¤ One Tree Hill ¤

Entrez dans le monde de Tree Hill
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Lun 27 Aoû - 1:18

Chapitre 6 Partie 2

*************************************

Haley et Nathan rangeaient tout le bazar laissé par les fêtards de la soirée.

[¤°oO Trust Me ~ The Fray Oo°¤]

H : Finalement… ils l’ont plutôt bien pris.

N : C’est normal c’est nos amis. Imagine un peu la tête de tes parents.

H : Oh la la… comment je vais leur annoncer ça ?

N : Si tu avais commencé par leur dire que toi et moi on sortait ensemble, peut-être que ça aurait facilité les choses. Là, d’un coup tu te retrouves avec un fiancé qu’ils ne connaissent pas.

H : Qu’est-ce qui m’a pris de te dire oui ?

N : (souriant) Je suis irrésistible.


H : Ouais c’est sûrement ça…et tes parents, comment tu crois qu’ils vont le prendre ?


N : Hum…J’en sais rien. Mon père va m’exploser, mais je m’en fiche. Et quant à ma mère… qui n’est jamais là à cause de son association humanitaire ou quelque chose comme ça, elle n’a rien à dire.

Une fois terminé le rangement, ils allèrent se coucher.

*********************************

Quelques jours passèrent depuis cette soirée bien arrosée. Haley avait annoncé à ses parents son intention de se marier prochainement. Quelle ne fut pas leur surprise à cette idée.

~~~~~~~~~~Flashback~~~~~~~~~~

[¤°oO Home ~Abra More Oo°¤]

H : Maman…

Mère d’Haley : Moui ? Ça te va des sandwichs ? J’ai pas envie de cuisiner… puis ton père adore ça, il dit qu’il se sent rajeunir… même s’il croit encore au père-noël.


Elles rigolèrent. Les parents d’Haley ne ressemblaient pas vraiment à leur fille. Ils avaient atteints les 50 ans depuis un petit moment mais dans leur tête ils se croyaient toujours à l’été 1968. Haley était souvent bien plus raisonnable qu’eux, elle les prenait pour de grands enfants. C’Est-ce qu’elle adorait chez eux.

MH : Tu disais ?

H : J’ai une chose importante à t’avouer.


MH :Oh oh … Je suis grand-mère ?

H : Maman ! Pourquoi on pense toujours à ça en premier ? Ça n’a rien à voir.

MH : Alors qu’est-ce qui t’arrive ? Tu t’es pris un B en économie ? Tu sais que c’est pas grave …

H : Je suis fiancée.

Sa mère se retourna en un rien de temps, lâcha le sandwich par terre et y marcha dessus sans s’en rendre compte, trop perturbée par la nouvelle.

MH : Pardon ?

H : Je sais que c’est assez imprévu…mais tu vois je l’aime.

MH : Tu l’aimes ? Mais qui ?

H : Il s’appelle Nathan Scott, c’est le frère de Lucas. On est ensemble depuis plusieurs mois maintenant. On s’aime maman, alors on a décidé de se marier.

MH : Mais on en a jamais entendu parler Haley ! D’où il sort ?

H : Je te l’ai dit… du lycée.

MH : Comment se fait-il qu’on ne soit pas au courant ?

H : Je voulais attendre un peu… mais hier soir, c’est allé très vite, on a réalisé combien on comptait l’un pour l’autre.

Le père d’Haley arriva dans la cuisine. Il prit sa fille dans ses bras et la serra contre lui.

Père d’Haley : On te voit plus souvent ces temps-ci… Tu dors, tu manges et tu repars. Alors qu’est-ce que tu fais ici ?

MH: Haley est fiancée.


PH : Ca explique pas mal de trucs… les petits bruits la nuit…ta disparition la journée… ton sourire permanent…

H : Ca ne te fait rien ?

PH : Si ! tu ne te marieras pas !

H : Que vous le vouliez ou non on va le faire.

MH : (à son mari) On lui dit ?

PH : Ouai… vas-y… mais j’espère que tu l’as ménagé un peu avant.

H : Me dire quoi ?

MH : Nathan est passé hier. Il est très charmant et sympathique.

H : Alors…. Vous m’avez piégé !

PH : (rigolant ) Non… on t’a rendu la monnaie de ta pièce. Tu nous a caché ton ex-petit ami qui est ton fiancé et qui va devenir ton futur mari et notre gendre. On t’a juste mené en bateau pendant quelques minutes.

H : Ah ah C’est pas drôle ! J’ai cru que maman ne voulait pas!

MH : Qui te dit que je veux maintenant?

H : Ben euh…

PH : Ta mère a raison.

H : Alors pourquoi vous voulez pas ?

MH : On a pas non plus dit qu’on était pas d’accord.

H : Hein ? Je comprends plus rien alors.

PH : On a dit à ton Dom Juan que c’était bon.

H : C’est vrai ???

MH : Bien sur mais à une seule condition.

H : Tout ce que vous voudrez !

MH : Qu’on soit invité au mariage !!

H : Mais bien sur ! Qu’est-ce que vous vous imaginiez ?

Ses parents la félicitèrent et l’embrassèrent sur le front. C’était leur petite dernière et elle leur échappait déjà, si tôt.

~~~~~~~~~ Fin Flashback ~~~~~~~~~~

Alors que certains se plaisaient à penser à leur futur bonheur de mariés, d’autres se compliquaient les choses, tel Lucas et Peyton. Et ça n’allait pas en s’arrangeant.

[¤°oO Animals ~ House Of The Rising Sun Oo°¤]

Lucas et Peyton se trouvaient dans la chambre de cette dernière, ils s’embrassaient langoureusement.


Peyton les intensifia au fur et à mesure, et ils basculèrent sur le lit. Elle enleva son débardeur et commença à déboutonner sa chemise, mais … Lucas la retint dans son élan.


L : Peyton…je …

Elle se dégagea de lui et se leva sur les nerfs. C’était pas la première fois qu’il lui faisait le coup, elle ne le comprenait pas.


P : Lucas ! Qu’est-ce qu’il y a ? Ca t’ennuie ? Non c’est vrai que tu ne me désires pas!

L : Ecoute…

P : Lucas, si tu ne m’aimes pas je me demande ce qu’on fait encore ensemble.

L : Je … je sais pas comment te l’expliquer.

P : (criant) C’est pourtant facile ! Peyton j’ai joué avec tes sentiments, mais je suis vraiment désolé. Post Scriptum : Je ne t’aime pas.

L : Le prend pas comme ça. Peyton je t’adore… tu es l’une des personnes les plus importantes dans ma vie.

P : (lui montrant la porte) Sors d’ici !

Il se leva à son tour, face à elle.

L : Je ne veux pas que ça se termine comme ça. Je veux qu’on reste amis.

Peyton tremblait et des larmes aux coins des yeux commençaient à faire leur apparition. Il tenta de la prendre dans ses bras mais elle recula.


P : Je t’en prie Lucas, pars ! Je te faisais confiance, et tu t’es servi de moi. Je ne veux plus te voir, c’est fini. Va-t-en…tout de suite.


Lucas hésita un instant puis prit le chemin de la sortie alors que Peyton s’écroulait en sanglots.

