entrée et ses clefs de bagnole sur la console. Sa colocataire arriva à grands pas avec un air déterminé.

B : Où t’étais passée ?

P : Du calme… je suis partie prendre l’air. Je suis allée rendre une petite visite à ma mère.

B : (penaude) Ah excuse moi. (silence) J’ai parlé à Lucas.



P : (suspicieuse) Parce que tu lui parles maintenant ?

B : (les bras croisés) Il voulait te voir pour s’excuser de son attitude de tout à l’heure au gymnase.

P : Ah …

B : Tu lui en veux ?

P : Un peu… enfin non … qu’est-ce qu’il t’a dit ?

B : Sur vous ? Pas grand-chose. Mais rappelle le, il t’apprécie. (avec un regard de biche ) Je crois que t’es tombée sur le bon.

Elle se laissa tomber dans le canapé, l’air dépité. Son amie la rejoint et la prit dans ses bras.



P : Qu’est-ce qui va pas ?

B : T’as trouvé l’homme de tes rêves. Vous allez plus jamais vous quitter. Vous allez vous marier. Avoir des enfants. Des petits enfants. Et moi je serais encore toute seule!

Elle fit semblant de pleurer. Peyton sourit.

P : C’est pas vrai du tout ! T’as jamais été toute seule ! Regarde moi ! J’ai toujours été là pour toi ! Et t’as toujours été là pour moi ! Tu te souviens de ce qu’on avait dit ?

Brooke reprit son un mince sourire espiègle.

B : Les copines d’abord !

P : Exact ! Puis je suis pas sure que ce Lucas me plaise…

B : Menteuse. Il te fait fondre. Remarque, y a de quoi.

P : Ben t’as pas perdu de temps pour mater toi !

B : Roh tout de suite… ça n’a rien à voir. Y a pas de mal à se faire du bien. Mais c’est pas de moi qu’on parle ! Mais de toi! Qu’est-ce que tu comptes faire ?

P : (feignant) hum… je me tâte…

Brooke se leva et fouilla dans les affaires de Peyton en renversant son sac par terre.

P : Et c’est qui qui va ranger tout ça ?

B : (relevant la tête) Ben toi !

P : Bien sur.

B : Ah ça y est ! Trouvé !

Brooke envoya son portable à Peyton.

Appuyant son geste à la parole d’un mouvement de l’index :

B : Appelle le ! Ou je l’appelle pour toi !

P : ça va aller je vais m’en occuper.

****************

Le week-end arriva enfin. Ces derniers jours n’avaient pas été de tout repos dans la petite ville. Peyton avait bien rappelé Lucas, sous l’œil envieux de Brooke. Non, ne mélangeons pas tout ! Brooke n’était pas jalouse. C’est juste que voir Peyton aussi bien avec quelqu’un lui donnait envie d’avoir un si beau bonheur. Après tout elle méritait aussi à ce que quelqu’un prenne soin d’elle. Que ce quelqu’un veuille attendre des semaines avant de passer à l’acte. Qu’il se souvienne de son prénom le lendemain matin. Qu’il lui donne des petits surnoms pour la faire enrager. Enfin, vous voyez quoi! Une relation normale. Donc depuis, Peyton et Lucas formaient un beau petit couple. Peyton était bien accrochée, ça faisait longtemps qu’elle ne s’était pas engagée sérieusement avec quelqu’un. Ok ça fait même pas une semaine et on parle déjà de relation sérieuse. C’est en tout cas l’impression que Peyton a avec Lucas. Mais ce qui nous intéresse ici c’est le rencard entre Nathan et Haley. Pas vrai ? Est-ce qu’il y aura un couple dit « Naley »? Et si on zoomait sur leur soirée ? Allez c’est parti, pour notre plus grand plaisir !

Comme convenu, Nathan se rendit au Karen’s Café pour y retrouver Haley après son service.
Il entra dans l’établissement, les mains dans les poches à la recherche de son rendez vous. C’est là qu’il la vit. Elle était en train de faire payer l’addition à un jeune couple avec leur nouveau né. Elle retourna au bar, toujours sans remarquer sa présence. Il s’approcha du comptoir et commanda un chocolat chaud. Au son de sa voix elle se retourna dans sa direction.

H : Nathan ?!

N : Oui ?

H : Mais t’es en avance ! On avait dit après mon service.

N : Ouai ben je serais là pendant et après ton service.

Haley plissa les yeux mais finalement sourit.



H : je sais que tu viens me voir juste pour faire enrager Lucas.

N : Non c’est pas vrai. Bon ok, ça joue un peu mais si je viens te voir c’est avant tout pour toi.

K : Nathan ?

N : Bonjour Mme Roe.

K : Qu’est-ce qui t’amène ici ?



N : Je viens voir Haley.

Karen se retourna surprise de cette réponse très inattendue.

K : (à Haley) Haley ? Tu viens voir Haley ?

Celle-ci hocha la tête en guise de réponse.

K : Je crois que j’aurai tout décidément tout vu ces jours ci. Bon ben passez une bonne soirée.

N : Merci. (à Haley) Alors tu veux faire quoi après ?

Haley était en train de s’occuper de la vaisselle et lui servit sa commande.

H : Attention il est chaud.

N : Merci. Donc oui je disais que c’est toi qui m’intéresse.

H : Pourquoi ? Parce que je suis devenue une pompon girl ?

N : (souriant) c’est vrai que les pompon girls c’est mon truc. Mais ça c’était mon idée.

H : (le fixant) Quoi ?

N : Ben je voulais une raison de te voir et de te demander de sortir avec moi. Alors j’ai demandé à Brooke de s’en charger.

H : Et moi j’ai accepté comme une idiote. (réalisant) C’est pour ça qu’elle comprenait rien aux maths !

N : (ne comprenant pas) Pardon ? Moi j’avais juste demandé à Brooke qu’elle fasse en sorte que tu arrives pompon girl.

H : Ben en fait, j’ai passé un deal avec elle. J’intégrais l’équipe et je lui donnais des cours de maths. Mais le seul cours qu’on a passé ensemble, elle a pas arrêté de me parler de tout et de rien, sans jamais vouloir faire aucun exercice.

N : Même si elle s’était donnée la peine de réfléchir, je suis pas sure qu’elle y serait arrivée.

H : (doucement) T’es méchant.

N : Réaliste. (buvant sa tasse) Aïe !!! Effectivement c’est chaud !

H : Je t’avais prévenu.

Il préféra ne rien répondre. Il détestait avoir tort et surtout qu’on s’amuse à le lui rappeler.

H : Bon j’ai fini ma journée. On va pouvoir y aller.

Elle enleva son tablier, et partit dans la réserve chercher ses affaires. Lorsqu’elle refit surface.

H : Bon alors qu’est-ce tu veux faire ?

N : J’en sais rien. Et toi ?

H : J’ai envie de marcher.

N : Bon ben allons faire un tour alors.

Haley alla souhaiter une bonne soirée à Karen et Keith qui venait tout juste d’arriver. Elle rejoignit Nathan dehors, les mains dans les poches. Ils commencèrent à marcher le long du trottoir.


Il prirent sur la droite, direction la plage. Ils enlevèrent leurs chaussures pour pouvoir sentir le contact des grains de sable sous leurs pieds. Nathan, toujours à ses cotés se sentait bien. Il n’avait pas besoin de jouer un jeu. Il était lui-même. Toute son arrogance, son orgueil, ses caractères d’enfant unique s’étaient effacés. Du coin de l’œil il l’observait secrètement. Elle avait enfilé son poncho tout bariolé, démodé d’au moins quinze ans. Mais il lui allait si bien.

N : Et sinon à part le tutorat et Lucas ? C’est quoi qui te passionne ?

H : (souriant) Te moque pas.

N : J’oserais pas. A part si tu me dis que tu travailles pour un cirque.

H : Oula ça risque pas ! J’ai horreur des clowns. Ils me font peur.

N : Tiens donc. Pourtant les clowns c’est marrant.

H : Oui je sais bien… mais j’aime pas.

N : Alors à part ta passion pour les basketteurs et le fait que tu crains les hommes au nez rouges, tu aimes quoi ? Je te promets je rigolerai pas.

H : Chanter.

N : Quoi ?

H : J’adore chanter. Mais ça personne ne le sait, a part Lucas… et toi maintenant.

N : C’est super !

H : Ouai… Mais c’est du chant de seconde zone…on va dire que je fredonne.

N : Je suis sûr que tu te trompes.

H : Comment tu peux dire ça ? Tu ne m’as jamais entendu chanter.

N : Parce que je pense que tu en es capable.

H : C’est gentil.

N : Tu vois, je ne suis pas que méchant.

H : Pourquoi tu t’en prends comme ça à Lucas… je veux dire… il t’a rien fait.

N : Il ne me supporte pas, alors je me vois mal devenir super porte avec lui.

H : Mais vous êtes malgré tout frères !Y a tout de même un lien qui vous rattache, et je parle pas du lien du sang.

N : Ecoute Haley, je passe une super soirée avec toi. Et parler de Lucas ne ferait que la gâcher.

Elle expira profondément et haussa les épaules. Elle essayait tant bien que mal de les réconcilier mais c’était peine perdue. Elle se rendit compte que l’autre Scott n’était pas si odieux que ça. Lucas devait en rajouter un peu pour se donner le beau rôle. Lucas. Il allait la haïr lorsqu’il apprendrait qu’elle avait passé la soirée en sa compagnie. Et puis quoi alors ? Lui l’avait bien laissé pour cette blonde de Peyton après tout ! Lui devait passer du bon temps, et elle l’attendre sans rien dire ? Haley James est une femme indépendante! Mais peut-être trop dépendante de son meilleur ami. Il fait partie de sa famille. D’accord d’accord …y a plein de raisons qui font que cette soirée n’aurait pas due se produire.

N : Haley ? T’es toujours avec moi ?

H : Hein ? Euh… oui oui excuse-moi.

N : Je te raccompagne ?

Question cruciale pour une réponse cruciale ! Aïe …

H : (souriant) Ouai bien sur.

Il la raccompagna comme convenu devant chez elle.

N : C’est celle-là ta chambre ?

Il montrait une fenêtre au premier étage de la maison.

H : Ouai. Pourquoi cette question?

N : Non comme ça. Ça a l’air chouette.

Haley baissa la tête, ne sachant où regarder. Elle tripotait les petits bouts de laine de son poncho qui dépassaient pour se donner une quelconque contenance. Elle paraissait si ennuyée.

H : Nathan… je suis pas ce genre de filles qui invitent dès le premier soir son rencard dans sa chambre.

Nathan sourit à cette remarque. Elle était comme il l’avait imaginée : naturelle. Tout simplement elle.

N : C’est pas du tout ce que j’attends de toi.

H : Mais ça veut pas dire que j’ai passé un mauvais moment avec toi, tu vois ?

N : Bien sûr. Moi aussi j’ai aimé. Je n’avais jamais fait ça auparavant.

H : Sans blague ?

N : Non non je te promets. Mais c’est pas plus mal. La plus belle soirée je l’aurai passé avec toi.
H : (gênée) Je dois rentrer. Mes parents doivent m’attendre derrière la porte.

N : D’accord. Je te laisse alors.

Notre petit couple était vraiment embarrassé. Il ne manquait qu’une chose pour que la soirée soit une vraie réussite. Je vous le donne en mille : le baiser ! Haley voulait rester sur sa position de « vierge » même si elle mourrait d’envie de l’embrasser. Nathan ne voulait pas la brusquer, il attendrait.


N : Bonne nuit Haley.

Il tourna les talons.

H : Bonne nuit Nathan.

Il se retourna et lui sourit en lui lançant un dernier clin d’œil. Le cœur d’Haley s’emporta. Il ne s’était rien passé mais il avait déjà gagné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
éno
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 383
Age : 28
Localisation : Finistére
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Lun 2 Juil - 17:46

Ouah, elle est génial ta fic !! Long mais mais génial !! Smile Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetreehill.forums-actifs.net
kitoune
Café de Karen
avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 28
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mar 3 Juil - 1:01

Super Very Happy une nouvelle fic!

Ta fic est vraiment très bonne! J'ai bien hâte de voir la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://christine1418.skyblog.com
Brucasforever
Haley
avatar

Féminin Nombre de messages : 952
Age : 25
Localisation : Jura
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mar 3 Juil - 22:44

J'adore, le début est super bien, je suis presée de lire la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zinedia
Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1138
Age : 27
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mar 3 Juil - 23:06

ET bien miss tu connais mon avis mais je suis tellement accro à cette fic que je pourrait la relire des centaines de fois
Ahhhh j'adooorrrreee ^^
Et bien bonne continuation miss et je suis toujours impatiente de lire le nouveau chapitre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitu'
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 380
Age : 33
Localisation : transplane de topic en topic^^
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mer 4 Juil - 23:17

bon j'ai pas trop le temps de la lire Embarassed mais je prendrai le temps parce que j'ai l'impression qu'elle est super !! Very Happy
j'adore l'idée des photos !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Ven 6 Juil - 19:16

Oh c'est gentil tout plein ces commentaires ^^ (bande de fayots !!!! XD) hum... pour répondre à ta question Zinedia, je posterai le dernier chapitre sur Unlimit ce week-end :p
et y a du changement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
zinedia
Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1138
Age : 27
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Ven 6 Juil - 19:21

Ouais youpiiii mdr
Ba attend qu'est-ce que tu crois c'est bien de fayoter mdr
Hum,hum du changement arrête de me mettre l'eau à la bouche mdr!!Bah c'est vrai c'est pas gentil déjà que je suis impatiente, lol
Allez vivement la suite et bonne continuation miss!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Ven 6 Juil - 20:53

Chapitre 3 : Listen To Your Heart

Partie 1

**********************
L : Tu as fait quoi ???

Il marchait d’un pas pressé, essayant de suivre le rythme de son amie à travers les autres élèves. Elle le fuyait.

H : Il n’est pas du tout comme tu le connais.

L : (en colère)Et toi tu ne sais pas comment il était avec Peyton. C’est presque s’il la méprisait des fois.

H : C’est elle qui t’a dit ça ?

L : Oui. Et je peux t’assurer qu’elle est honnête.

Haley s’immobilisa soudainement et lui fit face.

H : Lucas. Tu es mon meilleure ami, tu es ce que j’ai de plus cher au monde mais là, tu ne peux rien y faire. (doucement) Fait moi confiance.

L : (insistant) Il va te briser le cœur.

H : Et pourquoi est-ce qu’il ne pourrait pas s’intéresser à moi pour ce que je suis? Et non comme certains par le biais de paris ou de bizutages ?

Elle souffla un long coup et reprit son chemin le laissant seul avec ses pensées. Il se passa la main dans les cheveux, histoire de se remettre de cette mini dispute. Il n’aimait pas cette situation avec Haley. Ils étaient en train de se séparer. Il redoutait ce jour plus que tout. Son regard se porta sur une autre personne. Il la rejoignit rapidement.



L : Brooke.

B : (souriant) Salut Lucas.

L : Comment ça va depuis la dernière fois ?

B : Tu cherches Peyton c’est ça ?

L : (déboussolé) Oui et non.

B : Elle est en interro de Géographie. Je lui dirais que tu la cherchais.

L : Non ça ira. Dit lui plutôt qu’on se verra ce soir. Je passerai.

B : Comme tu voudras.

L : Merci. Bonne journée Brooke.

B : Au revoir Lucas.

********************
[¤°oO Complicated ~ Avril Lavigne Oo°¤]

Il était 19h lorsque Brooke se « cuisina », non « fabriqua » serait plus juste vu la tête du gâteau. C’était un gâteau au chocolat, enrobé de chocolat avec de la pâte au chocolat et des graines de cacao sur le dessus. En fait elle avait mis tout le chocolat qu’elle avait trouvé. Tout ce qu’il faut pour le régime. Elle prit son portable et numérota sa boite vocale.
Une voix féminine enregistrée indiqua « Vous n’avez aucun nouveau message ». Pour la troisième fois d’affilée en cinq minutes d’intervalle.

B : Salope !

Elle décapsula une bouteille de bière d’un coup sec avec le coin de la table, en but une longue gorgée et vint « souper » devant la télé. A peine s’était-elle installée que l’on sonna à la porte.

B : (levant les yeux au ciel) Rah !!! Même pas possible de déprimer tranquille. Fait chier !

Elle se leva, posa son plateau sur la table basse et alla ouvrir.

B : (surprise) Lucas ? Qu’est-ce que tu fais ici ? T’es pas avec Peyton ?

L : J’allais te poser la même question.

B : (s’énervant) Bien sur ! Allons voir Brooke ! C’est la fille qui sait où est Peyton !


L : (calmement) Tu ne lui as pas dit que je passerai ce soir.