***************************

Depuis ce jour, Peyton et Lucas ne s’adressaient plus la parole. Enfin, Peyton repoussait Lucas, car ce dernier tentait vainement de regagner son amitié. Elle refusait catégoriquement. Quant à Brooke elle était du coté de son amie bien entendu, surtout que Peyton ne portait plus Lucas dans son cœur, même si ses sentiments étaient toujours présents. Brooke ne comprenait pas non plus le comportement de Lucas vis-à-vis de Peyton. À chaque fois que les deux meilleures amies le croisaient, Peyton faisait semblant de l’ignorer ou détournait la tête. En plus de ça, Peyton avait eu une discussion avec son père à propos de son adoption.

~~~~~~~~~~~~~ Flashback ~~~~~~~~~~~~~~

[¤°oO The Blower’s Daughter ~Damien Rice Oo°¤]

Son père rentrait tout juste d’une livraison de cargaisons. Peyton lui sauta au cou.

P : Oh je suis contente que tu sois rentré ! Tu m’as tellement manquée.

Larry : Toi aussi Peyton. (la reposant par terre) Tu n’as pas grandi, ni grossi.


P : (rigolant) Oh arrête… Par contre, toi… (lui tapant gentiment le ventre) Je vais te reprendre en mains.

L : (baissant la tête) Malheureusement… Je repars demain.

P : (gardant un sourire de circonstance) Ah…déjà ?


L : C’est une grosse affaire, et c’était prévu depuis des mois… ça va nous rapporter gros. Tu pourras t’acheter plein de vinyles et de CDS.

P : J’en ai rien à faire de tout cet argent, je préfèrerai que tu sois plus présent.

L : Ecoute Peyton… j’ai besoin de ce boulot.

P : Ouai ouai… je comprends.

L : Et niveau flirts t’en es où ? J’ai loupé beaucoup d’épisodes ?

P : Si on pouvait éviter d’en parler…

Elle alla s’asseoir sur le canapé, les mains jointes et le regard ennuyé. Elle allait aborder un sujet délicat.

P : Papa…

Elle se releva promptement et tira un tiroir de la commode pour en sortir un vieux papier corné. Elle le tendit à son père.

P : J’ai trouvé ça dernièrement. Tu devrais ranger tes secrets autre part que dans un meuble.

Son père le lut et son visage pâlit en quelques secondes.

L : Peyton… je ne voulais pas que tu l’apprennes comme ça.


P : Moi non plus.

Elle fondit en larmes et son père l’attira dans ses bras.

P : Pourquoi tu ne m’as rien dit ?

L : Ta mère ne voulait pas. Elle voulait te le dire mais elle préférait attendre que tu grandisses… que tu sois capable de le comprendre… mais elle est partie avant et je n’ai jamais eu le courage de te l’avouer.

P : Elle me manque terriblement. Elle me manque tout le temps…

Père et fille se tombèrent une nouvelle fois dans les bras.

~~~~~~~~~~~~~ Fin Flashback ~~~~~~~~~~~

Enfin voilà quoi… Pauvre Peyton… Elle accumule les malheurs. On pourrait dire « Les Malheurs de Peyton ». Mais peut-être que c’était juste une mauvaise passe d’adolescents… Qui n’a jamais collectionner les catastrophes ? Il faut l’avouer l’adolescence est un passage difficile pour tous, mais il faut savoir y faire face pour ne pas sombrer dans la déprime.
Brooke quant à elle, avait définitivement fait une croix sur ses parents. Des mois sans nouvelles vous aident à prendre la décision. Et sans amertume. Côté cœur, elle cumulait les histoires sans lendemain sans pour autant oublier le mystérieux inconnu de la dernière soirée. Il lui trottait complètement dans la tête. Il n’y avait que lui. Elle s’était jurée de le démasquer et de le prendre à son propre jeu. Seulement, là encore, ce ne serait pas encore pour tout de suite. La compétition s’annonçait rude.

[¤°oO Kiss Me ~ The Cardigans Oo°¤]

Brooke avait allumé la télé mais elle ne la regardait même pas, bien trop occupée à dessiner les plans d’une robe qu’elle confectionnerait par la suite. Elle avait entreprit de produire plusieurs vêtements qu’elle essaierait de faire vendre via un magasin en centre commercial.


On frappa à la porte, ce qui la sortit de ses rêveries.

B : (perplexe) Lucas ? Qu’est-ce que tu fiches ici ? Peyton n’est pas là… mais je doute que ta présence ici la fasse sauter au plafond.


L : En fait… c’est pas Peyton que je viens voir.

B : Hein ? Je suis pas sure qu’elle apprécierait quand même.

L : Peyton finit de Thud vers 22h… il n’est que (jetant un coup d’œil à sa montre) 18h… à ce moment là, le problème ne se posera que pour toi.

B : (souriant) Vas-y entre…

Il s’exécuta et admira ses créations.

L : Qu’est-ce que tu étais en train de faire ?

B : Oh ça ? C’est juste quelques esquisses…

L : Elles sont superbes… je ne savais pas que tu avais tant de talent.

B : (sourire coquin) Et tu n’as pas tout vu.

L : Depuis que moi et Peyton ne sommes plus ensemble, on a pas eu l’occasion de se revoir.

B : C’est normal, après ce que tu lui as fait !

L : Wow wow wow … J’adore Peyton malgré ce qu’il s’est passé… et je comprends tout à fait qu’elle m’en veuille, mais toi…

B : Lucas ! C’est ma meilleure amie, je ne vais pas la laisser tomber!

L : Oui… tu sais je ne suis pas très malin… je réfléchis comme un garçon.

Cette remarque la fit rigoler.

B : Même si t’as pas été cool avec elle, je pense que tu es quelqu’un de bien quand même et que tu ne voulais pas lui faire de mal. Mais tu n’auras pas droit à ma pitié.


L : Je n’en attends pas moins de toi.

B : Tant mieux.

L : Et sinon, tu as des nouvelles de l’homme mystère ?

B : A vrai dire non… et ça me rend dingue. Si tu veux savoir, la nuit que j’ai passé avec lui était géniale et…. Tu crois qu’on peut tomber amoureux d’une personne après avoir couché avec lui ? Sans le connaître forcément « intimement »… enfin être intime sans être intime.

L : Je pense que oui. Mais peut-être qu’il va reprendre contact d’ici peu… il suffit d’être patiente.

B : Ouai ben c’est pas ma tasse de thé. Il me faut tout, tout de suite. Je suis impulsive et … j’y suis habituée.

Lucas sourit.

L : Je vais y aller. Je repasserai prendre de tes nouvelles. Dit à Peyton que je suis passé quand même… on sait jamais.

B : Pas de problème.

Il la prit dans ses bras, ce qui la prit par surprise.


B : C’était pour quoi ça ?

L : On est amis, n’est-ce pas ?


B : J’ai pas l’habitude d’être amis avec un garçon sans … sans coucher avec lui.

L : Et Micro ?

B : Oh, lui je l’adore… mais c’est Micro !

L : Bonne soirée Brooke et bonne continuation pour ta ligne de vêtements.

B : merci. Repasse quand tu veux.

************************

Ensuite, on a pas eu la scène où Nathan annonce la nouvelle à son père…
Je sais, je sais, que de rebondissements… mais que voulez-vous ? Nous sommes à Tree Hill. ^_^

~~~~~~~~~~~~ Flashback ~~~~~~~~~~

Nathan et Haley étaient allés trouvés Dan devant sa télévision, une bière à la main en train de regarder pour la énième fois la finale de 1982.

D : Dans deux minutes, le coup de sifflet final… Eh éh…

N : Papa.

D : Ah Nathan… et Haley c’est bien ça ?


H : Oui.

D : Avec toutes les copines qu’il a eu, c’est dur de se rappeler…

Haley se sentait maintenant mal à l’aise, elle ne savait plus où se mettre. Son souhait le plus cher aurait été de se dissimuler dans un trou de souris.


N : Papa s’il te plait !

D: (dur) Qu’est-ce que tu veux ?

N : Je viens t’annoncer que ton fils est fiancé. Prochainement il sera marié.


Dan se leva précipitamment, manifestement ça ne l’enchantait pas.

D : C’est quoi ces foutaises ?

N : C’est la stricte vérité papa. J’aime Haley et je compte bien me marier avec elle.

D : Il en est hors de question !

H : Mr Scott….

D : Toi tu ferais mieux de te taire ou je risquerais de dire des choses qui font mal.

N : Tu ne lui parles pas comme ça !!!

D : Tu es encore mon fils, sous mon autorité ! Je fais ce que je veux ! Tu as pensé à ta mère ?

N : Qu’est-ce que ça peut lui faire puisqu’elle n’est jamais là !

D : Oh la la Nathan tu ne t’en tireras pas comme ça.

N : Vient Haley… J’étouffe ici et il y a des personnes de ma famille que tu n’aurais pas du rencontrer et j’espère que tu ne rencontreras plus.

Nathan et Haley tournèrent les talons et sortirent de la maison.

D : (fou de rage) Tu ne t’en tireras pas comme ça Nathan !!!


Dernière édition par le Lun 3 Sep - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Lun 27 Aoû - 1:19

Chapitre 6 Partie 3

************************

Plutôt énergique en effet. Mais comme je vous l’ai déjà dit, c’est Tree Hill.

Deux semaines passèrent et pas mal de choses s’étaient passées, j’espère que vous allez arriver à suivre.
Soyons galants et commençons avec les filles.


Peyton avait réussi à pardonner Lucas et ils étaient devenus amis enfin. Et leur amitié marchait plutôt bien. Elle avait besoin de se changer les idées, donc en tant que fan inconditionnelle de Rock, elle s’était mise à la guitare. Pour ça, elle avait eu besoin d’un prof… et qui mieux que Jack pourrait lui enseigner ? Surtout ne lui dites pas, mais Jack l’a toujours beaucoup appréciée. Alors les après midi ils se voyaient et il lui apprenait l’art et la matière d’émettre des sons avec son nouvel instrument. Peyton était aux anges avec lui, en plus elle avait fait la connaissance de Jenny, la fille de Jack. De temps en temps elle jouait les baby sitter pour lui quand il travaillait au Karen’s Café. Ils étaient de plus en plus proches mais ça s’arrêtait là. En tout cas, pour l’instant.


Brooke avait complètement perdu l’inconnu. D’ailleurs, elle n’y pensait que rarement. Maintenant, une autre personne occupait son esprit. Peyton était souvent avec Jack et Brooke s’était rapprochée de Lucas sans que son amie s’en aperçoive. Ils passaient pas mal de temps ensemble et s’entendaient bien. En plus, elle le trouvait de plus en plus sexy malgré qu’il ne soit pas pété de tunes. Cet argument l’aurait influencé quelques mois plus tôt. Mais aujourd’hui, avoir couper les ponts avec ses parents avait donné naissance à la nouvelle Brooke.


Haley et Nathan s’étaient remis de la réaction de Dan et depuis ce jour ils n’avaient plus eu de nouvelles, d’ailleurs Nathan avait emménagé chez Haley avec ses parents. Cette situation ne leur convenant pas vraiment, ils avaient visité des appartements pour en louer un tous les deux pas trop cher. Finalement, ils avaient réussi a trouver la perle rare et n’avaient pas hésité à sauter sur l’occasion. Sur ce, ils vivaient en véritable couple et ça marchait plutôt bien. Nathan travaillait chez Keith en tant que mécano et Haley continuait son tutorat et son job de serveuse chez Karen ce qui leur permettait d’assurer le loyer et les dépenses extérieures. Bien sur, les parents d’Haley avaient insisté à participer un peu financièrement.


Lucas avait tout fait pour se rapprocher de Brooke malgré quelques réticences de sa part au début vis-à-vis de Peyton. Mais il sentait qu’il y avait une alchimie entre eux. Il l’avait toujours senti. Sinon, il se préparait activement pour le mariage de Keith et sa mère. Keith était au paradis alors que Karen s’inquiétait et angoissait pour tout. Est-ce qu’elle serait présentable ? Est-ce qu’il y aura assez de couverts lors de la réception ? Le curé va-t-il énoncer un speech de 3h ? Il fallait que tout soit parfait. Il ne manquait à son fils qu’une cavalière.

****************************

[¤°oO Fruit Fly ~ Nada Surf Oo°¤]

L : Salut ma jolie.

B : Salut beau garçon.

Lucas venait de débarquer chez Brooke à l’improviste, c’était devenu une habitude. Il s’asseya sur le lit.


L : Qu’est-ce que tu fais ? Je ne te dérange pas au moins ?

B : Non…ne t’en fais pas. Juste un peu de rangement. J’ai trop de fringues, alors je fais un tri. Les vieilleries à une oeuvre de charité.


L : Oh c’est super, c’est une bonne action que tu vas faire là.

B : Mouai je sais… que veux-tu… bon et toi qu’est-ce qui t’amène ici, à part pour me reluquer ?

L : (rigolant) C’est vrai qu’à la base je suis venu pour ça. Mais en chemin j’ai trouvé une autre excuse…

B : (levant un sourcil )Tiens dont. Je ne savais pas qu’on pouvait venir me voir pour autre chose que mon physique ou… ma fabuleuse intelligente.


L : Et bien j’en ai trouvé une autre, désolé. Je me demandais si t’acceptais de venir avec moi au mariage de ma mère.

B : (aux anges) Non c’est vrai ?!

L : Puisque je te le dis.

B : Ouah j’y crois pas ! J’adore les mariages ! Bien sur que je viens, tu plaisantes ! (réalisant) Mais je viens… en tant que ton invitée alors…

L : Tu seras ma cavalière si tu préfères.

B : (souriant) Ok ! Ça marche. Y a des gens qui sont invités et que je connais ?

L : Peyton… Haley et Nathan…


B : Peyton ? Mais elle va rien dire que tous les deux…?

L : Non ne t’en fais pas. On est juste amis. Puis elle vient avec Jack.

B : Alors d’accord. Va falloir que je me trouve un truc à me mettre alors ! Encore une excuse pour aller faire les boutiques.

L : Quoi que tu mettes, tu seras superbe.

B : Ohhhh… C’est quoi ça ? Une déclaration ?


L : Une constatation.

B : (haussant les épaules) C’est déjà ça. Et sinon toi et Peyton…

L : Ouai notre amitié marche vraiment bien. On recommence à se voir, ça me fait plaisir car ça me manquait. J’ai pas été super simpa avec elle avant.

B : Ouai elle est géniale. Mais je peux savoir pourquoi tu l’as largué ?

L : Non.

B : Ben quoi ? Je lui rapporterais pas.

L : Non. Vous êtes trop curieuse Brooke Davis.


B : Dans ce cas… il va falloir que tu t’en ailles.

L : Alors je retire ce que j’ai dit.

B : Non c’est pas pour ça, c’est juste que j’arrive au tiroir des sous vêtements et c’est que pour les privilégiés.

L : Je ne suis pas un privilégié ?

B : Non.

L : Pourquoi ?

B : Parce que vous être trop curieux Lucas Scott.


************************

Le soir, alors que Brooke sortait à peine de la douche, son téléphone sonna. Elle attrapa son peignoir jaune et une serviette rose en vitesse.


B : Allô ? Maman ????……. Quoi ??? Il en est hors de question !!! Aucune nouvelle pendant plusieurs mois mais quand il s’agit de pognon on sait où me trouver c’est ça? NON!!!!…….. Non! Non et non ! Je vous déteste !!!

Elle raccrocha et s’écroula sur son lit en pleurant. Son monde venait de s’écrouler… elle ne s’en remettrait peut-être pas.


Peyton n’était toujours pas rentrée, elle devait soit être au Tric, soit avec Jack. Ces temps-ci, elles ne faisaient que se croiser. Elle décida de s’habiller en un rien de temps, et quitta la maison s’en même prendre la peine de se coiffer.

Sa voiture la conduit devant chez Lucas. Elle frappa à la porte et c’est Karen qui vint lui ouvrir, une couronne de fleurs sur la tête avec tout un tas d’épingles qui devaient essayer de la maintenir en place. Elle ne connaissait pas Brooke, alors elle fut surprise de la voir, surtout dans un état pareil.

[¤°oO Landslide ~ The Smashing Pumpkins Oo°¤]

K : Bonsoir…


B : ( essayant de se retenir) Je … je … suis venue voir Lucas. Je m’appelle Brooke. Il est là ?

K : Karen, la mère de Lucas, enchantée. Il m’a beaucoup parlé de toi. Je vais te le chercher il est avec Peyton.

B : Attendez… Finalement, ce n’est pas la peine. Ne lui dites pas que je suis passée, ça va aller.

K : Comme tu voudras… tu es sûre ? Si je peux faire quoi que soit pour toi…

B : (voyant la couronne) Laisser moi vous aider…

Elle attrapa la couronne de la tête de Karen et une aiguille et du fil blanc qui traînaient sur la table. Elle y fit quelques ajustements et reposa la couronne sur le crâne de la future mariée. Elle tenait maintenant parfaitement en place, et pas besoin d’épingle ou autres gadgets.

K : Merci. C’est du beau boulot. Tu es une professionnelle ?

B : Non, j’adore ça c’est tout. Je vais y aller. Félicitations Mme Roe.

K : Hum… Lucas t’a invité demain pour la cérémonie il me semble…