Brooke mit un moment avant de réaliser. Elle porta sa main à sa bouche.

B : (ennuyée) Merde ! J’ai complètement oublié ! Je suis désolée…

L : C’est pas grave. Pour te faire pardonner, tu me laisserais rentrer ?



Elle ouvrit la porte en grand et il entra. Elle reprit automatiquement sa place dans le canapé moelleux entourée de plein de coussins assortis.

B : Fait comme chez toi.

L : J’ai essayé d’appeler sur son portable avant de venir mais je l’ai pas eu.

B : Elle doit être à THUD. Elle va pas tarder.

L : THUD ?

B : (le dévisageant) Oui THUD. Tree Hill Underground… c’est un journal ! Faut sortir un peu mon petit Lucas ! Elle y fait une rubrique dedans… un truc comme ça. Enfin elle t’expliquera ça mieux que moi.

L : Je vais l’attendre ici alors.

Il s’asseya à l’autre extrémité du canapé.

L : Tu regardes quoi ?

B : ( prenant le programme télé) Humm…. Ça !

Elle lança le magasine à Lucas et se précipita sur la télécommande.

B : Ah.. Ça vient juste de commencer.

L : Love Story ?

Il la regarda d’un air perplexe.

B : Quoi ? Tu crois que je regarde que du American Girls ?

L : Loin de moi cette idée.

Elle lui lança un regard en plissant des yeux. Love Story évoquait une histoire d’amour. Ok, super renseignement. Je reprends. C’est l’histoire de deux adolescents qui se rencontrent et sortent ensemble. La fille a un caractère bien trempé. Ils vont se marier mais la maladie de la jeune fille aura raison de leur bonheur. Bref, un classique sentimental où tu chiales automatiquement à la fin.
A la fin du film, Brooke avait les larmes aux yeux. Qu’est-ce que je vous avais dit ? Elle réprimait des petits sanglots. Lucas s’en aperçut.

L : Tu pleures Brooke ?

B : (agitant sa main devant ses yeux ) Non ça va … c’est juste que c’est trop beau !


Et elle fondit en larmes, mais toujours avec un petit sourire, comme si tout allait bien. Alors que rien n’allait. Lucas s’approcha et la prit dans ses bras.

Elle le serra très fort en continuant de pleurer. Ses larmes se substituaient les unes au autres, roulant lentement comme des perles sur ses joues. Elles n’étaient pas prêtes de s’arrêter. Tout ce dont elle avait besoin c’était de quelqu’un qui tienne à elle, comme elle l’avait si souvent fait remarquer. Il la pressa un peu plus contre son torse. Elle ne relâchait pas son étreinte. Il pouvait maintenant sentir les pulsions de son cœur et sa respiration saccadée au rythme de son chagrin. Il ne savait pas exactement ce qu’elle avait mais il la comprenait. Une porte s’ouvrit. Peyton apparut.

Aussitôt Brooke repoussa Lucas.

P : Euh … Vous pouvez m’expliquer là ?

Brooke se leva, sécha ses larmes en reniflant légèrement. Son mascara en avait pris un coup, elle avait les yeux tous noirs. Elle vint à la rencontre de son amie, l’air embarrassé mais la prit dans ses bras.

B : Oh Peyton….

P : (douce) Brooke…Qu’est-ce qui se passe ?

Peyton regardait Lucas par-dessus l’épaule de son amie. Elle le questionna du regard. Comme seule réponse, il haussa des épaules.

L : Je crois que je vais y aller. Peyton on se voit demain ?

Brooke se détacha de Peyton.

B : Non non … c’est moi ! Je .. Je .. C’est à moi de vous laisser. Après tout c’est à cause de moi si vous vous êtes loupés.

Peyton prit le visage de Brooke entre ses mains et effaça les cocards autour de ses paupières.

P : Brooke tu ne vas pas bien ! Rien n’est plus important que ma meilleure amie. Désolée Lucas.

B : Si !L’amour c’est plus important ! Je vais pas vous déranger plus longtemps. Je rentre dans ma chambre… (reprenant un sourire de circonstance à travers ses larmes) et vous pourrez faire vos petites … enfin vous voyez.

Elle mima une chose avec ses mains qu’elle-même n’aurait pu déchiffrer. Elle se faufila dans le couloir jusqu’à sa chambre. Lucas et Peyton étaient seuls.

[°oO Sweet Misery ~ Michelle Branch Oo°¤]

L : Elle va pas très bien.

P : Ouai… je suis prête à parier que c’est à cause de ses parents. Ils avaient promis de l’appeler aujourd’hui. Comme ils l’avaient dit y a 3 mois et toutes les fois d’avant. Je suppose que leur fille n’est pas une priorité.

L : C’est dommage. Brooke est quelqu’un de bien.

P : Ouai…

L : Ecoute Peyton … je pense que je vais y aller. Je vais vous laisser régler vos petites histoires entre filles. Elle a besoin de toi.

P : D’accord et merci d’avoir été là pour elle.

L : De rien.

P : Au fait, je suis rentrée tard car je suis passée au Tric, comme j’avais vu de la lumière… y avait ta mère. On a longuement discuté et je lui ai fait écouter quelques CDS que j’avais dans ma voiture et elle est partante.

L : C’est génial ! J’apprécie beaucoup ce que tu fais pour ma mère.

P : Oh ça me fait plaisir… puis tu sais… moi la musique j’adore ça ! (silence) Lucas je t’adore mais va falloir que t’y ailles.

L : C’est vrai.

Il l’embrassa sur le front.

L : Bonne nuit.

P : Ciao.

La porte se referma. Bizarrement il avait encore son parfum dans sa tête. Il ne pouvait s’en détacher, comme il n’arrivait pas à se détacher d’elle. Il pensait à elle. Il penserait encore à elle cette nuit. Mais ça ne serait pas Peyton.

****************************
[¤°oO Eventually ~ Pink Oo°¤]

Peyton s’approcha lentement dans la chambre de Brooke. Celle-ci était allongée sur son lit, tournée sur le coté, le regard dans le vague. Elle ne pleurait plus. Peyton s’allongea de l’autre coté du lit, face au plafond, les mains sur son ventre.
P : Ils t’ont pas appelé ?

B : (à peine audible) Non…

P : Tu veux en parler ?

Brooke se retourna et se perdit elle aussi dans la contemplation du plafond. Elle haussa les épaules.

P : Peut-être qu’ils appelleront demain.

B : (dure) Leur cherche pas d’excuses ou des voies de recours. (se retournant vers Peyton) T’étais passée où ?

P : Euh … j’étais à THUD… comme d’habitude. Et après je suis passé au Tric, tu sais je t’en avais parlé de la proposition de Karen, la mère à Lucas.

B : Ah oui. Alors maintenant c’est toi le DJ de la boite ?

P : (souriant) On peut dire ça comme ça…

B : Miss Sawyer !! Ces temps ci vous pétez la forme ! (oubliant ses soucis) ça veut dire que je pourrais rentrer en VIP ?

P : (plaisantant) Hum… faut voir …d’accord si ça peut t’aider à aller mieux.

B : A quoi bon se lamenter ? J’ai l’habitude .

P : Je suis fière de toi Brooke. Tu es une femme forte.

B : J’essaie mais c’est pas toujours évident. Il faut dire que j’aie un bon modèle.

Elle lui prit la main.

B : Merci d’être là.

Peyton lui répondit par un sourire.

***********************************

[¤°oO Cry ~ James Blunt Oo°¤]

Lucas passa la porte d’entrée de chez lui. Il se doutait que sa mère n’était pas encore rentrée d’après ce que lui avait confié Peyton. Peyton… ils sortaient ensemble mais…

L : (surpris) Keith ?

K : Tiens Lucas… tu rentres pas un peu tard ?

Keith était en train de préparer une table très romantique. Des bougies, une odeur d’encens, des crustacés et fruits de mer… mais le plus impressionnant n’était pas la table mais plutôt le costume noir que portait Keith. Ça le changeait du tout au tout, passer de ses vieilles baskets et de sa veste en jean délavée à une chemise blanche repassée et amidonnée aurait pu surprendre tout le monde. Même Lucas était en extase, il siffla en admiration.


L : Ben dis dont… t’es sûr que c’est ma mère qui va s’asseoir à ta table ?

K : Non bien sur que non… qu’est-ce que tu racontes ? Le dîner en tête à tête c’est pour nous deux.

L : (souriant) Hey… ça ne me dérangerait pas… on pourrait parler de tout ce que maman ma mère n’aime pas entendre, tout en mangeant comme au restaurant.

K : Comme parler du Basket, des filles, des voitures…

L : (ennuyé) Justement, en parlant de filles… j’aurais besoin de toi.

K : (intéressé) Tu veux parler de mes talents de séducteur…

L : Euh… j’espère pour toi que tu as d’autres talents. Tu as mis 18 ans pour sortir avec ma mère.

K : La lenteur est un vilain défaut mais regarde où j’en suis maintenant ! Allez explique-toi.

Lucas s’assit en face de Keith et commença.

L : Voilà. J’ ai un problème. Depuis plusieurs jours je sors avec Peyton… Tu dois être au courant.

K : (souriant) Oui… ta mère m’en a parlé effectivement. Et pour confidences, elle l’aime bien …

L : Ah …

K : Ca se passe mal ?

L : Non tout baigne… seulement… y a une autre fille.

K : Ahhh fallait s’en douter de celle-là !

L : Alors ma question c’est, qu’est-ce que je fais ?


K : Ben je sais pas.

L : Quoi ? Il est où le séducteur ?

K : En fait j’espérais que t’allais oublier ma présence et repartir dans ta chambre comme si de rien n’était… mais non ! Pour mon expérience personnelle… je suis toujours sorti avec des femmes… mais il y avait à chaque fois une autre femme. Tu veux savoir laquelle ? Karen.

L : (plaisantant) Ca veut dire qu’il faut que j’attende 18 ans pour sortir avec elle et après je la demande en mariage ?

K : Non… justement fait pas les mêmes erreurs que moi. Ça fait pas longtemps que tu es avec cette Peyton… donc couper court à votre relation maintenant serait sûrement plus sage plutôt que d’attendre encore et encore et qu’elle s’accroche à toi…ou pire qu’elle tombe amoureuse de toi. Si c’est pas déjà fait.

L : Peyton je l’adore… c’est indéniable… mais je la considère plus comme une amie…mais attention une véritable amie !

K : Et l’autre fille ?

L : (rêvant) L’autre … c’est tout le contraire ! Je sens qu’il y a une vraie alchimie entre nous… enfin pour l’instant surtout moi. Par exemple, tout à l’heure, je l’ai prise dans mes bras mais je pouvais pas la laisser repartir. C’est elle qui m’a repoussé…

K : Ahhhh… c’est le coup de foudre alors…

L : Peut-être le début…Mais je veux pas faire de mal à Peyton.

K : Alors dans ce cas là… tout ce que je peux te dire c’est que t’es dans la merde !

L : (se levant ) Ah ah … merci oncle Keith… pour tes prodigieux conseils … prévient moi la prochaine fois que j’aurais pas besoin de toi.

K : C’est quand tu veux… toujours à ton service.

La voiture de Karen se gara dans l’allée.

K : Dégage petit neveu ! Le séducteur a rencard ce soir.

L : Oui de toute façon ça me dégoûte de voir ma mère se faire draguer…

*******************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Ven 6 Juil - 20:54

partie 2

*************************

C’était le premier match des Ravens de la saison. L’ultime jour ! Lucas devait faire ses preuves et ne décevoir personne au risque de se remettre toute l’équipe à dos. Il était nerveux mais serein. Il savait qu’il pouvait le faire, mais le ferait-il ce soir ? Ce qui le rendait nerveux c’était la présence de son père. Dan. Enfin, son père… si on peut parler de père… qui venait voir jouer son fils unique : nathan. Ce soir il devait être meilleur que lui. Encore faudrait-il que son pseudo frère daigne lui laisser le ballon. Il ne lui restait plus qu’à espérer.

Du coté de Nathan, tout baignait. Il s’échauffait avec le reste de l’équipe en marquant des paniers, et souriant sans cesse. Il lui souriait.


Elle agitait euphoriquement ses pompons.

B : Haley arrête de baver.

H : Hein quoi ?

B : (à Peyton )Oh celle là, depuis qu’elle sort avec le capitaine de l’équipe elle se la joue à fond. Toi t’étais pas comme ça.


P : (hochant la tête) J’espère bien.

B : T’étais pire.

Peyton la bouscula gentiment. Brooke se retourna vers ses girls et très sérieuse :

B : Bon ça va être à nous. C’est la routine pour tout le monde mais Haley je t’en prie… fait de ton mieux.

H : Mais je la connais par cœur la choré !

B : Mouai… Allez !

[¤°oO Over My Head ~ SUM 41 Oo°¤]

Les filles se postèrent au milieu du terrain et en face des tribunes. Elles entamèrent leur chant et leur danse de supportrice. Brooke était évidemment devant, donnant le pas. Peyton à sa droite, n’avait pas besoin d’être guidée tellement elle l’avait interprétée. Elle essayait de capter l’attention de Lucas qui était pile en face d’elle, mais il était bien trop préoccupé pour la remarquer. Quant à Haley, il se trouvait qu’elle avait un autre talent caché : la danse. Elle s’en sortait à merveille. Comme quoi on peut être pompon girl et intelligente. Elles finirent toutes en cœur sur un « GO RAVENS ».
Les joueurs quittèrent le banc et leur veste pour venir se placer au centre, après les dernières recommandations de leur coach. L’autre équipe se positionna en face des Ravens. Ces derniers se lançaient les derniers regards d’avant match. Le coup de sifflet retentit enfin. Nathan contra son adversaire, dribla et marqua.

Premier point pour Tree Hill. Les tribunes étaient déchainées, les pompon girls sautaient partout. Deuxième coup de sifflet, et Tim récupéra le ballon, passa à Nathan qui était marqué. Il hésita puis passa à Lucas, seul, qui envoya le ballon droit dans le panier à son tour. Le match défila de cette manière : collectif. Lucas, Nathan et toute l’équipe prenaient plaisir à jouer. A la fin du jeu, le score annonçait 38 à 22 pour les Ravens. Une fois de plus, le gymnase trembla. Leur premier match, leur première victoire. Ils pouvaient en être fiers.
------
Petit à petit la salle se vida. Tout le monde voulait venir féliciter les deux meilleurs : les Frères Scott.

N : C’était cool de jouer avec toi.

L : Ouai moi aussi.

Nathan lui tendit la main. Lucas la jugea un instant puis la serra en souriant.

L : Merci petit frère.

N : (hésitant) Est-ce que ça veut dire que j’ai ta bénédiction pour Haley…

L : Si tu es comme elle te décrit… je ne pense pas que tu en aies besoin. Mais attention, je serais toujours derrière !

N : Ok ok. T’en fais pas, je compte pas lui faire de mal. Elle sait qui je suis vraiment.

L : (plaisantant) Yen a au moins une ! (voyant Peyton arriver) Je te laisse, le devoir m’appelle.

******************

N : Haley ?

Elle était penchée sur son sac, essayant vainement de retrouver quelque chose qu’on ne saura jamais. Elle releva brusquement la tête en sursautant. Elle porta sa main à son cœur.

H : Ah c’est toi tu m’as fait peur.

Nathan lui sourit, les mains dans les poches.

N : Qu’est-ce que tu cherches ?

H : (réfléchissant) Ben… en fait. Je sais plus. Je crois que j’ai oublié. Qu’est-ce que tu veux?

N : J’aimerai qu’on passe la soirée ensemble. Pour fêter notre victoire.

H : (ennuyée) Oh … je suis désolée Nathan… mais j’avais promis à Karen de lui ouvrir son café après le match, car c’est toujours bondé à cette heure ci. Tu comprends, c’est à ce moment où son chiffre d’affaire grimpe.


N : Tant pis..je vais être obligé de t’accompagner.

H : Pardon ? Tu veux venir avec moi ? Tu vas être obligé de faire le service alors…

N : Moi qui ai jamais porté de tasse et qui ai du mal avec les additions… c’est bien ma veine! Mais puisque c’est le seul moyen pour que je passe un peu de temps avec toi… Je crois que je vais me mettre à adorer le café et les maths !



Haley rigola. Il passa son bras autour de ses épaules et prirent le chemin de la sortie.

*****************

P : (grand sourire) Félicitations Lucas !

Elle se jeta dans ses bras. Elle était légère, très légère. Un peu comme une plume et aussi douce. Il la reposa doucement au sol.



L : Merci beaucoup.

P : Alors qu’est-ce qu’on fait ? Moi faut que je passe me changer…

Elle fut interrompue par Brooke qui passait par là et qui ne daigna pas s’arrêter.

B : Si tu me cherches je suis à la maison. Bonne soirée.

Elle continua son chemin jusqu’à la sortie, son sac sur l’épaule.

P : ok . Je disais donc qu’il fallait que je me change et après on pouvait faire ce que tu voulais.

L : Hum… Je sais pas.

P : On va aller loin comme ça.

L : Et si tu me montrais ta chambre ?

Voyant son air surpris, il répliqua aussitôt.

L : Euh je voulais dire … Enfin, me montrer un peu l’endroit où tu vis, tes dessins, tes CDS , tout sauf ton lit bien sur !

P : (souriant) Ok . Allez vient par là.

A leur tour ils sortirent du bâtiment. Le gymnase referma ses portes pour ce soir, éteignit ses lumières et s’endormit en rêvant à ce match.

****************

[¤°oO Good Day ~ Luce Oo°¤]

Nathan avait enfilé pour l’occasion un tablier blanc. En fait, à la base, il était blanc. Puis petit à petit des couleurs marrons nuancées avaient trouvé leur place sur ce fabuleux tablier.

H : (souriant) T’as vraiment deux mains gauches ou tu le fais exprès ?

Il venait de confondre le cacao avec le café et faisait déborder les tasses à chaque fois.

N : Pas au basket !

H : C’est vrai.

N : Mais à force je vais y arriver…

H : Non. Désolée Nathan… y en a qui sont doués pour certaines choses et d’autres non… Alors, comme je vois que tu as l’air musclé…

Elle fit semblant de toucher ses bras.

N : J’en ai pas que l’air…

H : … Tu vas me ranger tous les cartons qui sont dans la réserve. Suis-moi.

Effectivement il la suivit jusqu’à une tout petite pièce avec des étagères.

H : Les cartons qui sont là-bas…

Elle montra du doigt des cartons derrière le comptoir.

H : Tu les amènes ici. (elle s’approche des étagères et lui fait une démonstration) Ensuite tu ranges leur contenu dans l’ordre.

Elle se retourna et se retrouva nez à nez avec un tablier taché. Elle leva la tête et vit le visage de Nathan.

Il était tout prêt. Trop prêt pour qu’il ne se passe rien. Il la regardait toujours, attendant un moindre signe. Dans un petit élan et sur la pointe des pieds, elle rejoint les lèvres de Nathan.
Celui-ci fut surpris de sa réaction même s’il l’avait toujours attendu. Il se reprit et partagea ce moment avec elle. Il passa ses bras dans son dos, la pressant davantage contre lui. Ils se séparèrent au bout d’un moment, et il la relâcha un peu. Elle retomba sur ses pieds. Elle ne savait pas où regarder, ce qui le fit rire.

H : Je … Je… hum… Euh…Je … Tu… Les clients ! Oui les clients… il ne faut pas les faire attendre.

Avec ses doigts, elle lui indiqua la direction dans laquelle elle allait partir. Et elle sortit de la mini pièce.

******************************

P : Bon je crois que jusque là tu connais déjà…

Peyton et Lucas venaient d’arriver devant chez Peyton.

L : Oui, c’est exact. D’ailleurs j’en garde un très bon souvenir.

En guise de réponse Peyton l’embrassa.

Ensuite ils entrèrent.

P : Brooke ? On est là… On va passer la soirée ici.

[¤°oO Sex Baby Sex ~ Superbus Oo°¤]

Aucune réponse. Enfin, pas de réponses concrètes… juste des rires dont celui de sa colocataire.

P : D’accord… tu es sûr de vouloir rester dans cette maison ?

L : Absolument.

P : Rien ne te fera changer d’avis ?

L : Rien.

P : Si tu y tiens tant que ça.

Ils se dirigèrent dans le couloir.

P : Ma chambre c’est la première à droite. Porte noire. En face, c’est celle de Brooke. Porte rouge.


Peyton s’avança doucement vers cette dernière.

P : (chuchotant) Chouchou rouge ( tendant l’oreille) Oula… ça confirme bien…elle a l’air de prendre son pied.

Revenant sur ses pas, à la rencontre d’un Lucas sceptique :

L : Qu’est-ce que ça signifie ?

P : Les chouchous c’est un code. C’est l’idée de Brooke bien entendu. Chouchou vert… Y a un garçon dans la chambre mais ils font rien. J’te rassure y en a jamais de vert.. Orange, ils font des trucs mais c’est pas une catastrophe si y a une autre urgence. En gros, on peut déranger. Et rouge… ben elle me tue si je lui casse son coup.



L : (fixant la porte ) Et là c’est important alors…

P : Ouai… et d’après ce que j’ai pu entendre… (secouant la tête) J’aurai préféré ne jamais l’entendre. Au lieu d’imaginer ce qu’il se passe derrière la porte rouge, ça te dit de voir ce qu’il y a derrière la porte noire ?

L : Volontiers Mlle Sawyer.

***********************

[¤°oO Never Grow Old ~ The Cranberries Oo°¤]

Il était près de 2h du mat’ lorsque Haley tourna les clefs du Karen’s Café. Il la raccompagna à pied jusqu’à chez elle.

N : Ah… je suis liquidé …

H : Alors comme ça on fait le fort et on tient pas à une séance de service ?

N : Hey … C’est pas juste ! J’ai fait un match avant.

H :Tu as raison.

N : Je sais.

H : Fait pas le beau, car moi je me suis tapée toute la choré des pompon girls à apprendre juste pour tes beaux yeux.

N : Et je dois avoué que tu t’en es pas trop mal sortie même !

H : C’est vrai ?

N : Ouai. Qui aurait cru Haley capable de tout ça ? Elle est première du lycée, donne des cours de tutorat, a un petit boulot en dehors des cours -qui s’avère être un gros boulot- et fait maintenant partie des pompon girls attitrées des Ravens. T’imagines ? J’en fais pas le quart tout seul. Et j’allais oublié : elle chante en plus de ça.

H : Je chante pas.

N : Bien sur que si.

H : Tu ne m’as jamais entendue.

N : Ben vas-y…

H : J’ai pas envie.

N : Tu en meurs d’envie au contraire.

H : Tu l’auras voulu.

Elle respira profondément et ..

H : « Sunrise Sunrise… looks like more is in your eyes… »
Lorsqu’elle finit, ils venaient d’arriver sur le palier de sa porte.

N : Wow… Haley tu chantes … j’ai même pas de mot pour te décrire ça.

H : (souriant) Arrête de te foutre de moi.

N : Je suis sérieux!

H : Oui mais de toutes façons je ne compte pas faire carrière dans la chanson.

N : Un jour essaie quand même. T’as de la voix.

Un silence s’installa entre eux. Ils devaient se quitter.

N : Ce n’est pas encore ce soir que je découvrirai ta chambre… même si tu m’y forçais je refuserai.

H : Tiens donc… Tant mieux pour toi, tu n’auras pas à te forcer. En tout cas pas ce soir.

N : Je ressens une grande vague d’hésitation.

H : Pas du tout.

De nouveau, à pleine bouche elle l’embrassa. Et encore une fois, il en fut tout retourné.

N : J’adore quand tu sais ce que tu veux.

H : Ca te plait toujours même si je te dis que j’ai besoin d’aller dormir ?



N : Faut bien.

Cette fois ci, c’est lui qui se pencha pour l’embrasser. Il rapprocha ses lèvres de son oreille :

N : Bonne nuit Haley.

Elle sourit. Il se détacha et partit.


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Ven 6 Juil - 21:00

partie 3

*************************

P : Hummmm … dure question ! Y a plein de chansons que j’adore !

L : Oui mais si tu devais en choisir qu’une ?

P : Je pense que ça serait …Non j’arrive pas à choisir ! C’est trop dur !

L : Peyton …


P : Ok ok je me décide. Bon c’est pas très rock… ça serait « The Story Of The Impossible » de Peter Von Poehl… et toi ?

Ils étaient allongés sur son lit, le regard dans le vague. Elle se retourna vers lui.

L : Sans hésitation. Je dirais « Always Love » de Nada Surf. (*_*)


P : C’est vrai qu’elle est sublime. Et pourquoi t’as choisi celle là ?

L : Parce qu’elle parle de choix, d’amour, de la vie. Le jour où j’aurais cette chanson dans ma tête en présence d’une fille. Ça voudra dire que ça sera la bonne.

P: (surprise)Ah ouai ? Et t’y crois ?

L : Bien sûr !

P : Et t’écoutes quoi en ce moment dans ta tête ?

L : Hum… je sais pas si je peux te le dire… ça serait pas très catholique …

P : Oh j’suis pas une prude tu peux y aller…

L : « Rape me » de Nirvana.

Il lui lança un coup d’œil pour voir sa réaction. Elle rigolait. [Alors j’explique pour les nuls en Anglais (lol, oui y en a !! vous vous sentez visés, je sais … moi aussi je suis comme vous) Donc « Rape me » ça veut dire « Viole moi » oui étrange mais on adore tous la chanson!!]

P : Tu sais … qu’est-ce qui te dit que je suis pas comme ça ? Ça se trouve dans 10 min je vais te sauter dessus…

Ils rigolèrent ensemble.

L : (souriant) Et là il se passe quoi dans ta tête?

P : « God Put A Smile Upon Your Face » de Coldplay.


L : Ah … c’est pas faux.

P : Moi j’ai de bonnes prédictions.

L : Alors à qu’est-ce que je compte faire là tout de suite ?

P : Hum… Comme tu comptes t’en aller vu l’heure avancée de la nuit… Tu vas m’embrasser tendrement et me souhaiter bonne nuit sinon tu vas avoir ta mère sur le dos.

L : C’est assez tentant en effet…et sûrement véridique !

Il s’exécuta puis sortit de la chambre et … !!!!

***********************

Cling !! Cling !!! Ponk !!! Cling !!! POnk ! Ponk !

Haley se retourna dans son lit comme si ces bruits n’existaient que dans son imagination.

Long!! POk !!! Cling !

Cette fois, elle s’assit sur son lit et regarda son réveil. Ça faisait à peine trois quart d’heure qu’elle était couchée… D’où venaient ces petits bruits ?

Cling !! Plok !!!

Son visage se figea.

Quelqu’un s’amusait à balancer des cailloux sur les carreaux de sa fenêtre. Elle se leva brusquement, étira les rideaux et ouvrit la fenêtre. Personne à l’horizon. Soudain, c’est là qu’elle le vit. Sa fenêtre donnait directement sur la route et sur celle-ci y était écrit un message à la craie.

[¤°oO Your Song ~ Elton John Oo°¤]

« J’ai passé une très bonne soirée. Merci Haley. Désolé, mais re-bonne nuit. Nathan.

Ce soir là, Haley ne voulait pas se recoucher, elle aurait pu rester là toute la nuit à regarder ce mot. Elle se fit la promesse de lui répondre en temps et en heure.

*************************

Brooke avait renvoyé son ami de la soirée et enlevé le signe d’interdiction : le chouchou rouge ! Avant de se coucher, elle rangea vite fait sa chambre et alla mettre ses affaires dans la machine à laver. Elle se rendit au sous-sol. Au dessus de la machine, y était écrit un petit mot de Peyton depuis l’incident de la dernière fois. « Brooke… Ma chère Brooke… je t’adore mais s’il te plait ne touche à aucun de ces engins : lave linge, sèche linge, fer à repasser !! Je tiens à ta vie ! Mets juste tes affaires dedans… ça suffira. Je ferai le reste. Peyton. Ta très chère coloc’ ».

B : Ca va … ça arrive de se tromper…

Elle inséra ses affaires sales dans le tambour du lave linge et remarqua que sa chemise de nuit avait une tache de chocolat …
elle en profita pour tout mettre à laver. Elle referma la machine vêtue de … vêtue de … ben vêtue de rien. Elle était nue comme un ver. Après tout, elle ne risquait rien à part de croiser Peyton. Elle remonta au rez de chaussée, arriva presque au niveau de la chambre de son amie….et !!!!!

[¤°oO Wicked Soul ~ Kubb Oo°¤]

B : NON !

L : Oh … mon dieu…

Brooke fit de grands gestes qui ne servaient strictement à rien et Lucas déboussolé ne pouvait s’empêcher de regarder.

B : Arrête !! Tourne-toi !

Ils se firent dos en même temps. Lucas était en face de la porte noire très gêné et Brooke était dans une situation des plus inconfortables.

D’accord, y avait des ombres mais quand même. Surtout en présence du petit copain de sa meilleure amie. Tant bien que mal elle essayait de se cacher un peu de haut et un peu de bas.

B : Qu’est-ce que tu fiches ici ?

L : Je… je … je partais …je suis désolé..

B : qu’est-ce qui m’a pris de tout enlever ?

L : Bon je sais … moi je pars vers la sortie et toi vers ta chambre.

B : Ok.

Lorsqu’ils se croisèrent Lucas dut détourner le regard. Mais il se retourna brièvement et la considéra un instant.

Elle se dépêchait de rejoindre sa chambre à petits pas nue. Elle aussi se retourna et croisa son regard. Elle lui sourit avec un regard espiègle et reprit son chemin. Ça l’amusait. Lui aussi. Soudain, il comprit … °oO « Your life is just a choice… but i’ve never learnt enough…to listen to the voices that told me…Always love… »Oo°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
zinedia
Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 1138
Age : 27
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Ven 6 Juil - 21:16

Ah lala et bien j'adore ce passage :
Citation :
Elle agitait euphoriquement ses pompons.
B : Haley arrête de baver.
H : Hein quoi ?
B : (à Peyton )Oh celle là, depuis qu’elle sort avec le capitaine de l’équipe elle se la joue à fond. Toi t’étais pas comme ça.
P : (hochant la tête) J’espère bien.
B : T’étais pire.
Et bien d'autre encore comme quand Brooke fait sa lessive ou le coup des chouchou mdr ta bien aimé la saison 3 ça se voit lol. N'empèche j'adore << Always Love >> elle est génial cette chanson, enfin je vais pa partir dans un débat parce qu'avec moi on en a encore pour demain.
Sinon bah ta fic est vraiment génial j'aime toujours autant la lire (et oui le train train habituel ne c'est pas encore installé lol voir sujet Leyton mdr)
Alors alors et bien vivement la suite et bonne continuation miss bounce What a Face (mdr j'adore ce smiley)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mar 31 Juil - 2:04

Chapitre 4 : I'm Not Okay....

Partie 1


[¤°oO Liquefy - The Servant Oo°¤]

L : Salut M’man !

Il l’embrassa sur la joue alors qu’elle était en train de déjeuner. Il s’installa à la table.

K : Bonjour Lucas… Bien dormi ?

L : Ouai ça va.

K : Tu es rentré tard hier soir…

L: (grimaçant) Disons que je suis rentré à l’heure autorisée avec une ou deux heures de décalage.


K : Lucas. L’heure c’est l’heure ! Je me suis fait du souci pour toi.

L : D’accord maman… mais alors va falloir que tu me donnes plus de marge… et je pense que j’arriverai à rentrer.

K : Bon on rajoute une heure alors. Mais pas une seconde de plus.

L : (déviant la conversation) Comment ça va avec Keith ?

Karen le dévisagea en plissant des yeux.

L : Allez … je sais très bien que lui non plus n’est pas rentré chez lui à l’heure cette nuit… et tu ne lui dis rien ?

K : Il est assez grand pour décider ce qui est le mieux pour lui.

L : Le mieux pour lui c’est d’investir dans le lit de ma mère…

K : Le canapé est étroit.

L : (souriant) Je ne veux rien savoir ! Mais envoie moi un faire part pour le mariage.

K : Arrête petit malin… Tu me cherches ? Et toi avec « Peyton la rockeuse »…

Lucas sourit.

K : Tu sais qu’elle a de très bons goûts musicaux et une capacité étonnante à avoir plein d’idées?

L : Ca m’étonne pas.

K : Entre vous deux ça colle ?

L : Oui… mais je sui sûr que Keith, en tant que concierge attitré, s’est empressé de t’en parler…

K : Euh non… Il m’a juste dit qu’avec Peyton ça marchait mais que t’étais pas à fond sur elle. C’est tout. Après ça ne me regarde pas.

L : Mouai… ça ne te regarde pas mais t’aimes bien savoir.

K : Je trouve ça normal pour une mère. T’es sûr que tu ne veux pas m’en dire plus ?

L : Hum…Je …je crois que ton prétendant à la tête dans le … enfin tu vois… il lui faudrait un bon coup de kawa si tu veux mon avis.

Keith venait de faire son apparition. Dans une robe de chambre, il se passait la main dans ses cheveux qui avaient pris un mauvais pli, et avait des cernes aussi grandes que des parachutes. Il était encore dans les vapes.