B : Oui mais malheureusement je ne ferais qu'une simple apparition. Concours de circonstances.

K : Oh. Je suis navrée. Ça m’aurait fait plaisir que tu restes.

B : Moi aussi. Au revoir future Mme Scott.


K : (souriant) Au revoir Brooke. A demain.

En regagnant sa voiture, Brooke passa devant la fenêtre de Lucas. Lucas et Peyton étaient dans les bras l'un de l'autre.


************Au même moment****************

[¤°oO Who Needs Love ? ~ Razorlight Oo°¤]

P : C’est mon cd ça ! Tu comptais me le rendre un jour ? Je l’ai cherché partout.


L :J’ai pas eu le temps de le graver encore.

P : (rigolant) Pas grave… j’ai un double.

L : Peyton… j’ai quelque chose à t’avouer.


P : Ne me dit pas que tu m’aimes car je serais obligé de te dire que je ne t’aime plus.

Ils rigolèrent.

L : Je suis sérieux.

Elle s’assit en face de lui.

P : Vas-y je t’écoute.


L : Je suis amoureux de Brooke.

P : Oh …

L : Je ne veux pas te faire de peine Peyton…

P : Non c’est pas ça c’est juste que je ne m’y attendais pas…Toi et Brooke... Tu lui as dit ?

L : Tu me connais !

P : J’en conclus que non.

L : Tu crois qu’il peut se passer quelque chose entre moi et Brooke?

P : Sûrement ! Mais de là à dire que ça na se résumera pas à une partie de jambes en l’air… je ne sais pas. La meilleure chose à faire serait d’en parler à la personne intéressée tu ne penses pas ? Je suis heureuse que tu te confies à moi mais … je ne peux rien faire. Lucas il faut que tu prennes en main !

L : Je sais ce que je vais faire. Demain, pendant le mariage, j'embrasserai Brooke.

Peyton se moqua de lui en rigolant.

P : Excuse-moi mais ... Tu vas lui faire du bouche à bouche comme ça ?

L : Ouai c'est pas très malin...


P : Bon écoute, moi je vais te dire comment je vois la scène. N'oublie pas que ce n'est que mon avis.

L : Ton avis vaut tous les avis.

P : (fière) Je sais. (plus sérieuse) Alors, voilà comment je vois ça : Tu l'as prend à part, à la sortie de l'Eglise, et tu lui avoues tout.

L : (fronçant les sourcils ) Hein ? C'est ça ta super combine ?


P : Attention, j'ai jamais dit qu'elle était super. C'est juste MA combine.

L : T'aimerais qu'on t'emballe comme ça toi ?

P : Moi non. Mais Brooke peut-être.

Après avoir enquêté su tous les cds de Lucas, Peyton s'assit à ses cotés.

L : Tu as choisi ta tenue pour demain ?

P : Ouai... J'ai trouvé une robe à ma mère.

L : Elle est encore mettable ?

P : Quoi ? Ma mère n'a pas vécu à l'époque de la préhistoire non plus, elle est pas morte de vieillesse.

L : (rigolant) Tu m'etonneras toujours Blondie. Je suis très heureux d'être ton ami. Ca m’a fait plaisir de te retrouver.

Il la prit dans ses bras.


L : Et sinon toi et le beau Jack ?

P : Ca avance ! Lentement mais sûrement.

L : Vous allez bien ensemble je trouve.

P : Ah ouai tu trouves ?

L : Ouai, vous êtes dans le même trip.

P : Ce qui signifie ?

L : J'en sais rien, je trouvais ça cool de dire ça. C 'est Skils qui m'a sorti ça la dernière fois. Je lui ai dit "oui" alors que j'avais pas compris. Ca me rassure de voir que je ne suis pas le seul retardé de la société.

P : Tu as des amis bizarres.

L : C'est sûr y a qu'à te regarder !


Dernière édition par le Lun 3 Sep - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Lun 27 Aoû - 1:20

**************************

Peyton passa la porte d'entrée de chez elle. Elle avait délaissé Lucas pour consacrer un peu de temps à sa meilleure amie.

Revoir Lucas sans sortir avec lui était beaucoup plus facile, car Lucas était un très bon ami. En revanche, ce qui la surpris, c'était son attirance vis à vis de Brooke. Elle n'aurait jamais imaginé que Lucas pourrait en pincer pour elle. Seulement, connaissant les goûts de Brooke, il restait fort à parier que Lucas devrait se trouver une nouvelle petite copine. Un bruit la tira de ses pensées. Elle s'approcha de la porte rouge, la poussa et vit son amie en pleurs en train de faire ses valises. Décidément, elle ne comprenait rien.


[¤°oO Made Up A Love Song #43 ~ Guillemots Oo°¤]

P : Brooke ! Qu'est-ce que tu fais ?

Celle-ci arrêta ce qu'elle était en train de faire et se retourna vers son amie, les yeux rougis par ses versées de larmes.


B : Il semblerait Miss Sawyer qu'il faille que je te quitte.

Peyton se précipita vers elle et la prit dans ses bras en la serrant fort. Elle ne savait pas encore où elle allait en venir, ce qu'elle comptait faire, ni même où elle irait.... une seule chose était certaine, elle lui manquait déjà.

Elles se détachèrent l'une de l'autre.

P : Explique-moi.

Elles s'assirent sur le lit. Brooke avait du mal à parler, elle commença son récit entre deux sanglots.


B : Ma mère m'a enfin appelé. C'était pour me dire qu'elle et mon père allaient divorcer, alors je lui ai répondu que moi je m'en fichais comme ils se fichaient totalement de moi. Je dois les rejoindre à New-York demain, je prends l'avion de 17h. Quelqu'un viendra récupérer le reste de mes affaires dans quelques jours.

P : Mais tu pars pour combien de temps ?

B : Je ne suis pas sûre de rentrer Peyton. Ma mère demande ma garde, mon père aussi sûrement, et le juge n'appréciera pas que je reste vivre avec toi, vu que tu n'es ni mon père ni ma mère. Mais tu es bien plus pour moi.

P : Oh Brooke....

Une nouvelle fois, elles s'enlacèrent tendrement et entre un nombre incalculable de larmes.


P : Alors tu ne viens pas demain au mariage de Karen ...?

B : Si... Je vais venir pour la cérémonie puis je partirais tout de suite après. Ca me fera du bien de penser un peu à autre chose. Vous allez tellement me manquer Peyton Elisabeth Sawyer...

P : Vous aussi Brooke Pénélope Davis.

B : ... Lucas ... lui aussi il va me manquer. Je l'aurais jamais cru ça... Haley... Nathan.... Micro.... Même Bavin et ses blagues involontaires de blondes...

P : (souriant) Lucas ??

B : Oui, Lucas. Lucas Scott. Le mec avec lequel tu étais tout à l'heure y a à peine 15 mins de ça!

P : (la taquinant) Seriez-vous jalouse Mlle Davis ??

B : Non, pas du tout.

P : Tu mens très mal Brooke.

B : Bon d'accord, un pokito.... et alors ? Ca sert à rien, je m'en vais demain.


P : Arrête d'y penser. Tiens, t'aurais envie de faire quoi là tout de suite avant de partir?

B : De me goinfrer de glaces à la vanille et au chocolat !! De faire une virée en voiture avec toi... car tu conduis très mal et je regretterais de ne pas avoir eu d'accidents avec toi. Ensuite, d'aller faire un bain de minuit dans le bassin des Guliverts...

P : Les vieux Guliverts ?

B : Non, ils sont morts ceux là... les autres, les jeunes et sexy héritiers... enfin c'est surtout leur grande piscine qui me fait fantasmer...

Peyton lui prit la main et l'entraina dehors.

B : Peyton qu'est-ce que tu fais ?

P : Je vais passer du temps avec ma meilleure amie !!!! On va se blinder de glace ???????

B : (excitée) Peyton !! Bien sur !!!!! Après la course poursuite en voiture ???

P : Euh... ça on verra, c'est quand même ma voiture ! Mais pour le bain de minuit ok ...


Partie 4

***************************
Le lendemain, c'était le mariage de Karen et Keith. Ils avaient décidé de le célébrer dehors, vu le beau temps qui s'annonçait. Presque tout le monde était déjà arrivé avant la cérémonie, lorsque Peyton et Brooke débarquèrent.

[¤°oO The Rockafeller Skank ~ Fatboy Slim Oo°¤]

B : Tu crois qu'on est en retard ?


P : Hum... Non....(se penchant en avant vers Brooke) Je sens encore la truite pas fraiche ?

B : (éclatant de rire et reniflant) Non ça va .... t'es à la dernière phase : thon mariné...

N’essayez pas de comprendre, c’est en référence à leur dernière soirée ensemble, qui était forte en émotions.

P : ( rigolant ) T'es con ...

B : Pfiou.... Tu connais quelqu'un ici ?

P : Y a bien Nathan et Haley là-bas... Tu vois Lucas ?

L : Mes chères invitées... Oula.... on a pas fait dans le modeste ! Vous êtes sublimes !


En effet les deux jeunes filles voulaient être radieuses pour leur dernier jour ensemble. Peyton portait une robe bleue marine en soie et Brooke une robe d'été orange-jaune brillante.

J : Peyton !! Allez vient, ça va commencer !


P : Je vous laisse... Mon ...mon ...Jack ne peut plus vivre sans moi...

Alors qu'elle s'éloignait, un silence gênant s'installa entre Lucas et Brooke. Il la dévisageait et elle, essayait de trouver quelque chose de surprenant à regarder hormis ses pieds.


L : Je n'aurais pas rêvé mieux comme cavalière.

B : Moi non plus... Tu as fait un très bon choix. Et tu sais quoi ?


L : Euh non.

B : J'adore les mecs en costards noirs !

L : Ca tombe bien.


Il lui tendit son bras et elle s'y accrocha. Ils s'installèrent sur un des bancs et la cérémonie débuta.

Le prêtre fit son apparition en habit de fête religieuse, Keith était déjà présent et attendait sa bien aimée impatiemment, en jetant des regards inquiets à Lucas. C'était toujours quelque chose que de se marier après tout. Karen arriva au bras de son futur beau-père qui l'amena jusqu'à l'autel. Les deux futurs époux se regardaient amoureusement et sereins. Le prêtre entama ses prières et les voeux de chacun et en particulier sur le rôle de chaque époux. On entendit le dernier "Je le veux" de l'ex Mlle Roe et toute l'assemblée se leva en applaudissant. Lorsque ceux-ci regagnèrent leur voiture de "Just Married", les invités lancèrent des grains de riz. Une fois partis, tous se ménagèrent pour se rendre à la salle des fêtes, là où ils rejoignaient les jeunes mariés pour fêter avec eux leur future vie commune. Lucas se retourna vers Brooke qui pleurait. Son maquillage en avait pris un coup.