L : Allô la lune ici la terre…

Keith : Salut mon neveu… bien dormi ?

L : J’aimerai te retourner la question mais je me doute de la réponse. (se levant) C’est pas tout mais le temps passe, j’y vais. A ce soir…

Karen : Essaie de pas trop traîner et de rentrer à l’heure.

L : Promis. A condition que je ne me fasse pas voler ma montre.

******************

P : Bon alors raconte-moi un peu ta soirée…

Brooke et Peyton déambulaient dans les couloirs du bahut.

B : (sourire coquin) Hum… Ben c’était pas mal…

P : Pas mal ? Honnêtement je sais pas ce que vous faisiez mais ça te faisait rire.


B : Miss Sawyer vous étiez caché sous le lit ou quoi ?

P : Non, mais t’as pas une porte blindée. C’était qui ?

B : Je sais pas trop… Enfin si… c’était un type des marines …

P : (ne comprenant pas) Comment un marines arrive à Tree Hill ?

B : (yeux de chien battu) S’il te plait ne m’en veux pas. (euphorique) J’ai utilisé ton ordi et ta Webcam sur un site de rencontres… et il était classé dans le top10 des plus canons et des plus sex… Et comme ma popularité ne fait que grimper… il est passé faire un tour à Tree Hill pour moi.

P : Nonnnn!

B : Si si … c’était le pied !

P : Tu m’étonneras toujours Brooke.. Tu le sais ça ?

B : Tiens voilà ton Dom Juan…

En effet, Lucas venait à leur rencontre. Il embrassa Peyton et dit bonjour à Brooke, un peu gêné.

P : Comment ça va ?

L : Bien. A part que je vais devoir vous laisser car je suis attendu par Whitey.



P : Moi aussi je dois y aller. Mon cours a commencé depuis … (regardant sa montre) Merde ! 15 min !!! A tout à l’heure !

B : Bonne chance.

Peyton courut jusqu’à sa classe. Restaient Brooke et Lucas face à face.


B : Euh pour hier soir…

L : Tu en as parlé à Peyton ?

B : Ca va pas ?

L : Vaut mieux pas en dire un mot. Ça reste entre nous ?

B : Bien sûr. (silence) Je crois que je vais te laisser car Whitey veut te voir c’est ça ?

L : Oui c’est vrai. A la prochaine Brooke..

B : Bye Lucas.

**************************
[ ¤°oO Give You Back ~ Vertical Horizon Oo°¤]

Lucas frappa au carreau de la porte où était inscrit « Coach ». Il lui fit signe d’entrer. Nathan était là lui aussi. Il s’asseya à coté.

L : Vous vouliez me voir ?


W : Ouai mon p’tit. Oh ne vous en faites pas… ça ne prendra qu’une minute. Je voulais vous féliciter pour ce superbe match que vous nous avez offert la veille. Vous vous êtes dépassés, aussi bien mentalement que physiquement. Vous avez su mettre vos différends de coté l’espace d’un heure tout ça pour votre passion… je pense que c’est le plus remarquable. Je tenais simplement à vous dire que je n’en attendais pas moins de vous deux, et vous ne m’avez pas déçu.

L&N : Merci coach.

W : C’est bon vous pouvez y aller.

****************************

Nouveau sms de Peyton :
Slt Luke, dsl 2 te DranG ms Sk tu pouré paC ché moi récupéré mon book?Js8 à Thud é c urgen, jpe pa me libéré. Brook rep pa, tu a bsoin d clé pr rentré. Mci.

Lucas était dans sa chambre en train de bouquiner. Il se connecta au site de Peyton pour voir si Brooke était dans les parages. Apparemment pas dans la chambre de Peyton…Ah si …Elle venait de faire une courte apparition devant la porte. Elle revint sur ses pas, manifestement intriguée. Elle nota que personne ne se trouvait là et fit une grimace à la webcam... Fixant l’écran d’ordinateur comme un miroir, elle prit des poses amusantes : grimaces, moues diverses, souriante, entraînement du levage de sourcil ( parce qu’elle y arrive pas avec celui de droite)…etc Ça la fit rire. Lui aussi. Lucas décida de lui envoyer un message via le net.

[¤°oO Stupid Girl ~ Garbage Oo°¤]

Anonym#3 (alias Lucas) : Hey Brooke …

Brooke lut le message et leva un sourcil.


Elle sourit telle une chipie et s’installa au bureau. Elle changea le pseudo de Peyton, FallenAngel, par Sexygirl.

Sexygirl : Slt…

Anonym#3 : Comment ça va ?

Sexygirl : Et toi ?

Anonym#3 : Tu réponds toujours aux questions par d’autres questions ?

Sexygirl : Encore un intello ?

Anonym#3 : Peut-être … ou peut-être pas.

Sexygirl : On se connaît ?

Anonym#3 : Peut-être…

Brooke : Il m’énerve avec ses « peut-être »…

Anonym#3 : Tu es sublime Brooke.

B : (grand sourire ) Voilà qui est mieux.

Sexygirl : J’aimerai pouvoir en dire autant. Une photo ?

Anonym#3 : Si tu me voyais tu n’en pourrais plus.

Sexygirl : Ca va pas cher les fleurs…T’es qui ? On a déjà couché ensemble ?

Anonym#3 : Non mais tu serais pas déçue.

Brooke derrière son écran souriait toujours. Elle aimait bien les petits chats comme ça…

Sexygirl : Une rencontre ?

Anonym#3 : Un jour peut-être …

Anonym#3 est déconnecté.

Brooke resta bouche bée. Elle venait de se faire « planter » sur le net.

B : Hein !? Enfoiré !!

Elle se leva, fit un au revoir à la caméra et sortit de la chambre.
**********************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mar 31 Juil - 2:05

Chapitre 4

partie 2


*******************************

Lucas se gara devant chez Peyton.

Brooke était toujours là, il y avait encore sa voiture. Il toqua à la porte. Sans succès. Il réitéra sa tentative. Qui échoua une nouvelle fois. Il tourna la poignée… la porte était ouverte. Il entra. Toujours aucune trace de Brooke. Il alla voir dans la chambre à Peyton. Encore rien. Il entendit du bruit et des voix qui venaient de la chambre à la porte rouge. Elle était entrebaillée. Il passa la tête.

Brooke était bien là. Mais comment expliquer ça ? Elle avait mis son lecteur mp3 sur les oreilles. Elle chantait et dansait à tue tête. Seulement, elle chantait faux. Très faux. Elle ne remarqua pas sa présence, trop prise dans son inspiration artistique. Lucas eut du mal à reconnaître le morceau car elle ne connaissait pas la chanson par cœur… il y avait des trous..


B : «Dear I feel … na na A problem …You love me no … la la la la But i can do …You make you too…Mama tells me I shouldn’t …na la la …Stick an other man … (gros blanc !) I think you do …So I cry I cry …(elle monte sur son lit et saute dessus en imitant un guitariste fou alors que la chanson ne s‘y prête pas forcément) Love me Love me …Say that you love me ….Fool fool… go on the fooly… Love me Love me … pretend that you Love me … Leave Leave me …Just say that you need me …… »

On aura bien sur tous reconnu plus ou moins le fameux titre des Cardigans, « Lovefool ». Brooke se déchaînait vraiment dessus. Elle y mettait tout son cœur. Lucas l’admirait en souriant. Décidément, elle n’arrêtait pas de l’étonner. Il ouvrit la porte en grand et Brooke s’immobilisa pendant sa danse les bras en l‘air, les joues toutes rouges. Lucas applaudit en bon spectateur.

L : Bravo !


B : T’es toujours là aux moments où on s’y attend le moins. Mais qu‘est-ce que tu fais là? Et puis ça fait combien de temps que t’es là ?

Elle descendit du lit et enleva ses écouteurs.

L : (croisant les bras) Assez pour te faire chanter…

B : (sans sourire) Joli jeu de mots. Tu te crois drôle ?

L : (ironiquement) Tu chantes très bien…

B : Ah ah ah … Qu’est-ce que tu veux ?

L : Peyton m’a demandé de lui apporter son book à Thud.

B : Ohhhhh.

Elle consulta son portable et effectivement sa meilleure amie avait bien tenté de la joindre. À plusieurs reprises.

B : Hum… je vais le chercher.

L : Tu pourrais aussi me dire où il se trouve.

B : Mouai c’est ça…. pour que tu fouilles n’importe où en tombant « par hasard » sur sa lingerie et que tu ramènes un souvenir chez toi ?

L : Tu me connais mal. Très mal.

B : Pourquoi ? C’est plusieurs souvenirs que tu ramènes ?

L : Non … mais je suis pas un voyeur.

B : Ils disent tous ça… mais ils ont qu’une seule chose en tête. Et tu m’espionnais pas là…

L : (se rapprochant d’elle) Mlle Davis…J‘aurai besoin du book.



Brooke passa devant lui et lui lança un regard méprisant. Il lui sourit. Elle revint avec les dessins de Peyton.

B : Tiens voila pour toi… j’espère que c’est vrai.

L : Merci.

Lucas avait pris le book mais continuait de l’observer.

B : (levant un sourcil et souriant ) Quoi ?



L : Rien. Bonne soirée Brooke. À la prochaine.

Il tourna les talons.

B : T’es vraiment bizarre. Sympa mais bizarre.

L : ( sans s’arrêter) C’est déjà ça. Au revoir !

*************************
[¤°oO At Your Side ~ The Corrs Oo°¤]



Nouveau message de Nathan :
Hey Hales.. C nat. On svoi ce soir ou tu boss ? Stp di moi ke oui kon se voi kr jen pe plu… g bsoin d te voir. BizouxXxXx et + si afinité…

Rep de Haley :
Nop ce soir js8 pa o Kfé ms jdoi révisé kr g exam d physik. On svoi dmin ok ?

Rep de Nathan :
Ok… mm si g pa envi. Ben réviz bien als ma chéri…

Rep de Haley :
Ohhhh…. Ma chéri ? 1ère foi ke tu mapel com sa …

Rep de Nathan :
Ué jc ms jvoulé éséyé ms c pa a ta oteur. Ma princess ?

Rep de Haley :
Hummm… non. Lol dsl ms c vmt tro pr moi. Être ta chéri me convien parfetmen.

Rep de Nathan :
Alors c com sa ke tu réviz ma chéri?tu ve un C?

Rep de Haley :
Haley James né oficielmen plu la chéri d Nathan Scott #23

Rep de Nathan :
Nathan Scott é tombé amoureux de Haley James é il ador ske tu port en smoment.

Rep de Haley :
Kesk tu mchante ? T ou ?

Rep de Nathan :
Tout près.

***************************

Toc toc toc


Peyton leva la tête de ses esquisses.


Elle avait les yeux rougis. La voyant dans cet état, Lucas commença à s’inquiéter.

L : Je …. Ça ne va pas? Qu’est-ce qui t’arrive ?

P : Non… (begayant et pleurant) Je …. C’est rien. Je viens d’apprendre une mauvaise nouvelle.

Lucas vint s’asseoir à ses cotés et posa son book en face d’elle. Elle le remercia d’un maigre sourire à travers ses larmes.



L : Rien de grave ? Tu veux en parler ?

P : Non… (silence) mais je sais que ça me fera du bien.

Lucas la saisit par l’épaule et la serra dans ses bras.

L : Tu sais que je suis là pour toi. Tu peux tout me dire.

P : (reniflant) Tout à l’heure, en cherchant une bricole dans un tiroir à mon père… je suis tombée sur une fiche d’adoption à mon nom pour Elisabeth et Larry Sawyer… Mes parents !

Lucas ne répondit pas. Que dire dans des situations comme ça ? On a peur d’aggraver la situation. Alors il la plaqua un peu plus contre lui. Bizarrement, son cœur à lui ne battait pas aussi vite qu’avec la présence d‘une certaine personne… il savait très bien ce qu’il avait à faire ! Mais pas aujourd’hui… elle n’était pas en état.


P : Lucas… je suis contente que tu sois là. (silence) Je t’aime.

L : Je … Moi aussi.

Qu’est-ce qu’il pouvait bien faire d’autre ? Lui déballer la vérité alors que son moral était au plus bas ? Non, il ne pouvait pas la laisser tomber… elle se blottit contre lui, releva sa tête et l’embrassa amoureusement.

****************************

Sceptique, elle se retourna mais Nathan n’était pas là. Que voulait bien signifier ce message ? Elle s’éloigna de son bureau et ainsi de ses bouquins de révisions pour venir jeter un œil à travers la fenêtre. Il faisait nuit donc elle n’y voyait rien. Elle décida d’ouvrir en grand la fenêtre. C’est là que le visage de Nathan la surprit au plus haut point. À la force des bras il s’était hissé jusqu’au rebord de la fenêtre et attendait qu’Haley veuille bien lui ouvrir. Elle était tellement surprise qu’elle en paraissait affolée.


H : (alors qu’il entrait et en chuchotant) Mais qu’est-ce que tu fais là ? Mes parents vont t’entendre et te foutre dehors.

N : Moi aussi je suis ravis de te voir Haley. Sympa ta chambre.



Il s’approcha de son bureau.

N : Ohhh interro sur l’atome ? Je crois que j’ai eu 5 à ça la semaine dernière.

H : Nathan, tu peux m’expliquer ?

N : (amusé) Oh ma présence ici ?

Elle hocha frénétiquement la tête.

N : Ben comme je te l’ai dit, j’avais envie de te voir. Alors je suis venu te voir. C’est simple non ? Je crois que je vais y aller car ton enthousiasme va me tuer si ça continue.

Haley sourit et se remit une mèche de cheveux derrière l’oreille. Elle s’assit sur le lit et Nathan l’imita.

H : Bien sûr que j’apprécie ce que tu as fait, c’est juste que c’était si soudain… Je ne m’attendais pas à une telle déclaration. Tu as dit que tu m’aimais.

N : (souriant) Ouai et je le pense.

Elle en avait marre d’attendre. Au diable ses croyances, ses valeurs qu’elle avait toujours tenues… Elle se jeta à son cou et l’embrassait goulûment.


Nathan la repoussa gentiment.

H : Qu’est-ce qui se passe ?

N : Je ne veux pas que ça se passe comme ça. Tu veux le faire parce que je t’ai dit que je t’aimais et c’est vrai je t’aime sincèrement mais je pense … qu’entre nous deux ça ne peut pas se passer comme ça. Ça doit être mieux. Alors je suis désolé Haley… mais je veux que tu y réfléchisses bien avant. (souriant) Et maintenant je vais m’allonger sur ton lit et je vais te regarder travailler en regrettant ce que je viens de dire mais je tiendrais.