[¤°oO Cambia La Vida ~ BO Auberge Espagnole Oo°¤]

L : (s'inquiétant) Ca ne va pas Brooke ?


B : Si si ne t'en fais pas.... C'est les mariages... ça me rend toute ...

L : Oh j'espère bien, parce que maintenant on va aller fêter ça.

Il lui prit la main et voulut l'entrainer avec lui rejoindre les autres. Elle le retint.

B : Lucas, je suis vraiment désolée mais je ne viens pas.

L : (rigolant) Tu plaisantes ! Fait pas ta petite tête, tu sais très bien que t'y es invitée.... allez ....

B : Je suis sérieuse.


L : Qu'est-ce qui te prend ?

B : Je pars de Tree hill dans moins d'une heure.

L : Quoi ? Tu pars ?

B : Je voulais te le dire mais je ne l'ai su que hier soir.

L : Oh... et tu rentres quand ?


B : Je n'en ai aucune idée. Je ne suis pas sûre de rentrer.

L : Dans ce cas, Brooke il faut que je t'avoue moi aussi quelque chose.

B : C'est le jour des révéla...

Elle ne put terminer sa phrase car Lucas s'était jeté sur elle et l'embrassait éperdument. Il fut court mais très intense. Brooke en resta sans voix.


B : (réalisant) Lucas... ce ... c'était ... tu es ... toi !! Je veux dire...dans la nuit, le type à la fête !!!

L : (souriant) Oui....


B : (avec un sourire forcé ) Tu m'excuseras, il faut que j'aille me remaquiller.


Il n'eut pas le temps de la retenir, juste de la voir filer vers les toilettes. Lorsqu'elle entra, Haley s'y trouvait déjà. Voyant la tête de Brooke :

[¤°oO Last Request ~ Paolo Nutini Oo°¤]

H : (souriant) Moi aussi, les mariages ça me retourne.

Brooke lui sourit et s'appuya contre le lavabo, en face des miroirs. Haley réalisa qu'il se passait quelque chose.

H : (inquiète) Brooke... Ca ne va pas ...?


B : Si si. Enfin, non. Je quitte Tree Hill tout à l'heure. Pour toujours.

H : Oh je suis vraiment désolée...

Haley la prit dans ses bras.


H : Alors je vais t'avouer quelque chose...

B : (la stoppant) Je t'en supplie assez de révélations embarrassantes.

H : Je voulais que tu saches que même si on est pas aussi meilleures amies que tu l'es avec Peyton.... Je t'apprécie beaucoup, tu es une fille super Brooke Davis. Reste telle que tu es.

B : Oh... Haley je vais encore pleurer... après Peyton... Lucas... toi...

H : Lucas ?

B : Lucas vient de m'embrasser... et je m'y attendais pas... et comme je dois partir je en veux pas qu'il se passe quelque chose de sérieux même si on a déjà couché ensemble sans que je le sache !

Brooke reprit sa respiration, haletante. Haley en resta sans voix, visiblement "sur le cul".

H : Vous avez ... ? Oh et puis je ne veux rien savoir d'autre ! J'en sais déjà assez.

B : Tu comprends ?

H : (hochant la tête) Non mais on va dire que oui.

B : Bon il faut que j'y aille vraiment là. Au revoir Haley... et bonne continuation avec ton homme. N'oublie pas de m'inviter pour le mariage quand même puisque c'est moi qui te fais la robe.

H : Je t'appellerai, sois en sûre.

Elles se tombèrent une nouvelle fois dans les bras et Haley sortit. Brooke voulait à tout prix éviter de croiser Lucas. Elle sortit à son tour des toilettes pour dames, et entreprit de se faufiler ni vue ni connue dans la foule en évitant soigneusement la rencontre de Lucas. Elle le vit discuter avec Peyton et Jack. Ce serait sa dernière image d'eux.


*********************************

P : Alors ?

L : Alors je l'ai emballé comme tu m'as dit.


P : (sceptique) Et ...?

L : Et elle est partie aux toilettes. (regardant sa montre) Ca fait un quart d'heure déjà. J'embrasse si mal que ça ?

P : (inquiète) Non ça doit pas venir de toi, je te rassure. Je vais voir si elle y est encore.

Peyton les laissa discuter entre mecs (Jack et Lucas) et entra dans les toilettes. Personne à l'horizon.

P : Brooke ? T'es là ? Ne me dit pas que t'as abusé de la sangria, car je te pardonnerai pas de pas avoir partagé !

Elle ressortit et Lucas et Jack vinrent la voir.

L : Alors ?

P : Aucune trace. J'espère qu'elle n'a pas fait ce que je pense ou je la défigure !

Elle attrappa son portable et composa le numéro de son amie. Elle répondit.

P : Hey Brooke... T'es où ? Je te cherche partout ! ................................... Non, ne me dit pas que tu l'as fait ! Je vais te ...........D'accord, je lui dirais..........(douce) Brooke..... moi aussi. Je t'adore Brookinette. Les copines d'abord....................Ciao.

L : (pressant ) Alors ?

P : Elle est à l'aéroport, elle attend son avion. Elle m'a dit de te dire que .... Elle t'aime.

J : Qu'est-ce que t'attends là ?

L : Quoi ?

J : C'est ta copine !!! Va la rejoindre et empeche la de partir !!

P : Oui qu'est-ce que t'attends ? Bouge-toi !

L : Ouai, ok j'y vais...

Peyton lui balança ses clés.

P : Prends ma voiture.

L : Merci ... je ... A tout à l'heure.

[¤°oO Feeling This ~ Blink 182 Oo°¤]

Lucas piqua un sprint de la réception jusqu'au cabriolet de Peyton. Il inséra les clés et la voiture démarra en trombes. Il roulait comme un véritable dingue, ne laissant aucune priorité et ne se préoccupant pas de la circulation qui l'entourait. Pendant le trajet, il avait déserré sa cravate et enlevé sa veste de costume qui l'empêchaient de respirer. Il avait l'impression d'étouffer. En roulant, il ne pensait qu'à elle, Brooke. Elle lui avait dit qu'elle l'aimait, enfin, par l'intermédiraire de Peyton. Lui, en revanche, il ne l'aimait pas mais au contraire était fou d'elle. Bien sûr, ça n'avait pas été le "coup de foudre" absolu, mais de suite, tout en elle lui donnait envie de la connaître mieux, ou plus intimement. De plus, la nuit qu'ils avaient passé ensemble avait été trop courte à son goût. Il ne pensait qu'à une seule chose, recommencer encore et encore. Elle avait la peau si douce, son sang était si chaud, son caractère si fort, et sa beauté si magnifique qu'il en rêvait la nuit. C'était la femme de sa vie. Il le savait, il en était certain. Un jour, lui et Brooke seraient comme Haley et Nathan, terriblement ensemble. Enfin, ces derniers jours, ils s'étaient considérablement rapprochés, à son plus grand plaisir. Seulement, il pensait qu'elle le prenait juste pour un ami. Un ami tout simple, comme Micro. Il s'était trompé et s'en mordait les doigts. Il aurait dû être plus ambitieux et lui révéler ses sentiments. Maintenant, alors qu'ils pourraient être heureux ensemble, elle lui échappait. Il ne s'en remettrait que difficilement.
Il arriva enfin à destination, il ralentit et trouva par chance une place juste devant l'entrée. Tout n'était peut-être pas perdu. Il restait un espoir, le sien. Une voix féminine résonna dans le hall de l'aéroport : " Tous les passagers prenant le vol 895463 en destination de New-York sont priés de se présenter à la porte d'embarquement 10B. Départ dans 3 minutes."
L'embarquement 10B ? 10B? Il était où bordel ?
Soudain, il la vit. La mine renfermée, un léger sourire forcé sur ses lèvres, elle présentait son billet à l'hôtesse. Son sang ne fit qu'un tour, il se hâta dans sa direction en criant.

L : Brooke ! Brooke ! Brooke Davis !

Mais elle ne l'entendait pas et continua son chemin dans le couloir qui la mènerait jusqu'aux portes de l’avion. Lucas ne ralentit pas pour autant, il continuait sa course en percutant plusieurs personnes sur son passage. Il ne cessa de courir qu'une fois arrivé au guichet de l'hôtesse qui contrôlait étroitement les billets.

L : (essoufflé et en sueur) Mme... S'il vous plait, il faut ...

La femme lui indiqua son badge où il était inscrit en grosses lettres capitales : "Mlle Rose".


Dernière édition par le Lun 3 Sep - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
Brucasforever
Haley
avatar

Féminin Nombre de messages : 952
Age : 25
Localisation : Jura
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Lun 27 Aoû - 12:36

C'est trop triste que Brooke parte snif, j'espère qu'elle reviendra un jour et que Lucas ne l'aura pas oublié. Elle est super ta fic !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Dim 16 Sep - 18:38

L : (rectifiant) Mlle, si vous préférez.

Hôtesse : Que puis-je faire pour vous jeune homme ?

L : Il y a une fille dans l'avion, il faut à tout prix que je lui parle.

Elle leva un sourcil, sceptique.

H : C'est un peu tard. Vous avez un billet ?

L : (pressant) Non, mais je vous en prie, je dois absolument la voir.

H : Vous ne pouvez rentrer que si vous avez un billet.

L : (sortant sa carte de crédit) Alors donnez-moi un billet ! Je veux une place dans cet avion.

H : C'est que c'est complet Mr.

L : Fait chier ! Comprenez-moi, la jeune fille qui est entrée dans cet engin m'a dit qu'elle m'aimait et là elle part ! Demandez-lui de venir me voir, c'est tout.

H : Je suis très touchée par cette déclaration mais ... l'avion vient de décoller.

Du doigt elle lui montrait les fenêtres à travers lesquelles l'avion avait effectivement pris son envol.

H : Je suis désolée pour vous Mr.

Et elle ferma son guichet.

~~~~~~~~~~~~~~~~

Brooke posa brutalement sa tête contre le hublot. Les maisons se firent de plus en plus petites...Il en était fini de Tree Hill.
**************************

Chapitre 7 : Time After Time
Partie1

Cela faisait six mois que Brooke avait quitté Tree Hil, et Lucas était toujours sans nouvelle hormis une lettre. Elle n'en donnait qu'à Peyton et Haley. D'ailleurs, que sont-ils devenus pendant ces six derniers mois ?

****************Peyton*****************

Peyton et Jack étaient restés près de cinq mois ensemble. Ils avaient vécu une véritable idylle. Peyton était comme devenue la mère adoptive de jenny. Elle considérait la fille de Jack comme sa propre fille en définitive. Tous les trois étaient toujours fourrés ensemble. Souvent les gens qui les croisaient dans la rue, les prenaient comme un couple marié, et cette idée leur plaisait bien. Ils s'étaient promis de la mettre en pratique le bon moment venu. Seulement, pour l'instant, ils avaient encore toute leur indépendance. Peyton continuait de vivre chez elle et jack chez ses parents. Celui-ci avait continué de donner des cours de guitare à sa copine, qui s'était révélée être une vraie pro, en tout cas, elle se démerdait vraiment bien. Il lui avait appris une berceuse pour endormir Jenny le soir.
Malheureusement, toutes le bonnes choses ont une fin. Un jour, alors que Peyton était partie avec Jenny au parc, Jack travaillait au Karen's Café. Il reçut la visite importune de son ex, et occasionnellement la mère biologique de sa fille. Elle s'installa à une table, son sourire mielleux sur ses lèvres. Elle attendit que sa présence fasse son effet et que Jack vienne à sa rencontre.

J : (furieux mais chuchotant) Qu'est-ce que tu fabriques ici ?

Nikki : Je viens voir comment se porte mon copain. Depuis le temps, tu n'as pas changé.

J : Quoi ? Nikki tu dégages d'ici en vitesse et ton beau petit nez refait ne sera pas à refaire.

N : Je ne te savais pas aussi impulsif. Tu m'impressionnes Jack, tu es devenu un homme, il était temps.

J : Ca t'étonne tant que ça que je sois en colère ?

N : Oui un peu. Si je suis partie, c'était pour mes études.

J : Tes études... Tu parles ! Tu nous as lâchement abandonné moi et Jenny. Et tu veux que je te dise ? C'est la meilleure chose qu'il nous soit arrivé.

N : Ca fait mal Jack ce que tu me dis. Quoi qu'il en soit, je suis de retour sur Tree Hill et je compte bien reprendre mon rôle de mère. Que tu le veuilles ou non. Tu sais que je suis capable de tout. Un accident est si vite arrivé.

Elle se leva, le défia du regard et sortit du café sans réclamer son reste. Karen échangea un regard inquiet avec Jack.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

P : Coucou c'est nous !

Peyton débarquait pleine d'entrain dans le café, Jenny dans la poussette. Elle surprit Jack et Karen en grande conversation et d'un air des plus morose. Jack prit sa fille dans ses bras pour l'embrasser.

[¤°oO Liar Liar ~ Alexz Johnson Oo°¤]

P : Y a un problème ?

K : (à Jack) Je vous laisse, je te relaie pour le service.

J : Merci, c'est gentil à vous Karen.

P : Alors ?

J : Nikki a refait surface. Elle compte bien reprendre sa place de mère auprès de Jenny.

Peyton dut s'assoir pour supporter cette nouvelle. Elle en devint toute blanche.

P : Oh.....(silence) Qu'est-ce que tu vas faire ?

J : Je sais pas encore mais une chose est sûre, elle n'approchera jamais jenny. Elle est irresponsable et malhonnête.

P : Et pourtant tu l'as aimée auparavant.

J : Non. Avant, elle n'était pas comme ça, c'était une autre personne. Il faut faire quelque chose.

P : Je veux bien mais quoi?

J : Disparaître. Je vais m'en aller.

P : Il en est hors de question ! On va trouver autre chose. il doit bien y avoir une solution.

J : Je n'en vois pas d'autres. J'en ai discuté avec Karen et elle aussi pense que c'est la meilleure chose à faire pour Jenny.

P : Je viens avec toi.

K : Tu sais très bien que c'est impossible. Des tas de gens comptent sur toi ici.

P (tremblant) Qui ? Mon père pourra toujours venir me voir dans un autre port.

J : Pense un peu à tes amis ! Karen compte sur toi pour le Tric. Depuis que tu lui donnes un coup de main, son chiffre d'affaire a triplé et tu lui as évité la faillite. Et Lucas ! Lui aussi a besoin de toi. Tu as vu dans quel état il est aujourd'hui ? Brooke lui manque mais il t'a toi ! Et Haley et Nathan ! Ils t'adorent eux aussi. Thud ne vendrait plus aucun magazine sans tes illustrations.

P : Arrête tu dis n'importe quoi. Lucas est là pour aider Karen ainsi que Keith maintenant. Haley est la meilleure amie de Lucas, elle est là pour lui. Haley et Nathan n'ont pas besoin de moi pour continuer à s'aimer. Et Thud peuvent se débrouiller sans moi, je suis remplaçable. Il en existe plein des Peyton Sawyer à Tree Hill !

J : Tu sais très bien que c'est faux !

P : Et moi ? Qui s'occupera de moi ? Tout ce que je demande c'est de rester avec toi et Jenny. Vous avez besoin de moi.

J : C'est vrai mais tu es forte Peyton. On te laissera une grande parite de notre coeur.