Haley resta bouche bée. C’était la plus belle chose qu’on lui ait jamais dite et une belle preuve d’amour. Elle lui sourit et pendant qu’il commençait à roupiller d’un œil sur ses oreillers, elle reprit sa place à sa chaise de bureau. Elle ne lui avait pas dit ce qu’elle ressentait, mais il n’en avait pas besoin. Il savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mar 31 Juil - 2:09

Chapitre 5 : Romance Teenager

partie 1

[¤°oO Comme un homme ~ Luke Oo°¤]

Cher journal… C’est encore moi Lucas…
Je me sens mal. J’ai un problème et je ne peux en parler à personne à part toi. Je crois que je suis amoureux… mais pas de la bonne personne ! Je sors avec Peyton mais j’éprouve des sentiments pour Brooke… J’en peux plus, j’en ai marre de jouer ce double jeu. Ça me fait encore plus de peine lorsque je pense à Peyton qui se lance à corps perdu dans notre relation. Surtout qu’en ce moment rien ne marche pour elle. J’ai pas eu le courage de lui dire non. C’est vraiment horrible ce qui lui arrive. Elle y croit dur comme fer et c’est normal puisque je ne fais rien pour l‘en dissuader. Cela fait un mois que l’on est ensemble. Elle me fait des avances… et c’est désespérant, je n’ai pas envie de la toucher. Pourtant tout homme normalement constitué sauterait sur la première occasion. Pourquoi pas moi ? À force elle va se douter de quelque chose ou s’imaginer des trucs… ce qui s’avèrerait vrai. Peyton c’est une amie. L’embrasser c’est bizarre pour moi… ce n’est pas nul, c’est pas ce que j’ai voulu dire. Seulement… embrasser quelqu’un alors qu’on pense à une autre personne c’est malsain. Peyton, je me suis forcé à la connaître et je suis fier aujourd’hui de l’avoir fait et d’être son ami. Alors que Brooke… Brooke … rien que son prénom me fait rêver c’est pour te dire. Je l’ai connue naturellement et je crois que c’est en partie pour ça que j’aime être dans la même pièce qu’elle quand elle rit… la voir s’énerver contre des gens qui y sont pour rien… critiquer tout ce qui passe alors qu’au final c’est elle qu‘elle décrit… l’écouter chanter faux…être elle-même. Tu vois ce que je veux dire ? Mais comment lui avouer? Comment se tirer d’un si mauvais pas? Je devrais être honnête mais je ne veux pas perdre Peyton non plus… on est proche et je ne veux pas perdre cette complicité. Et qu’est-ce qui me dit que Brooke éprouve de tels sentiments pour moi ? Je parierai qu’elle se fout totalement de moi… ou alors peut-être que pour une soirée elle ferait attention à moi.. Mais ça ne pourrait pas coller… car je la voudrais encore avec moi la nuit suivante… et ainsi de suite. En fait je sais. J’ai compris. Je ne lâche pas Peyton car je ne veux pas me retrouver seul si jamais Brooke me repoussait. Ce qui serait sûrement le cas. Je ne la verrai plus. Je ne suis pas à la hauteur d’une fille comme elle. J’aimerai redevenir le Lucas inconnu d’il y a quelques semaines. Tout était si facile ! Moi et Haley. Et rien d’autre ! Si, le basket avec Skills sur le River Court… Haley aussi a changé. Elle n’est plus la petite jeune rangée et cataloguée d’intello du bahut. Elle est la copine de Nathan donc sa popularité en a pris un sacré coup et dans le bon sens. Ce qu’il y a de bien avec leur relation c’est la transformation de Nathan. Il est passé de arrogant et orgueilleux à gentil et sympathique. On arrive à se parler sans se taper… non je plaisante c’est mieux que ça. J’ai l’impression d’avoir trouvé un peu de moi-même en lui… même si je sais que c’est plutôt un peu de Dan dans chacun de nous.
Sinon ma mère et Keith vont se marier… quand ? je sais pas !! Mais il s’est enfin lancé! Quel grand séducteur ! Ça me fait penser au film « 7 ans de séduction » sauf que là ça serait plutôt « 18 ans d’attente insoutenable pour se retrouver ligoter pieds et poings liés » ou « comment se marier le plus tard possible ». Non je plaisante.. Ils sont mignons tous les deux… une chose est sûre : je suis le témoin de Keith et ça me fait énormément plaisir.
(je réfléchis…) bon je crois que tout a été dit. S’il te plait ne dévoile aucun secret ou je serais obligé de te brûler… et tu sais que je déteste faire du mal aux livres… Tu seras peut-être mon premier ouvrage publié quand je serais écrivain, qui sait ?
Souhaite moi « bonne soirée ».
Lucas.

***********************

[¤°oO Jeune Demoiselle ~ Diam’s Oo°¤]



Coucou Mon Ami De Toujours…
Mon humeur du jour … dans quel état je me sens ? Bien. D’ailleurs pour l’occasion j’utilise un stylo rose à pompon rose qui sent la fraise ^_^ que j’ai acheté ce matin.
Par contre, ce n’est pas le cas de tout le monde d’être heureux… Peyton a pas l’air bien depuis tout à l’heure. Elle est rentrée et paraissait malade… son visage était tout blanc !! Dit moi qu’elle va s’en sortir ! Non, je sais que c’est pas d’ordre physique. J’ai essayé de lui tirer les vers du nez et de lui redonner un temps soit peu le sourire mais c’était peine perdue. Apparemment tout va bien avec son nouveau chéri Lucas… donc je ne vois pas du tout ce qui lui arrive. Surtout qu’il est super craquant ! Ok là je divague.. Mais il est tellement beau et gentil ! Comment échapper à son charme ? On est obligé de succomber, mais, bien entendu hors de question de le montrer ! Il faut savoir garder sa fierté. J’y crois pas … il sort avec Peyton ! Pas que c’est pas bien mais ça veut dire qu’on peut pas y toucher. Zone interdite. Encore il serait avec une autre… je dis pas… ça se fait de piquer le copain d’une autre non ? Ah non ? Meeeeeerde! On va dire que j’ai pas entendu ! Donc revenons à nos moutons : Il sort avec Peyton… inaccessible … je vais mourir … non pas quand même ! Y en a d’autres après tout.. Moins bien certes… mais BEAUCOUP d’autres… Du genre… du genre je sais pas ! En fait mes goûts sont assez aléatoires. Du moment qu’il est sexy… Bon tu me connais petit confident. Tu sais que j’aime trop les mecs en général. Mais là, j’ai envie d’une véritable relation. Ok, je vais revenir sur les mêmes personnes : Lucas et Peyton. Ils ont l’air heureux ensemble. Peyton est gentille, et il est gentil. Il est même gentil avec moi alors que je l’envoie un peu balader ou alors quand il me cherche. Non en fait, c’est pas Lucas qu’il me faut car on s’entendrait pas. Tant mieux remarque, j’aurais pas à trahir Peyton : ce qui est inconcevable.
Sinon, à part mes amours plus ou moins chaotiques, j’ai envie de pleurer. Je ne compte pour personne. Mes parents… non je suis officiellement orpheline. Le mois prochain c’est mon anniversaire et ça fait des mois que j’ai pas eu de leurs nouvelles. Je peux comprendre que je leur manque pas énormément, mais il peut m’arriver n’importe quoi, j’aurais pu me suicider, être tuée ou dévorée par des bergers allemands … ils auraient appris la disparition de leur fille dans les journaux ou à la télévision. Au fond, comme tu peux le constater, Brooke Davis est vide. C’est du creux. Je ne suis pas intelligente, je suis une salope, je ne suis même pas belle, les garçons me trouvent vulgaires je suis sûre, je n’ai qu’une amie. Et elle m’échappe. Mais je ne lui en veux même pas. Comment s’attacher à une fille comme moi ? Le pire dans tout ça c’est que personne n’est au courant de ce mal être. Demain je reprendrais les cours normalement… enfin, comme Brooke sait le faire, c’est-à-dire à rien comprendre car elle a décroché depuis le début. Personne ne prêtera attention de savoir si elle a compris. Je sourirais à tout le monde. Oui, il faut. Une pompon girl ça sourit tout le temps, c’est cone une pompon girl ! Alors ne parlons pas de la capitaine! Pourtant l’équipe des pompon girls c’est tout pour moi. Y a que dans ça ou je suis la meilleure… enfin… y a que dans ça où je suis récompensée car au lit je m’en sors bien mais y a pas de prix à part se taper la réputation qu’on mérite. Quoi? Non je me plains pas. Y a pire. Y a des gens qui meurent tous les jours de la faim dans le monde entier. Alors je devrais être heureuse de vivre ? Peut-être…

******************************

[¤°oO Feel - R obbie Williams Oo°¤]



Cher journal, j’ai le moral au plus haut point !!! Je suis super heureuse !!! Mais ça c’est grâce à Nathan. Mais si rappelle toi ! Nathan Scott le frère à Lucas. Enfin le demi frère car Karen c’est pas sa mère… Bon j’arrête là. Non je reprends. Nathan ! Nathan ! Nathan ! Je pourrais l’écrire des milliers de fois ce prénom sans m‘en lasser!! Nathan. Avec des variantes. NATHAN. NaThAn. N@th@n. Naaaaaaaaaaaaaaaathaaaaaaaaaaaaaan ! C’est toujours aussi beau. Ouai Haley James a des étoiles plein les yeux *_* tous les jours je vis un véritable conte de fée… c’est mon prince charmant. Prince Nathan. Il était une fois… dans un pays lointain autrefois appelé « Far Old Tree Hill » vivait une bergère dans les collines. Sa famille n’avait pas beaucoup d’argent mais ils étaient heureux d’avoir plein d’enfants et que l’herbe soit verte. (Hein ?) Revenons à cette bergère. Elle se prénommait Haly Jamy. Elle avait tout juste 18 ans. Son meilleur ami était Luke Scottish, fils illégitime du roi Dany et donc bâtard de la société. Sa mère Keyren Rolles tenait la buvette et servait la cervoise à tous les chevaliers déchus de la contrée. la conquête de son fils en ce moment était Pey Elie Lawyer plus communément appelée Pey. Ils sortaient ensemble depuis peu. Son père était pêcheur du coin mais avait disparu en mer. Haly passait le plus clair de son temps dans les prés, à se balader avec son troupeau et Luke. Un jour, alors qu’ils faisaient paître les brebis à l’orée d’un bois, un carrosse s’arrêta à leur hauteur. Une riche courtisane, qui était de la cour du roi, sortit. Brune, pulpeuse, envoûtante, avec une robe volumineuse bordeaux …riche. Elle leur remit un parchemin émanant du prince légitime Nate en personne. Luke bégaya à sa présence. C’était une des courtisanes les plus convoitées du roi de par son expérience mais aussi de par son prix. Elle s’appelait Boops davik. (^^ petit jeu de mots ). Ils apprirent que le prince Nate avait invité toutes les jeunes femmes du territoire un soir à la cour. C’est là qu’il choisirait sa prétendante au trône à ses cotés. Il avait précisé ses critères : belle, intelligente et chanteuse. Luke lui interdit formellement d’assister à ce bal sélectif. Haly aurait voulu y aller mais elle comprenait Luke… elle ne put se résoudre à tenter sa chance. Le soir Haly travaillait à la taverne de Keyren. Cette dernière l’interrogea en lui demandant ce qu’elle faisait encore là. Haly lui expliqua la situation et sa patronne l’encouragea de bon cœur à assister à ce bal. Seul problème, Haly n’avait pas de quoi s’habiller. Keyren la rassura et lui prêta sa plus belle robe, celle qu’elle aurait dû porter à son mariage avec le méchant roi, mais qui n’en fut rien. Haly ne pouvait rêver mieux pour sa sortie. Luke, au courant de sa décision préféra l’accompagner pour garder un œil sur elle mais surtout pour revoir la belle courtisane.
Ah la la , qu’est-ce que je peux débiter comme conneries quand j‘ai le smile J …. La suite une prochaine fois? Oui la prochaine fois, n’allons pas dévoiler toute l’intrigue ce soir, ce serait dommage quand même.
À la base je parlais de Nathan mon prince charmant. Il est adorable, drôle, beau, séduisant, sexy, … en gros je répète toujours la même chose mais c’est tellement vrai. En plus, le must du must ? IL M’AIMEEEEEEEE!!! Il me l’a dit ! Mais pas du genre il m’aime beaucoup comme pour les animaux domestiques, comme un canari ou un chien. Non non, il m’aime tout court. C’est simple. C’est-ce qui le rend deux fois plus attachant. Il veut prendre son temps aussi. Encore une belle preuve d’amour je trouve. Seulement à un moment donné, je vais peut-être en avoir marre d’attendre. Oh la la ! Il m’a dévergondée ! C’est le monde à l’envers ! Normalement c’est lui le chaud lapin, pas moi. Moi je joue le jeu de le petite vierge prude d‘habitude. Depuis que je suis avec Nathan c’est une nouvelle Haley qui prend forme chaque jour. Est-ce une bonne chose ? Je veux dire par là : laquelle des Haley est le mieux ?

****************************

[¤°oO Peter Von Poehl ~ The Story of The Impossible Oo°¤]



Hello… Goodbye….
Tu m’as reconnue ? Donc je saute directement les présentations pour passer directement aux révélations. Je vais pas bien. Je vais être directe : je viens d’apprendre une mauvaise nouvelle. Enfin mauvaise… faut voir… j’ai appris que mes parents n’étaient pas mes vrais parents. C’est-à-dire que je suis pas leur vraie fille non plus. Je suis une adoptée. Depuis que je sais ça je me pose tout un tas de questions. Déjà je pensais ressembler à ma mère… quand je parle de ma mère, je parle de celle que j’ai connue et qui le restera toute ma vie. Est-ce que j’ai hérité quand même de quelques traits de caractère ? Est-ce qu’on a les mêmes réactions ? Pourquoi ils me l’ont jamais dit? Je suis grande après tout, j’ai le droit de savoir ! Je suis pas non plus une attardée que je sache, j’aurais sûrement pu comprendre. Mais pourquoi me le cacher ? Là, trouver cette feuille, apprendre cette nouvelle toute seule et la supporter c’est dur. Très dur. Je sais pas comment je fais pour supporter ça. Non je ne le supporte pas mais j’y suis contrainte.
Enfin quand je dis seule, c’est dans une certaine mesure. Y a bien Lucas et Brooke. Heureusement. D’ailleurs cette dernière a bien senti que ça n’allait pas et elle a essayé de percer le mystère Peyton. En vain. Je l’ai envoyé balader. J’aurai pas dû je sais, mais ce sont mes nerfs qui ont pris le dessus. Elle n’a rien pu savoir. Même pas une bribe. Rien. J’ai été trop stupide. C’est Brooke quand même, ma seule meilleure amie, à celle à qui je dévoile tout, avec laquelle y a aucun secret… et je commence à en faire. Je sais pas si elle l’a mal pris. Si elle a bien pris, elle a tort. Elle doit m’en vouloir. Elle a été là pour moi et je l’ai jetée. Par contre, je n’ai eu aucun mal à en parler à Lucas. C’est bizarre. Brooke représente 95% sur ma ligne de vie jusqu’à mes 18 ans …et Lucas n’atteint même pas les 5% encore… et je lui raconte tout. C’est égoïste de ma part.
Lucas… Vous croyez à l’amour ? À la fusion ? À une très grande complicité entre deux personnes ? Moi avant pas tellement, y avait qu’à voir moi et Nathan… avec Lucas c’est totalement différent. On peut même dire que c’est le jour et la nuit. Le jour représentant Lucas bien sûr et la nuit Nathan. Personnellement je ne regrette pas d’avoir délaisser la nuit pour m’ouvrir au grand jour. Lucas est là à chaque fois que j’ai besoin et même quand j’ai pas besoin. C’est un bisounours. Vous regardiez pas quand vous étiez mômes ? Pff incultes ! Vous êtes pareil que les gens qui connaissent pas The Doors… GLORIA !!! D’accord je m’enflamme toute seule dans mon délire. Et alors ? J’adore cette chanson n’empêche, même si les paroles sont … disons crues!!!
Bon je sais plus trop quoi te dire… là j’écoute Led Zeppelin… « Babe I’m Gonna Leave You »… j’espère que ma relation avec Lucas ne se terminera pas comme ce titre… non mais je me méfie avec mes prédictions. On sait jamais vaut mieux être prudente. Je suis devant mon ordinateur en train de commander un vinyle … Je sais pas si tu connais… c’était un tirage limité des Weezer, « The Green Album ». Il en reste plus beaucoup. [ Je l’ai celui là ^^ , l’est trop bien]. Après je vais faire ma podcast je pense… je vais y raconter mon état sans décrire le pourquoi du comment… ils ont pas besoin de savoir après tout les gens .. Bande de voyeurs ! Je plaisante ! Moi aussi je m’exhibe… ils ont raison de mater. Encore que je me suis arrangée. Souvent, avant, je m’habillais en laissant ma wabcam allumée. Vous allez me dire : ALLUMEUSE ! Et oui ! On est comme on est… mais j’ai arrêté, ça c’était à l’époque de Nathan… je lui faisais même des photos… coquines. Encore si on peut dire coquines. J’étais habillée. Maintenant je me vois mal faire ça avec Lucas. Par contre je pense que Brooke ne doit pas se gêner pour se montrer des fois quand je suis pas là. Ça m’étonnerait pas. Ensuite je pense aller me coucher. Oui, demain est un autre jour. An other « Bad day » ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mar 31 Juil - 2:10

Chapitre 5
partie 2

******************************
[¤°oO Without me ~ Eminem Oo°¤]



J’ai pas l’habitude de faire ça. Bon alors c’est Nathan Scott. Euh, j’adore le basket… c’est ma passion ! Y a qu’en ça que je suis bon. Je suis le meilleur des Ravens et aussi le capitaine. Demain on a match et après je vais organiser une fête chez moi. Bien évidemment y aura que les personnes les plus cool du lycée. J’invite même Lucas… je précise car avant on pouvait pas se blairer alors que maintenant c’est tout l’inverse. Ok y a toujours des hauts et des bas et on a pas non plus une véritable relation entre frères mais dans l’ensemble ça va. Qui aurait cru ça un jour ? Comme quoi les gens changent. Et nos vies aussi. Regarde moi maintenant : j’ai une vraie copine, Haley. Et je me sens heureux. Haley est aujourd’hui tout pour moi. Si un jour on devait se séparer ça me briserait le cœur. Pourquoi je parle de rupture ? Ça porte malheur. Bref, Haley est tout ce que je n’avais pas dans ma vie jusqu’à aujourd’hui : le bonheur. C’est une sensation bizarre. C’est dix mille fois plus fort que de gagner un match à la dernière seconde aux trois points. Ça ne s’explique pas ou alors qu’avec les sentiments. Elle ne se prend pas au sérieux. Elle est elle-même sans se préoccuper des regards des autres. Par exemple, c’est pas parce que sa cote au lycée a grimpé qu’elle a arrêté de porter son poncho … miteux ? Et ses chapeaux avec des petites fleurs brodées dessus. Que ça plaise aux gens ou non, elle fait ce qu’elle aime et porte ce qu’elle veut. Il faut quand même avouer que son look a un peu changé… ses vieilleries elle les porte de moins en moins souvent au bahut. Que chez elle. En plus elle est brillante ! Elle a une force en elle incroyable. C’est la cadette de six frères et sœurs. Elle arrive à avoir de super notes tout en aidant les autres élèves pendant ses heures de tutorat. Elle travaille au café de la mère à Lucas. Fait maintenant partie des pompon girls. Passe du temps avec moi et chante. Moi je fais pas le quart. Tout se résume aux entraînement de basket, à ma présence en cours, à me disputer de plus en plus souvent avec mon père et être avec Haley. Quelle vie passionnante je mène mon dieu ! Tiens, je parlais de Dan tout à l’heure. J’ai quelques mots à dire dessus ou sur mes parents en général remarque. Dan c’est mon père…et le père de Lucas. Il a lâchement abandonné son fils et son autre femme. Je trouve ça dégueulasse. Mon père est une ordure. En plus,il s’acharne sur moi à longueur de temps vu que maman est presque pas là. Elle a bien raison. « Nathan pourquoi t’as fait une passe ? Il fallait que tu marques ! Aucun recruteur ne te remarquera si tu ne marques pas des paniers ! » c’est tout ce qu’il arrive à dire. Il ne se pose jamais la question de savoir si je vais bien. Il est en perpétuelle compétition. Il se vante de ses scores de quand il était lycéen. D’accord il était meilleur que moi en basket. Et alors ? Sa vie privée est catastrophique. Je préfèrerai être en dessous de tout en basket plutôt que d’avoir la même vie que lui.
Je crois que je suis pas très doué pour ça alors je vais arrêter là.