C'est ainsi que Peyton se retrouva encore toute seule. Elle voyait alors Lucas plus fréquemment mais ce manque en elle, le manque que Jack et Janny exprimaient, elle avait pensé pouvoir le combler autrement. Avec la drogue.
On fait tous des erreurs. Peyton sniffait régulièrement de la coke avec ses nouveaux potes. Lorsqu'elle se sentait seule, qu'elle pensait à Brooke, à Jack et Jenny si loin, elle ouvrait un petit sachet transparent qui contenait une poudre blanche. Elle l'étalait soigneusement sur une feuille et la découpait en plusieurs petites lignes. Ella attrappait alors une mini paille et reniflait d'un coup la poudre. Cette poudre si inoffensive par nature, mais si apaisante, enivrante, planante... Souvent, lorsque Peyton était dans son monde d'échappatoire, elle revoyait tous les gens qu'elle avait perdu et ceux qu'elle aimait. Il y avait sa mère et son père. Ils flottaient dans les airs avec elle mais elle est encore toute petite, c'est une enfant. Puis surgissent Jack et Jenny dans ses bras. Eux aussi ils flottent. Et enfin, Brooke, Lucas, Haley, Nathan... tout commes les précédents ils volent. Ensuite Peyton réintègre le monde réel et elle s'aperçoit que toutes les personnes dans la pièce sont encore dans l'autre monde, complètement défoncés.
Elle loupait de plus en plus de cours et se faisait des dispenses pour pouvoir déprimer seule chez elle. Ou alors, en duo : elle et sa nouvelle meilleure amie. Lucas avait remarqué son changement brutal de comportement depuis la fuite de Jack. Il essayait de la voir le plus souvent possible mais elle s'entêtait et se renfermait littéralement sur elle- même . À chaque fois qu'il voulait l'aider, elle l'enoyer promener méchamment. De plus, elle avait quitté l'équipe des pom-pom girls à la suite du départde sa meilleure amie qui tenait le rôle de capitaine. Aujourd'hui, c'était une nouvelle qui menait la danse, une certaine Rachel, rousse et prétentieuse. Elle pouvait pas se la blérer, surtout qu'elle avait des vues sur Lucas. Cela la mettait hors d'elle car lucas n'y était pas indifférent.

*******************Lucas*************************

Lucas n'était plus le même depuis que Brooke avait quitté Tree Hill. Il lui envoyait chaque moi une tonne de courrier sur ce qu'il resentait mais aussi sur tout ce qui se passait à Tree hill et qui méritait son attention d'après lui. Il ne reçut qu'une seule réponse, qu'il relisait souvent pour se conforter qu'un joue elle reviendrait.

" Cher Lucas,
comme tu dois t'en rendre compte, c'est Brooke. Je te remercie pour toutes ces lettres qui me permettent de ne pas oublier Tree Hill, mais tu vois, Tree Hill c'est terminé pour moi maintenant. Je vis à New-York. Je suis désolée de ne pas t'avoir fait mes adieux, mais je ne m'en sentais pas le courage. Et puis à quoi serviraient-ils puisque dans quelques mois nous nous reverrons pour le mariage de Naley ? Je compte bien tous vous retrouver en grande forme, comme je le suis. En ce qui nous concerne Lucas, je crois qu'on devrait oublier nos sentiment réciproques et se faucaliser sur notre avenir, chacun de notre côté. Une relation longue distance ça ne marchera pas, en tout cas c'est ce que je pense. De toutes façons, vu la gueule d'ange que tu portes, tu trouveras sûrement plusieurs chaussures à ton pied. S'il te plait, ne prend pas une greluche blonde à forte poitrine,style poupée gonflable, tu me ferais honte lol. A part ça, j'espère que tu vas bien et t'es toujours aussi pro en basket. Comment va Peyton ? J'ai de moins en moins de nouvelles, je m'inquiète un peu même si je sais que je ne devrais puisque tu dois prendre soin d'elle. Sinon, moi à New-York, c'est l'éclate totale,mis à part que vous me manquer terriblement, toi en particulier et que mes parents comptent toujours divorcer. Ils font que s'engueuler et moi je subis au milieu. Coté lycée, ça n'a pas beaucoup changé, ma popularité est la même sauf que je ne suis pas pom-pom girl. Je ne le dis pas mais ça ma manque énormément ! GO RAVENS ! OUH !
Oh, je suis désolée Lucas je dois filer. Prend soin de toi. Bisoux. A très bientot.
Brooke".

Il avait tenté plusieurs fois de l'appeler mais elle avait changé de portable. Plusieurs fois il s'était dit d'aller la rejoindre à New-York, mais il 'naurait pu se payer que le billet d'aller. pour le retour, ça aurait une autre paire de manches. Alors, il avait essayé de l'oublier; comme elle l'avait fait, en sortant avec d'autres filles mais toutes paraissaient fades comparé à elle. Après plusieurs moi, ce sentiment commençait à s'estomper et il reprenait goût à la vie, en particulier depuis l'arrivée de Rachel, une nouvelle élève. Elle était tout ce qui l'attirait : grande gueule, capitaine des pompom girl, caractère de chieuse, et il fallait l'avouer, terriblement sexy. Il ne l'avait pas remarque mais Rachel était le portrait craché et la successeuse d'une petite brune. Rachel était venu le voir dans un couloir du lycée et l'avait invité à sortir.

[¤°oO Speed Of Sound ~ Coldpplay Oo°¤]

R : Salut Lucas.

L : Ah Rachel. Tu vas bien ?

R : Je pète la forme. Dis-moi tu fais quoi ce soir ?

L : Euh.. J'ai rien de prévu je crois.

R : Ca te dit que je passe te prendre ? On ira se ballader.

L : Ouais pourquoi pas ? Ca me changera les idées.

R : A ce soir.

L : Ok.

Avant de partir, elle l'embrassa tendrement sur la joue, ce qui le fit sourire. Haley, qui avait observé la scène de loin, le rattrappa d'un pas pressé.

L : Haley... ça va ?

R : Oui merci. Salut Lucas et c'était quoi ça ?

L : Ca quoi ? Je te suis pas là.

Elle désigna Rachel.

H : Ca !

L : Elle s'appelle Rachel pour ton information et je te rappelle que c'est ta capitaine.

H : Je sais qui elle est merci ! Tu sors avec elle oui ou non ?

L : On verra ça ce soir.

H : Lucas ! C'est Rachel ! Elle est prétentieuse, riche, méchante, toute le contraire de toi. Elle va te corrompre.

L : Merci de t'inquiéter pour moi mais je crois être assez grand pour gérer mes histoires de coeur.

H : Oui mais là.... Ne t'arrêtes pas sur elle.

L : Tu m'as écouté toi quand je te prévenais pour Nathan ? Non ! Et voyez où vous en êtes aujourd'hui ! Vous êtes heureux.

H : C'est un très bon argument qui n'est pas recevable.

L : Brooke était comme elle et elle est partie. Rachel est encore là et je ne veux pas faire deux fois la même erreur.

H : Tu te trompes. Rachel n'est pas Brooke. Brooke n'est pas comm elle et tu devrais le savoir ! Elle avait un coeur d'or, une loyauté sans limite envers ses amis. Ce dont quoi Rachel manque éperdument.

L : Ouai, un coeur qui s'est transformé en plomb en allant à New-York.

Lucas tourna les talons et la planta là toute seule.

H : Lucas...

Haley croisa Peyton qui avait essayé de l'éviter.

H : Peyton attend moi !

P : Lâche-moi Haley !

Haley commençait à se perdre dans Tree Hill. Tout le monde avait changé après le départ de quelques personnes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
[¤°oO The Wind ~ Cat Stevens Oo°¤]

Le soir, Rachel passa chercher Lucas comme convenu. Elle frappa à la porte de sa chambre , alors que celui-ci était en train de s'habiller, il cherchait un T-shirt à se mettre lorsqu'elle entra.

R : Pas la peine de mettre le reste, t'es encore mieux comme ça.

L : Ouais mais je suis frileux. Attend-moi deux secondes je reviens.

Il sortit de la chambre et alla cherche quelque chose à se mettre dans le tiroir de Keith. Il passa un t-shirt bleu. Lorsqu'il revint, elle faisait le tour de sa chambre et examinait une photo posée sur son bureau. Elle la désigna et demanda d'un ton neutre :

R : C'est qui la grosse ?