Nathan.

************************

Nouveau message de : numéro inconnu.
Comment ça va ? Anonym#3

[¤°oO How Bizarre ~ OMC Oo°¤]

Le portable de Brooke vibra en cours de chimie.


Elle travaillait avec Peyton sur des formules dont toutes les deux ne comprenaient strictement rien. Elles faisaient un peu au pif. Brooke attrapa son téléphone, enleva les lunettes protectrices qui ressemblaient à des lunettes de plongée et lut le message. Leur prof ne reviendrait qu’à la fin de l’heure pour constater les résultats. Elle s’agrippa au poignet de Peyton alors qu’elle versait une substance verte dans le tube à essai, elle eut la main lourde et en mit plus qu’il aurait fallu.

P : Brooke !! Qu’est-ce qu’il y a ? tu pourrais faire attention.

B : J’ ai reçu un message.

P : (se moquant ) Wow… tu sais que moi aussi j’y arrive avec mon portable ! On a tous atteint cette technologie Brooke.

B : Te fous pas de moi… Mais je t’explique. La dernière fois j’étais sur ton ordi et le pseudo Anonym#3 est venu me parler. Je sais toujours pas qui c’est. Et là je reçois un message de lui, avec son numéro mais caché.

P : Ahhhh… je savais bien que tu traficotais mon ordi en mon absence. Tu peux lui répondre ?

B : Attend je regarde ça. (silence) Ouai…mais je peux toujours pas donner de numéro…

P : Ouai j’ai entendu parler de ce nouveau système. C’est du piratage. T’as le numéro de quelqu’un dans ton portable mais tu peux pas le voir. C’est pour éviter de donner son numéro à n’importe qui je crois.

B : Mais c’est complètement débile ! Moi je veux savoir qui c’est !

P : Tu vas lui répondre ?

B : Ben ouai.

Message de Brooke :
Jv bien mci. Tu ve tjs pa mdir ki t ?

P : Après on met quoi dans le récipient?

Brooke remit ses lunettes sur son front et fit une petite moue désintéressée.

B : Je sais pas. T’as envie de mettre quoi ?

P : Euh… faut pas mettre ce qu’on veut mais ce qu’il faut mettre pour que ça marche.

B : Moi je verrais bien ça.

Elle attrapa un autre tube à essai de couleur rose.

P : Pourquoi ? C’est quoi ?

B : J’en sais rien mais j’aime bien la couleur.

Peyton plissa les yeux pour lire le nom.

P : C’est du … Chlorure d’acide de potassium.

B : Oooooooooooohh…. Et le nom me plait bien aussi. Ça fait scientifique.

Bzzzzz Bzzzzzz
Nouveau message de : numéro inconnu.
Non je ne veux pas te dire. On se verra sûrement ce soir. Tu vas à la fête de Nathan ?

Message de Brooke :
Bien sur ke jv. Tu sera abillé cmt ?

Nouveau message de : numéro inconnu.
Peu importe les vêtements si je dois les quitter dans la soirée… A ce soir Sexygirl. Anonym#3.

PAFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

Il y eut une détonation puis des cris de Brooke et de Peyton. Une fumée rose avait envahi leur bureau et leur air. Sous la peur, elles s’étaient agenouillées sous la table. Lorsqu’elles se relevèrent, elle constatèrent les dégâts. Presque tout leur matériel avait éclaté. Peyton et Brooke se regardèrent encore sous le choc. Elles avaient des traces noires sur le visage, preuve de l’explosion de leur mélange et quelques égratignures aux bras provoquées par le verre.

B : (la fixant toujours surprise )Qu’est-ce que t’as fait Pey ?

P : Ce que tu m’as dit ! J’ai versé le gobelet rose dedans.

B : Mais tu sais que je suis nulle en chimie ! Pourquoi tu m’as écoutée ?

P : Je sais pas ! Peut-être parce que je suis aussi nulle que toi ?

Pr : Qu’est-ce qui se passe ?

Le professeur avait entendu le bruit et était vite venu vérifier que tout allait bien.

Pr : Peyton ? Brooke ?



***********************************

H : Hey Lucas !

Lucas était contre un poteau et jouait avec son portable. Lorsqu’il la vit, il le rangea immédiatement.

L : Haley. Comment tu vas ?

Ils marchèrent dans la cour du bahut, cote à cote.

[¤°oO Sunset Lover ~ Josh KelleyOo°¤]



H : Bien… oui. Et toi ? Motivé pour nous offrir un aussi beau match que la dernière fois ?

L : J’espère bien ! Ça serait super qu’on gagne tout et qu’on arrive jusqu’au championnat d’Etats. Ne serait-ce que pour Whitey… il le mérite plus que tout.

H : Tu as parfaitement raison. Tu viens ce soir à la soirée de Nathan ?

L : Ça dépend. Tu y seras ?

H : A ton avis ? Je n’ai pas vraiment le choix.

L : Alors je viens.

Haley lui prit le bras et sa bonne humeur qu’il lui connaissait si bien refit surface.

H : Ahhh j’espérais que tu me dirais ça. Je connais personne après. J’avais peur de me retrouver toute seule.

L : Mais y a bien Peyton… Brooke … et les autres pompon girls non ?

H : Ouai mais c’est pas pareil. Elles connaissent tout le monde, alors doute toi qu’elles passeront pas la soirée avec moi. Par exemple, Peyton va rester avec toi je suppose… Brooke va draguer, boire et coucher. Et les autres…je suis pas sure qu’elles se rappellent de moi.

L : Je te promets de passer te voir de temps en temps dans la soirée.

H : Merci Luke. Qu’est-ce que je ferais sans toi ?

Il passa son bras autour de ses épaules.

L : Si tu savais…

H : (relevant la tête) Vous allez conclure ce soir avec Peyton ? Ou c’est déjà fait?

Lucas s’arrêta et lui fit face d’un air sceptique.



L : Haley… tu te rends compte que tu es en train de parler de sexe avec moi ?

H : (ennuyée) Oui je sais … mais tu vois j’ai besoin de conseils.

L : Tu es sûre que je suis la personne la mieux qualifiée ?

H : Non pas du tout, mais tu es la seule personne.

L : Tu veux un conseil ? J’aime pas dire ça, mais va demander conseil à Peyton… elle a déjà fait ça avec Nathan je pense. Ou Brooke… qui semble avoir de l’expérience.

H : Non je parle pas de savoir qu’est-ce qu’il faut faire pendant l’acte, je suis pas débile non plus… j’ai lu des livres et vu des films…! (ils rigolent) Juste savoir combien de temps vous attendez avant de vous jeter à l’eau.

L : Pour tout te dire, on l’a pas fait. Même si Peyton l’aurait bien fait depuis un moment.

H : (surprise) C’est toi qui veux pas ?

L : Surtout ne lui en parle pas. Je suis pas sûr de mes sentiments. Je ne veux pas la faire souffrir…

H : Je dirais rien. Donc le jour où tous les deux vous serez sûrs de vous, vous le ferez!

L : Tu as tout compris.

H : (souriant) Ah merci Lucas. Tu m’as bien aidé. On se voit ce soir.

Elle tourna les talons et partit vers les classes de tutorat.

L : De rien…

**************************

[¤°oO Slide Along Side ~ Shifty Oo°¤]

Peyton et Brooke s’en étaient bien tirées. Le professeur savait que les deux jeune filles n’appréciaient pas particulièrement la matière et puis il aimait bien Peyton car elle lui faisait penser à sa fille quand elle avait son âge. Mais passons, ce n’est pas l’objet de la discussion. Elles n’avaient pas eu le temps de se passer un coup d’eau sur le visage pour s’enlever leurs vilaines taches, du coup tous les élèves les prenaient pour des ramoneuses.

B : Qu’est-ce t’as crétin, tu veux ma photo ?

P : Soit pas si méchante Brooke…

Brooke venait de remballer un seconde qui se foutait de leur gueule. Sur ce, elle tira un mini miroir de son sac.



B : Peyton!!! Je suis affreuse ! On dirait qu’on a de la crasse partout sur le visage !

P : (souriant) T’es juste un peu moins jolie. Ça n’a rien de grave.

Brooke se lécha l’index et commença à frotter énergiquement ses joues noires. Elle regardait aussi autour d’elle à la recherche de quelqu’un.

B : On sait jamais si je croise sans le savoir Misterieux#3 vu que je sais pas qui c‘est... Qu’il me trouve à son goût tu vois ?

P : Ah la la … Lucas ?

B : Quoi Lucas ?

Lucas était à son casier en train de changer de livres. Il ferma la porte et fronça les sourcils en rigolant.

L : Qu’est-ce qui vous est arrivé chères demoiselles? Je savais pas qu’ils recrutaient pour donner un coup de main aux cheminées…

B : Ah ah ah ….

Elle continuait de se « démaquiller » comme elle pouvait.

P : On a eu un léger incident en chimie, mais rien de grave.

L : Je trouve que ça vous va super bien moi au contraire.



Peyton lui sourit.

B : Hein ? (levant les yeux au ciel) T’es désespérant !(à Peyton) Je peux pas rester comme ça. On se voit à la maison.

P : A tout à l’heure.

Elle les laissa tous les deux. Ils marchèrent dans les couloirs.

L : Ça va tu tiens le coup?

P : J’essaie de garder le sourire… mais j’avoue que je suis morte à l’intérieur.

L : T’en as parler à ton père ?

P : Non… je préfèrerai évoquer le sujet en personne et non via la cam. Mais n’en parlons plus. Prêt pour ce soir ?

L : Tout le monde me parle de ça. Oui et si tu veux savoir il me tarde même.

P : Super !

L : T’as vu Haley aujourd’hui ?



P : Hummm non. Tu sais elle me parle pas beaucoup… à part pour les répétitions. Pour quoi elle devrait venir me voir ?

L : A ton avis ? À propos de elle et Nathan… et … si tu as un peu d’imagination tu trouveras.

P : Oh tu veux dire sur la chose que tu ne veux pas faire ?

L : Roh… le prend pas mal Peyton… C’est juste que …

P : Ecoute Lucas, si tu l’as jamais fait, moi ça me dérange pas.

L : C’est pas ça le problème et je l’ai déjà fait.

P : Alors c’est quoi ?

L : C’est que ce soit parfait. Je veux que ce moment soit parfait. À chaque fois c’est pas le bon moment je trouve.

P : C’est parce que t’as pas ta chanson de Nada Surf dans ta tête quand t’es avec moi…

L : Pas encore.

Peyton reçut comme un coup de massue.



L : Pey… le prend pas mal. Ce que je veux dire c’est que je t’aime beaucoup… on passe de bons moments ensemble mais je peux pas te dire à 100% que je suis amoureux de toi. C’est trop fort. Tu me comprends ?

P : OuAi-je crois. Mais même si t’es qu’à 80% sur moi, ça me dérange pas !

L : (la prenant dans ses bras) En attendant… tu devras te contenter de baisers langoureux

P : Je peux avoir un avant goût ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mar 31 Juil - 2:11

Chapitre5
partie 3

******************************

[¤°oO Une seule vie ~ De Palmas Oo°¤]

Haley était en salle de tutorat quand Nathan y entra. Elle essayait désespérément de faire comprendre à un de ses élèves pourquoi l’inflation avait un rapport direct avec les banques. Dès qu’elle vit Nathan, elle souffla un bon coup : il venait lui éviter de péter un plomb.

H : (à l’élève) Relit encore ce texte et note les éléments correspondants à la question. Je reviens.

Elle se leva et alla à la rencontre de son cher et tendre tout souriant. Il s’embrassèrent tendrement.

N : Tu es toute rouge Haley, ça va ?



H : Oui… enfin non ! Je suis tombée sur le cas du bahut, ça fait trois heures qu‘on planche sur un même truc et que ça veut pas rentrer. Mais c’est pas grave j’adore quand même ce que je fais ! Qu’est-ce que tu viens faire dans cette partie du lycée qui te répulse tant d‘habitude?

N : Maintenant j’ai un bon argument : Toi.

H : Oh c’est mignon … mais même ! Qu’est-ce que tu veux ?

N : Ok t’as raison. Je viens te parler pour ce soir.

Elle acquiesça de la tête.

N : Après la fête je te ramène ou … tu sais que j’ai des chambres d’amis ?

H : (souriant) Je sais pas si tu y as pensé mais si tu me ramènes tu ne pourras pas boire, ne serait-ce qu’un peu.

N : C’est pas grave. Plus besoin d’être bourré pour passer une très bonne soirée. Surtout avec toi.

H : Bonne réponse. Alors je dors chez toi.

N : Et tes parents ?

H : Je leur dirai que j’étais chez Lucas.

N : Tu ne leur as toujours pas parlé de nous ?

H : Si … vaguement.

N : Haley !



H : Je te promets de le faire dès que possible.

N Very Happy’accord… Bon faut que j’y aille. On se voit au match.

Il l’embrassa sur le front et déguerpit. Haley retourna auprès de son élève.

H : Alors ?

…lève : C’était quel texte déjà ?

***********************************
[¤°oO Thought it Over ~ Dan Sartain Oo°¤]

Micro : Hey Lucas !!! T’as une minute à m’accorder ? C’est pour Ravenshoops.com



Marvin McPhaden. Tiens celui là on avait pas encore eu l’occasion de le croiser. Notons que c’est sa première apparition. Alors que dire sur ce cher Micro? Ah bien sûr Micro c’est un surnom que tout le monde lui donne, même ceux qui le connaissent pas l’appellent Micro. Et pourquoi Micro ? Parce que c’est un journaliste sportif en herbe ! Il adore le sport, seulement il n’a pas la carrure d’athlète appropriée, alors il s’est rabattu comme commentateur, ce qui lui convient à merveille. Sinon, il faut ajouter que Micro est sympa, gentil, adorable… je dis ça parce que c’est pas non plus un canon. C’est son étiquette : le mec cool et sympa qui ne deviendra jamais votre petit copain. Par contre, lui est amoureux d’une fille. Je vous le donne en mille : Brooke Davis. Il essaie, mais il est juste arrivé à devenir son confident, un de ses meilleurs amis. Tout ce qu’il ne voulait pas, mais c’est mieux que rien. Ben ouai, pourquoi elle sortirait avec lui alors qu’elle peut tous les avoir ?

L : Bien sur. Vas-y !

Ils s’installèrent à une table à l’extérieur à l’ombre d’un peuplier. Micro déballa son petit matériel de reporter : le microphone.

M : Je suis en la présence de Lucas Scott, nouveau Ravens, nouvelle étoile montante de Tree Hill…Les Scott ont le Basket dans le sang il faut croire. Après le fabuleux exploit sportif du dernier match, comment sens-tu ce prochain ?

L : Je dirai que je suis confiant. On va les écrabouiller.

Ils rigolèrent. Il l’interrogea encore un quart d’heure sur ses techniques au panier et de jeu.

M : En plus d’être un super basketteur, Lucas est aussi un charmeur et un blagueur. Il sort avec la belle Peyton Sawyer depuis son entrée dans l’équipe. Qu’est-ce que ça fait d’être l’un des plus cool ?

Lucas leva un sourcil, ennuyé. Il fit un geste de temps mort et Micro éteint son matos.



L : Tu vas vraiment le mettre sur le site tout ça ?

M : Mouai bien sur ! Les gens adorent les potins ! Ça nous rapportera plus de visites.

L : Ok. Parce que c’est toi.

Il ralluma son appareil.

M : Alors ?

L : Je pense qu’il faut lui poser la question : qu’est-ce qui la pousse à sortir avec moi?

Nathan passa par là et Micro en profita pour lui sauter dessus. Nathan dut s’arrêter.

M : Je suis maintenant avec le capitaine de l’équipe des Ravens, Nathan Scott. Le seul et l’unique. Comment vois-tu le match de ce soir ?



Nathan lança un regard désespéré à son frère qui se moquait de lui. Lucas hocha les épaules et lui donna une tape sur l‘épaule en guise de réconfort.

L : Il faut passer par là petit frère. C’est ça la gloire.

N : On va les écraser !

**********************

[¤°oO Imagine Le Bordel ~ Dolores Riposte Oo°¤]

Le match débuta dix minutes en retard car l’équipe adverse n’était toujours pas arrivée. Il y eut les slogans habituels des pompon girls,



l’entrée des joueurs sur le terrain et enfin le coup de sifflet crucial. Les Ravens étaient menés de six points mais ils étaient plus que remontés. Un joueur de l’équipe opposée s’en prenait à Nathan lorsque l’arbitre n’avait pas l’œil sur lui. Il le fit tomber à plusieurs reprises. Au bout de la cinquième fois, Nathan ne put se contrôler et il se jeta dessus. Tous les joueurs vinrent les séparer. Whitey était fou de rage. Nathan venait de prendre un carton rouge, il allait squatter le banc. Il demanda un temps mort.

W : Nathan !!!

N : Il ne faisait pas que me marquer ! Il cherchait à me blesser !

W : Tu joueras quand tu seras plus intelligent. C’est-à-dire quand tu auras compris qu’il fallait gagner sans s’énerver.



Nathan souffla et s’installa sur le banc brutalement en râlant.



W : (aux autres joueurs) Les petits… ils vont avoir trois lancers francs. S’ils les ont ça leur fera neuf points de plus. Il ne reste que dix minutes c’est faisable. Comportez-vous en équipe et c’est gagné. Lucas, tu prends la place de Nathan comme meneur.



Lucas lança un regard interrogateur à son frère qui ne répondit pas, trop énervé pour en placer une.

L : Ok.

De nouveau le coup de sifflet annonça la reprise du match. Lucas obtint le ballon et le lança. Direct dans le panier. Comme tous les autres qui suivirent.



Au final, les Ravens avaient gagné 38 à 34. Ils s’en tiraient bien. Nouveau prodige pour Lucas Scott alors que Nathan restait sur la touche.



Il avait la rage, pas contre son frère mais contre son adversaire. Seulement, il ne pouvait rien y faire. Dan était venu le voir jouer mais il n’avait pas perdu sa soirée pour autant. Il avait pu voir son autre fils au plus haut de sa forme et constater de sont talent. D’ailleurs, à la fin du match, il vint lui témoigner de l’intérêt après avoir vu Nathan.

[¤ Another Night ~ Heavens Oo°¤]

D : Bien joué, encore une fois tu as montré que ton self-control servait à quelque chose. Tu crois que c’est comme ça que tu vas arriver à intégrer une université ? En tout cas c’est pas avec tes notes ! Arrête de penser à ta nouvelle copine et à tes soirées et concentre-toi sur tes études et le basket! Je vais te reprendre en main Nathan. Profites-en bien ce soir.



Il s’éloigna et laissa Nathan tout seul avec sa conscience alors qu‘il se dirigeait vers Lucas. Haley le vit et le rejoint.



D : Alors Lucas, nouveau champion de Tree Hill ? Tu vas détrôner mon fils je crois… regarde-le il est pitoyable. Quant à toi tu as un brillant avenir qui t’attend dans le sport professionnel.

L : Non je ne crois pas. Nathan est un grand joueur, c’est le meilleur de l’équipe. J’en aurais fait autant à sa place sans en avoir honte. En tout cas, Nathan fait ce qu’il peut et beaucoup trop avec un père comme vous. À ce niveau là, je ne tiendrais pas le coup.

D : Je vois… toi tu récupères les restes… comme ses petites copines !



Lucas ne daigna pas baisser la tête et se retint de toutes ses forces pour ne pas lui refaire le portrait. Dan repartit, un sourire suffisant sur ses lèvres.

********************************

H : Ca va Nathan? Je sais pas si ça peut t’aider mais je trouve que tu as très bien joué.



N : Je suis désolé mais non ça ne m’aide pas.

H : Oh, c’est que du sport… puis c’est la première fois que tu te retrouves sur le banc.

N : Haley tu ne comprends pas. Le sport c’est toute ma vie ! Y a que dans ça où je suis bon ok ? Moi je n’ai pas ton intelligence, je m’en sortirai pas avec les études ! Mon père a raison, on passe trop de temps ensemble… je me relâche et c’est pas le moment.

H : Mais …

N : Je vais me doucher on se retrouve chez moi à la fête.

Il la planta là. Comme ça . Sans un mot de plus, ni un baiser en trop. Elle souffla un bon coup.



Elle avait besoin de voir Lucas, mais il avait disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mar 31 Juil - 2:12

Chapitre 5
partie 4

*********************************
Peyton et Brooke se préparaient avant de se rendre à la soirée. Elle se trouvaient dans la chambre de Peyton.

[¤°oO Girls Just Want Have Fun ~ Cindy Lauper Oo°¤]

Brooke fit un petit défilé allant de sa chambre à celle de son amie. Elle essaya plusieurs modèles de robes. Oui elle voulait absolument se mettre en robe ! Allez savoir pourquoi. Alors que Peyton se maquillait devant un petit miroir posé sur son bureau.

B : Et celle là ?



P : Hum… Non… le marron ça te va pas! Ça te fait trop sérieuse !

B : Mais je suis sérieuse ! Puis ça peut en exciter plus d’un…

h

P : Nan…

B : Roh … Je sais vraiment pas quoi mettre. Il va être là.

Elle se laissa tomber sur le lit recouvert de robes entassées. Peyton se retourna.

P : Et moi qu’est-ce que t’en dis ? Lucas adore le blanc je crois.

Elle avait opté pour un débardeur blanc, une jupe noire avec des collants sombres et des bottes noires. Et bien sûr, la fameuse veste en cuir. On ne change pas une équipe qui gagne. Question coiffure, elle n’avait rien touché là non plus.



Brooke se releva sur un coude et sourit d’un air coquin.



B : Le blanc ça fait vierge. Mais c’est bien quand même. J’en connais un qui va tomber de haut. Peyton fidèle à elle-même. T’espères conclure ce soir je suppose…

P : Je sais pas. Si ça se fait tant mieux mais sinon c’est pas grave. C’est que du bonus.

B : Mouai…

Toc toc toc…

P : C’est Lucas.

B : (criant) JOURNEE PORTES OUVERTES !!!!!! (à Peyton) Qu’est-ce qu’il fait là ? C’est pas l’heure !

P : (regardant sa montre) C’est l’heure dans 5 min.

L : (sur le pas de la porte) Hey … oh je vous dérange ?



P : Non.

B : Ouai. On pensait faire des trucs intimes avec Peyton.

L : Alors je crois que j’ai bien fait de venir.

B : On allait se faire des masques verts gluants esthétiques pour la peau.

L : Oh … oui.. Je préfère même pas l’imaginer… que ça reste intime entre vous deux alors.

P : Bon Brooke tu te grouilles ?! T’y vas comme ça ou quoi ? On va être à la bourre si tu continues.

B : Les stars arrivent toujours après tout le monde. Oui mais j’hésite entre la rouge et la bariolée. (réalisant) Lucas t’es un mec toi !

L : Quel sens aigu de l’observation.

Brooke attrapa les deux robes.

B : Autant avoir un avis de mec vu que c’est pour un mec. Laquelle? Imagine Peyton dedans…

Il lance un coup d’œil à Peyton qui lui sourit.

L : Humm… La rouge. J’adore la rouge. J’aime le rouge. Je pense que j’y verrais bien ma copine dedans…

B : Fantasme pas maintenant ! Moi aussi j’aurai dit la rouge. J’en ai pour deux minutes. Attendez-moi surtout.

Elle disparut dans sa chambre. Le portable de Lucas sonna, il répondit.



L : Allo ? Oui… Oui … bientôt, le temps d’arriver. D’accord, moi aussi. À tout’. (à Peyton) C’était Haley… elle s’est quelque peu engueulée avec Nathan, il va falloir que je pense du temps avec elle ce soir pour lui remonter le moral…

P : Oui je comprends. J’irai voir Nathan pour comprendre ce qui se passe entre eux.

B : Vous parlez de qui ? L’intello ? Alors ?



P : Concierge ! Allez on y va.



Elle sortit de la chambre.

L : Tu es très belle comme ça.



B : (souriant) Merci. J’espère qu’il le trouvera aussi.

L : (intrigué)Un nouveau prétendant ?

B : (roulant des yeux) C’est une longue histoire… c’est un anonyme… On verra bien.

******************************

[¤°oO You Only Live Once ~ The Strokes Oo°¤]

La « party » organisée chez Nathan sur la plage battait déjà son plein lorsque nos trois compères arrivèrent. Haley était assise sur les marches du pavillon, la tête dans ses mains. Lorsqu’elle vit Lucas, son visage s’illumina.



B : (à Haley) Elle est si nulle que ça la fête ou quoi ?

P : Occupe-toi de tes affaires !

B : (formant des guillemets crochus avec ses doigts en direction de Peyton) GGGGRRRRRRrrrrrr !!



Peyton fit de même.

P : Bon on vous laisse. On se voit plus tard Lucas, on va se chercher un verre.

Il lui répondit d’un hochement de tête avant de s’asseoir à coté de sa meilleure amie.



H : Je suis contente que tu sois venu.

L : J’allais pas te laisser toute seule au milieu de ces … de tout ce monde ivre. Bon alors qu’est-ce qui s’est passé ?



H : On s’est engueulé avec Nathan… et c’est à cause de Dan.

L : Roh … si c’est Dan, ça va s’arranger quand Nathan comprendra une bonne fois pour toute que Dan est un monstre.

H : En attendant… c’est pas aujourd’hui !

L : Qu’est-ce qui s’est passé exactement ?

H : A la fin du match, je suis allée le voir et je lui ai dit qu’il avait bien joué quand même.

L : Et ?

H : Et en gros il m’a dit que le fait qu’on soit ensemble l’empêchait de se concentrer sur le basket uniquement.

L : Je vois…

H : Et depuis, il m’évite comme la peste.

L : Tu veux que j’aille lui parler ?

H : (souriant tristement) Non … je veux pas t’embêter avec ça, Haley James est assez grande pour gérer ses affaires de cœur toute seule. Même s’il s’agit d’un gros crétin sexy.

L : (la prenant dans ses bras) C’est la bonne attitude.



À ce moment là, Nathan arrivait, les mains dans les poches, le regard rempli de culpabilité

L : (levant son doigt en direction de la porte ) Je crois que je vais aller me chercher un verre.

Il lança un dernier clin d’œil à son amie et déguerpit.

**********************

[¤°oO Dirty Little Secret ~ The All American Rejects Oo°¤]

P : Alors tu le vois ?



B : Je l’ai jamais vu alors je vois pas comment le reconnaître. Pour l’instant je connais tout le monde… y a pas de mec inconnu à l’horizon.

Elle se laissa tomber sur le canapé et se resservit un verre de vodka.



P : Combien de verres ?

B : En comptant celui-là ? Euh … un certain nombre indéterminé pour l’instant.

P : Je vois… je te préviens Lucas va pas apprécier que tu vomisses sur la banquette arrière.

B : (souriant) Rassure-toi, je comptais rien faire sur sa banquette arrière. Du moins pas ce soir, et pas tant que vous êtes ensemble.

P : Oh moins je peux être rassurée.



B : Trouves-moi un bon …

A ce moment-là, un jeune homme brun torse nu s’assit à coté d’elle.

? : Je peux t’offrir un verre?

P : Oula…

B : (toute souriante) Ouai !

Son portable se mit à vibrer dans sa poche.

B : Attend 30 sec.
Nouveau message de Anonym# 3:
Hey Brooke… Sympa le brun au torse poilu… Tu lui offres l’épilation ?

Brooke se leva brusquement et le chercha des yeux. Elle ne voyait toujours pas qui c’était.

P : Qu’est-ce qui t’arrive ?

B : Il est là !

P : Où ?

B : Ben j’en sais rien !

? : Tu veux pas un coup à boire… ou n’importe quoi d’autre…

B : Non ça va aller… les chimpanzés j’ai arrêté.

Nouveau message de Anonym#3 :
Où suis-je? J’adore ta tête quand tu ne maîtrises pas la situation.

B : Rrrrrrrr. Il m’énerve. Il se fout de moi.

P : (amusée) Oui mais tu donnerais tout pour passer la soirée avec lui.

B : Ah ah …

Nouveau message de Anonym#3 :
Allez… premier étage… porte au fond à droite.

B : Il veut que j’aille le rejoindre en haut.

P : Qu’est-ce que t’attends ? T’en meurs d’envie.

B : Oui mais si c’est un laid ?

P : Tu lui dis que t’as un mal de crâne pas possible.

B : Non ça c’est demain matin quand je vais me réveiller ! Bon j’y vais. À tout à l’heure.

P : Ou demain …

Brooke se glissa entre la foule et prit la direction des escaliers.

? : Et toi tu veux rien ?

P : Euh … va mettre un T-shirt et on pourra se parler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
Brucasforever
Haley
avatar

Féminin Nombre de messages : 952
Age : 25
Localisation : Jura
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Mer 1 Aoû - 15:29

J'adore, Vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Lun 27 Aoû - 1:16

Chapitre 5
partie 5


*************************

[¤°oO Glad ~ Tyler Hilton Oo°¤]

N : Je viens pour qu’on s’explique.

H : Non erreur. Tu viens pour t’expliquer. Personnellement j’ai rien à me reprocher.



N : D’accord. Je vois que t’es encore en colère.

H : Non je suis pas en colère… mais j’ai pas vraiment apprécié la remarque dans le gymnase.

N : Ouai.. Je sais. On va faire un tour ?

H : Ok.

Elle se leva et ils se baladèrent le long de la plage tout en continuant leur tentative de réconciliation.

H : Nathan, je sais que c’est pas évident en ce moment pour toi…

N : C’est pas de ta faute, j’ai eu tort de m’en prendre à toi, tu y es pour rien.

H : Ouai, ça craint. Mais c’est déjà oublié.

N : Je sais que mon père veut foutre la pagaille partout et pourtant moi j’y fonce tête baissée dans son jeu. Et après la première personne qui en prend les frais c’est toi alors qu t’es la dernière personne qui le mérite. Je suis désolée Haley.

H : Allez c’est bon. Moi aussi, je suis trop susceptible.

N : Non tu es tout ce qu’il me faut.

Il passa son bras autour de ses épaules et elle y déposa sa tête. Ils marchèrent encore un quart d’heure puis Nathan s’arrêta.

N : On se baigne ?

H : J’ai pas de maillot.

N : Et alors ?

H : Non il fait trop froid.

N : Tu es en débardeur et jupe. Dit plutôt que tu ne veux pas.



H : C’est pas ça c’est juste que je suis nulle à la nage mais je sais nagé !

N : Ok tu vas me montrer tout ça.

Il lui prit la main et l’amena vers la mer.

H : Non Nathan…

Elle résista. Nathan la tira encore plus, mais elle avait de la force cachée. Résigné, il la porta comme un baluchon et la posa sur son épaule alors qu’elle essayait vainement de se débattre. Ça amusait beaucoup Nathan. Finalement, elle n’y échappa pas et Nathan la jeta à l’eau.

****************************

Brooke avait réussi à se frayer un chemin jusqu’au premier étage de la maison. Maintenant elle se trouvait devant la porte indiquée. Elle l’ouvrit franchement.


B : (embarrassée) Oh Merde ! Je suis vraiment désolée…. J’ai rien vu …. Bavin?… Skils? … Bonne soirée !!!