La photo représentait Lucas et Brooke dans un photomaton. Ils avaient pris plusieurs poses qui s'étaient avérées géniales et ils s'étaient beaucoup amusés. Brooke avait récupéré les photos et le lendemain elle les lui avait envoyé par la poste avec un petit mot écrit à la main au verso.

L : (fronçant les sourcils) C'est une amie. Elle a déménagé.

R : " A mon beau blond, que tes rêves deviennent réalité. Brooke." Ca veut dire quoi ?

L : Je pense que ça ne t'intéresse pas.

Il lui prit la photo des mains et la rangea dans un tiroir.

R : Bon on y va ?

L : Tu me dis où avant ?

R : C'est une surprise !

Elle lui empoigna la main et l'embarqua avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Dim 16 Sep - 18:40

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
[¤°oO Take Your Mama Out ~Scissors Sisters Oo°¤]

L : De la glace ?

R : T'aimes pas?

L : Si mais je pensais qu'on allait faire un truc cool. Pas juste manger de la glace au chocolat.

R : Et à la fraise!

L : ...et à la fraise.

R : Hey, c'est moi la nouvelle. C'est à toi de me faire découvrir les endroits cool.

L : Ok. Tout d'abord tu as le Karen's Café où tout y est excellent.

R : Mouai... J'y suis déjà allé mais la serveuse a mis dix plombes avant de me servir.

L : (rigolant) Critique pas ma mère.

R : Ta mère ? Ta mère tient le Karen's Café ? Ta mère c'est la Karen ?

L : C'est ça.

R : Oh, excuse moi quand même... ça se trouve c'est parce que je suis un peu trop impatiente. Continue.

L : Ensuite le Tric, c'est la boite pour jeunes.

R : J'en ai entendu parler, à ce qui parait c'est ce qu'il y a de mieux. (rigolant) Et ça aussi c'est à ta mère ?

L : Comment t'as deviné ?

R : (surprise) Non c'est vrai ?

L : Ouais.

R : Je sais pas, une intuition féminine peut-être.

L : Sûrement. Et après y a aussi le House of Blues.

R : C'est quoi au juste ?

L : Vient on y va.

Lucas l'amena jusqu'au bar. Ils y venaient souvent avec Brooke, d'ailleurs c'était grâce à elle s'il pouvait y rentrer et commander de l'alcool. Il s'avança jusqu'à une table de billard et proposa à Rachel une partie qu'elle accepta et qu'elle gagna haut la main. Il lui offrit un coup à boire.

[¤°oO Sexy Back~ Justin Timberlake Oo°¤]

L : Tu veux quoi ?

R : Double vodka.

L : Deux double vodka alors.

Rachel but le premier verre d'un trait sous l'admiration de Lucas.

R : Petit joueur.

Lucas but à son tour les deux verres "cul sec".

L : C'est qui le petit joueur maintenant ?

Elle se rapprocha dangereusement de lui.

R : Je crois qu'on va bien s'entendre tous les deux.

Ils terminèrent la soirée ensemble.

***************************Naley****************************
On peut dire que ces deux là étaient les moins concernés par tous ces changements divers. Bien sûr, ils étaient attristés mais ils continuaient à vivre et surtout à préparer leurs noces avec grande impatience. Le mariage de Karen et Keith les avait encore plus enthousiasmés. Il y a trois mois, Haley et Nathan s'étaient fiancés et pour cela, ils avaient choisi leur alliance.

[¤°oO La Femme Chocolat ~ Olivia Ruiz Oo°¤]

Vendeur : Que pensez-vous de celle-ci ?

H : (petite moue) Trop petite.

V : Celle-là ?

H : Trop grosse.

V : Peut-être celle-là ?

H : Oh, beaucoup trop chère !

V : Celle-ci dans le coin ?

H : Faut pas exagérer non plus.

N : (s'impatientant) Haley, il va falloir que tu choisisses.

H : Oui mais si elles me plaisent pas, je vais pas me forcer. Il faut la porter à vie après. Il faut que ça aille avec tout.

Nathan souffla, apparemment non concerné par ces suggestions féminines.

H : (s'exclamant) Oh , celle-là là-bas serait parfaite ! Je peux l'essayer ?

V : Bien entendu.

Le joaillier sortit la bague et lui passa à l'annulaire.

H : Ni trop grosse, ni trop petite, elle est passepartout, classe, sobre... (à Nathan) Qu'est-ce que t'en dis ?

N : (visiblement soulagé) Si elle te plait on la prend (au vendeur) Je peux vous parler en privé?

Nathan le prit à part alors qu'Haley restait en admiration devant de somptueuses boucles d'oreille.

N : Serait-il possible de graver dans l'anneau des initiales ?

V : Bien sûr, c'est tout à fait faisable, mais il y aura une augmentation du coût.

N : Ce n'est pas un problème. Tenez.

Nathan sortit un minuscule papier qu'il tendit au commerçant.

N : C'est ça qu'il faudrait marquer.

Le vendeur le lut d'un clin d'oeil et acquiesça sans un mot de la tête.

~~~~~~~~~~~~~~

Leur date de mariage était fixée. Ce serait le 26 juin , date à laquelle nos deux tourtereaux avaient commencé à se fréquenter. Justement, le 26 juin avançait à grands pas, il ne restait plus qu'une semaine avant le jour J. Justement, Haley s'inquiétait pour sa robe. C'était Brooke qui devait lui confectionner et cela faisait quinze jours qu'elle n'avait pas eu de ses nouvelles. Elle décida de l'appeler.

[¤°oO I Can Walk In Your Mind ~ The Servant Oo°¤]

B : Allô ?

H : Oui Brooke, c'est Haley, excuse-moi de te...

B : Haley ! Ca me fait plaisir de t'avoir... Comment tu vas ?

H : Bien merci et toi ?

B : Super, il fait super beau à New-York.

H : Nous aussi. Dit-moi, pour ma robe de mariée, c'est bon ?

B : Ta robe de mariée?

H : (paniquant) Tu devais me faire ma robe pour mon mariage Brooke !

B : (rigolant) L'intello qui se fâche.... Grrrrrrrrrrr...... Non c'est bon t'inquiète, elle est plus que prête !

H : T'as suivi mes indications ?

B : Ouai et je l'ai un peu brookisée aussi, en couture bien sûr. T'en fais pas elle est superbe.

H : Je compte sur toi.

B : Par contre , j'espère que t'es pas enceinte ou que t'as pas grossi car sinon elle t'ira pas.

H : Euh... non je crois pas, mais je vais faire un peu le régime cette semaine au cas où alors.

B : Ca devrait aller.

H : Au fait, t'arrives quand ?

B : Mmmm .... Je sais pas si je peux te le dire !

H : Je peux avoir plus de détails …?

B : (toute excitée) J‘arrive demain, ça te va ?! Bon Hales je te laisse... Je t'embrasse l'intello ! Ciao

H : A plus Brooke.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pour la robe c'était réglé, un souci en moins. Cependant, il en restait encore tout un stock à élucider. Comme, par exemple, Dan et Déborah qui n'étaient pas pour ce mariage au début. Déborah était rentrée exprès après avoir appris la nouvelle. Contrairement à Dan, elle n'avait pas menacé Nathan, elle l'avait pris à part et avait voulu en savoir plus sur cette décision.

[¤°oO Have A Little Faith In Me ~ John Hiatt Oo°¤]

N : On s'aime, y a rien à expliquer.

D : C'est un acte important, tu t'engages pour la vie.

N : Oui ben contrairement à toi, notre décision a été mûrement réfléchie. Regarde ton mariage maman ! C'est un désastre...

D : Comment oses-tu dire une chose pareil?

N : Tu te présentes comme ma mère mais tu ne connais rien de moi ! Si tu avais été plus souvent là, tu aurais vu comment j'étais heureux avec Haley et tu le serais pour moi.

D : Je ... Je regrette Nathan... mais avec ton père... on s'entend vraiment pas... J'avais besoin de partir pour m'isoler...

N : Tu m'as abandonné avec ce monstre ! Je suis devenu comme lui quand tu es parti, et grâce à Haley ... je suis quelqu'un de meilleur.

D : Je sais pas quoi dire.... je ne savais pas que tu pensais ça de moi....

N : Tu voulais que je pense quoi ?

D : J'en sais rien à vrai dire.

N : Ecoute, tu es tout de même ma mère et je tiens à ce que tu sois présente à mon mariage. Ainsi que Papa...

Déborah attrapa son fils, le tira vers lui et le serra très fort.

D : Merci Nathan. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour être là à présent.

N : Merci maman.

**********************************
[¤°oO Hold You