Elle la referma immédiatement, rouge pivoine mais très amusée. Néanmoins, il s’était foutu d’elle. Son portable vibra.

Nouveau message de Anonym#3 :
Désolée… C’était pas la bonne porte… la suivante à ta droite peut-être ?

Et si c’était encore une mauvaise blague ? Elle allait tomber dans la panneau. Il lui fallait une porte de sortie.

B : Beth… ?

Beth :Oui ?



B : Tu sais si y a quelqu’un dans la chambre ?

Beth : (haussant les épaules) Je crois pas (souriant) Ah … encore une soirée riche en émotions Brooke ?

B : On verra bien.

Beth : Bon c’est pas que … mais … je vais boire un coup.

Brooke la perdit dans la foule.
Ouvrir la porte ou ne pas ouvrir la porte? Telle était la question. La curiosité l’emporta bien évidemment. Passer une occasion de s’amuser ? Jamais. Telle est la devise de Brooke. Enfin, pour ce soir, c’était celle là. Lorsqu’elle entra dans la pièce, il faisait nuit noir. On y voyait absolument rien. La porte claqua derrière elle et elle entendit le verrou se bloquer.

[¤°oO Funny Little Feeling ~ Rock’n’Roll Soldiers Oo°¤]

B : (inquiète) y a quelqu’un ?

? : Peut-être.

B : Vas-y montre-toi que je te vois.

? : Je ne crois pas…

Elle sentit des lèvres se poser sur les siennes. D’abord interdite, lentement elle répondit à ce baiser qui s’intensifia au fur et à mesure. Il la pressa contre lui, et la plaqua contre le mur.



Leur étreinte devint plus sauvage, on aurait même put parler de bestiale. La passion avait dépassé la raison. Ils ne contrôlaient plus rien, livrés à eux-mêmes par leurs sens. Rien n’aurait pu les dissuader d’arrêter. À travers ses vêtements, elle pouvait sentir ses muscles se contracter. Son cou était comblé de baisers. Elle se donnait totalement à lui et échappa un mince gémissement de plaisir. Il adorait ça. Il avait attendu ce moment depuis si longtemps. Soudain, alors qu’il ne s’y attendait, elle le repoussa jusqu’au lit, ne sachant où il se trouvait. Dès qu’il le sentit, il s’y laissa tomber brusquement. Elle-même prit place sur ses hanches et envoya valser sa chemise en un rien de temps.



A son tour elle parcourut son torse athlétique de baisers brûlants. Elle ne savait toujours pas qui était ce mystérieux inconnu qui arrivait à lui faire un tel effet, mais en tout cas il le faisait bien. Quelques minutes plus tard, à force de sueur et de désir, ils partaient à la découverte de leur corps.

******************************

[¤°oO Can't Take My Eyes Off Of You ~ Muse Oo°¤]

M : Salut Peyton !


P : (souriant) Ah Micro. Tu passes une bonne soirée ?

M : Mouai… y a des couples partout. J’ai l’habitude tu sais.

P : Oh il doit bien y en avoir une pour toi dans le lot.

M : Oui y en a des tas pour moi… mais pas beaucoup pour qui je vais bien. (suspicieux) Et toi tu n’es pas en couple ce soir ?

P : Si, à la base je suis venue avec Lucas. Mais ça fait bien une heure que je l’ai perdu de vue. D’ailleurs je me demande ce qu’il fait.

M : Et… Brooke ?

P : Oula ! C’est une longue histoire mais si tu fais toutes les chambres tu devrais réussir à la trouver. Ou alors la tête dans les chiottes si elle a pas bien digéré les huit vodkas qu’elle s’est enfilée d’un trait.



M : (déçu) Oh… Je vois. Y en a au moins une qui s’amuse.

P : Tiens voilà Lucas.

En effet, Lucas faisait sa réapparition.

P : T’étais passé où ?

L : Je t’aurais manqué ?

P : (souriant) Ouai… !

L : J’étais avec Haley, on a discuté puis on s’est un peu chamaillé.

P : D’où ta coiffure toute ébouriffée je suppose.

L : Exactement! Elle adore me faire ça car elle sait que ça m’énerve. Et après j’ai discuté avec des gars du basket.

P : (plaisantant) Bon ça va alors si t’es pas allé draguer.



Lucas l’embrassa tendrement sur la joue.

M : Brooke a apparemment fini ses petites affaires… mais…

P : (faisant de grands yeux) Oh. Qu’est-ce qui lui arrive ?

Brooke paraissait shootée. Elle avait le grand sourire et embrassait tous les garçons qu‘elle croisait sur son chemin.



Elle aperçut son amie au bout de la pièce.

B : (criant, les bras en l’air) PEYTON !!! MY FRIEND !!! MICRO ! LUCAS !



P : Brooke …?

En arrivant elle embrassa Micro de pleine bouche. Celui-ci n’y fut pas indifférent.



B : (à Micro) Bon… c’est pas lui mais t’embrasses bien quand même.

M : Mer… merci.

P : Qu’est-ce qui t’arrive ?

B : Oh tu me croiras pas si je te le disais !

P : Je suis prête à tout entendre !! Mais ne me dit pas que t’as fumé un bédot s’il te plait !

B : Nooooooooon … j’ai décuvé depuis un moment…

P : Alors qu’est-ce qui t’arrive ?

B : (à Lucas et Micro) Ca reste entre nous. (revenant à Peyton) Tu sais l’inconnu dont je t’ai parlé…

P : Oui…

B : (criant presque) Il baise comme un Dieu !!!!!!!

Lucas faillit s’étouffer avec son verre et tacha sa chemise de jus d’orange. Mais personne ne le remarqua, trop intéressés par le discours de la pompon girl.

P : Comment ça ?

B : Ben … c’était génial si tu vois ce que je veux dire… il m’a fait découvrir des zones érogènes insoupçonnées. Je peux mourir maintenant que je suis déjà montée au paradis.

P : (la coupant) Stop. Je ne veux plus rien savoir, à part qui c’était.

B : (ennuyée) Ben c’est ça le problème. C’est que je sais pas qui c’est. (haussant les épaule) On a fait ça dans le noir ! Mais c’était chouette. Alors c’est pour ça que j’embrasse tous les mecs beaux de la soirée, c’est pour le reconnaître… tu me comprends ?

P : Et si c’est un mec pas « beau » ?

B : (perdant son sourire) Il sera forcément beau. (les mains sur les hanches) Il me faut un verre ! Trop d’émotions ce soir !

P : Hop hop hop !! Viens par là.

Elle prit son amie par le bras , un peu à part et lui chuchota à l’oreille.

P : T’es au courant que tu n’as plus de soutien gorge ?



Brooke regarda sa poitrine et pouffa de rire.

B : Je l’ai oublié en haut ! Oh j’irai tout à l’heure… Puis je suis encore toute jeune, faut en profiter le temps qu’ils tiennent tous seuls.

P : Je t’autorise un verre mais c’est tout.

B : (indignée) Quoi ? Depuis quand tu me limites ? T’es pas ma mère que je sache !

P : Justement, ta mère s’en fout ! Moi pas ! Tu vomis pas ce soir ! T’as apparemment passé une bonne soirée, alors ça serait bien que demain tu t’en souviennes !

B : (réfléchissant) J’avais pas vu ça sous cet angle. D’accord. Vous me dites quand vous voulez partir.

Elle partit au bar rejoindre Micro et Lucas.

B : ( au barman) Une tequila bien forte et frappée mon chou. Merci.

Elle but une longue gorgée et se retourna vers Lucas.

B : T’as une tache. Pistache.

Il fronça un sourcil. Elle lui tira la langue.

B : Bon alors… ce soir c’est le grand soir ou quoi ?

L : Tu veux développer ?

B : Oh …fait pas ton petit timide… avec Peyton !

L : ( rapprochant son visage du sien) Je ne vois pas de quoi tu parles et même si je voyais, ce ne serait pas tes affaires.

B : (plissant les yeux) Quel rabat-joie … Attention, elle risque de se lasser et je serai obligée de lui présenter mon bel inconnu qui déstresse les filles.



Elle tourna les talons et alla se faire payer un coup à boire par un autre.

M : Waow…

L : Ca va Micro ?



M : (euphorique) Elle m’a embrassé !

**************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Lun 27 Aoû - 1:17

Chapitre 6 : Demolition Lovers

Chapitre 6 : Demolition Lovers

Partie 1

H : Je suis toute trempée maintenant ! T’es content ?

[¤°oO Somewhere Over The Rainbow ~ Norah Jones Oo°¤]

Nathan et Haley avaient passé le plus clair de leur temps dans l’eau. Tantôt se coulant, tantôt s’embrassant fiévreusement. Haley se laissa tomber sur la plage. Sur le dos, avec le mouvement de ses bras et de ses jambes, elle dessina un ange sur le sable. Nathan vint s’allonger à ses cotés. Tous les deux, le regard fixé vers le ciel. Ils avaient la respiration saccadée, et reprenaient doucement leur souffle. Haley tourna la tête vers Nathan en souriant.

H : T’as du sable partout sur le visage…

N : Sexy ?



H : Oh oui ! Ça me donne envie de te débarbouiller !

N : Je ne te retiens pas mais j’adore être crasseux … c’Est-ce qui te fait craquer chez moi hein ? Avoue… Le Badboy…

Il se retourna, passa sa main sur son visage en la caressant tendrement. Il n’avait jamais ressenti ça pour une fille auparavant. Il était heureux avec elle.

H : Qu’est-ce qui t’arrive ? Pourquoi tu me regardes comme ça ?

N : Plus je te regarde et plus je me dis que tu es la chose la plus merveilleuse qui soit arrivée dans ma vie. Tu fais mon bonheur Haley … et c’est tout ce qui importe. Tu le sais, je t’aime. Et je t’aimerai tout ma vie.

H : Moi aussi je t’aime Nathan. Tu es l’homme de ma vie.

N : Est-ce que tu veux m’épouser ?

Elle se redressa subitement. Le regard interrogateur. Il la suivit.

H : Tu n’es pas sérieux là…

N : Bien sûr que si.



H : Mais … ça fait à peine deux mois qu’on est ensemble…

N : Et alors ? Si l’amour dure toujours… si l’année prochaine on est encore ensemble, et les années suivantes… tu crois vraiment qu’on aura eu tort de le faire ?

H : On est bien trop jeune !

N : Y a pas d’âge pour aimer.

H : Je suis d’accord avec toi sur tous les points…

N : Mais ?



H : Mais nos parents ne seront jamais d’accord Nathan !

N : On a pas besoin de leur accord…l’année prochaine on est majeurs. On se fiance ce soir et l’année prochaine on célèbrera notre mariage. Comme des adultes responsables.

H : Je…

N : Pourquoi attendre ?

Haley se leva et fit les cent pas sur la plage. Nathan la rejoint et l’immobilisa face à lui.

N : Qu’est-ce que tu en dis ?



H : On va le faire.

*************************

[¤°oO Into The Dark ~ Ben Lee Oo°¤]

L : Vous sauriez où sont passés les deux protagonistes de la soirée ?

La fête était terminée depuis longtemps, il ne restait plus que Lucas, Brooke, Peyton, Skils, Micro dans le salon et un bordel pas possible dans la maison remplie d’alcool.
Peyton s’était assoupie sur le canapé, la tête posée sur l’épaule de Micro, qui lui aussi commençait à sommeiller.



S : Hey mon vieux, j’en sais rien moi… Nathan et Haley sont adultes… vous êtes allés voir dans les chambres ?

B : Oui, j’y ai un jeté un œil en début de soirée ! Pas vrai Skils…

S : Attend un peu Davis … C’est toi qui me vanne sur le sexe ? Je rêve ! Moi aussi, je suis irrésistible…

L : Skils ? Tu me l’avais pas dit ça… c’était Bavin au moins !

B : Bien entendu

Ils rigolèrent tous.

S : Quoi ? Pourquoi ça vous fait marrer ? C’est ma copine, c’est normal… Et moi est-ce que je vous demande avec qui vous avez couché ce soir ?

Skils fit le tour de la pièce en un clin d’œil.

S : Quoi je suis le seul ? Brooke, si tu voulais la chambre tout à l’heure c’était pas pour faire du basket…

B : Ouai ben ça vous regarde pas, puis je sais pas qui c’est.

S : Hein ? (en regardant Micro) Ça se trouve c’était Micro.

M : Ah ah très drôle…

B : (souriant) Non il est trop timide. Puis il était plus grand et musclé, désolée Micro…

L : Moi j’aimerais bien savoir où sont Haley et Nathan…

H : On est là !

Le petit couple Naley faisait sa réapparition.

B : Ben vous étiez passé où ? Vous croyiez quand même pas qu’on allait se taper le ménage tous seuls !

N : Du calme…

H : (excitée) On a une grande nouvelle à vous annoncer.

B : Ne me dis pas ! T’es enceinte ?



H : Non non…enfin pas pour l’instant…

N : On va se fiancer !


Il y eut diverses réactions.

L : Wow…attendez !

B : Hein ? C’est une blague ?

Skils éclata de rire.

M : Ah… c’est…

Peyton se réveilla à ce moment là, elle bailla longuement. Voyant les têtes des uns et des autres, elle comprit qu’il se passait quelque chose qui méritait sûrement son attention.

P : J’ai raté quelque chose ?

B : Un peu oui ! Ils vont se marier !


L : (rectifiant) Se fiancer.

B : Ca revient au même ça se termine par un mariage.

P : Oula ! Il faut rire ou pleurer ?

H : J’aurais pensé que vous seriez heureux pour nous, mais en l’occurrence on repassera.

M : Non c’est génial.

N : Merci Micro.

Tous se retournèrent vers Micro, incrédules.

M : Quoi c’est vrai ! C’est cool pour eux… ils s’aiment. (à Nathan et Haley) Vous vous aimez ?


N : Plus que tout!

M : Alors où est le problème ? Moi si je pouvais me marier tout de suite avec une personne que j’aime j’hésiterais pas.

S : Il a pas tort.

P : Ouai il a raison.


Micro se leva et alla féliciter ses amis. Les autres le suivirent avec d’un coup, beaucoup plus de jovialité.

Lucas et Nathan échangèrent une accolade de basketteur.

L : Prend soin d’elle sinon je te castre.


N : T’inquiète pas pour ça. C’est elle qui t’en voudra si tu touches à ces parties là.

L : Félicitations petit frère.

N : Merci mon frère.

B : (excitée comme une puce) Hihi… Alors ça y est l’intello tu nous lâches, elle veut faire sa femme ! Je pourrais dessiner ta robe de mariée ? Dis oui dis oui ste plait, je t’en supplie.


H : Bon d’accord…mais c’est que pour l’année prochaine.

B : OUAIS !!

P : Félicitations Haley. Si tu penses que vous êtes faits l’un pour l’autre alors c’est le bon choix. J’espère que vous serez heureux ensemble.

L : Haley… ma Hales … qu’est-ce qu’on va devenir nous ?


H : Des beaux frères et des belles sœurs ?

L : Oh … c’est vrai. Mais tu étais déjà ma sœur et toute aussi belle, alors ça change rien pour moi.

H : Merci Lucas. J’espère que tu es heureux pour moi, car moi je le suis.

L : Alors c’est le principal.


Il la serra fort dans ses bras avant de les quitter. Brooke et Peyton attendaient déjà dans la voiture.

L : Allez salut les mecs. À demain.

S&M : Ciao… et… (voyant les deux filles qui attendaient dans la voiture) N’abuses pas trop des bonnes choses… laisses en aux autres.

D’une tape dans la main ils se quittèrent. Lucas prit place dans la voiture.

L : Que de rebondissement mes chères… Je m’y attendais vraiment pas.

B : Personne s’y attendait.

P : Vous en pensez quoi ? Honnêtement ?

L : C’est inattendu, surtout venant de leur part.

P : Ouai… mais tu trouves pas ça mignon? L’amour comme le leur ? Ils ont l’air vraiment amoureux et heureux ensemble. C’est ça qui fait toute la différence.

L : Ils ont tous les deux changés. Haley s’est ouverte au monde et Nathan est docile. Ils se complètent, c’est cool.

P : Et toi Brooke t’en penses quoi ?

B : Que je retrouverai jamais mon soutien gorge. Enfin, sérieusement… j’en sais rien. Moi je pense pas que je pourrais pas, mais ils incarnent vraiment le couple parfait. Maintenant, Haley sans Nathan c’est plus Haley, et vice versa.

L : Je suis d’accord. Bon je vous ramène ok ?

B : Tu t’arrêtes à la boulangerie …? J’ai envie de pains au chocolat !!!


Dernière édition par le Lun 3 Sep - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   

Revenir en haut Aller en bas
 
fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ One Tree Hill ¤ :: Divers :: Vos créations-
Sauter vers: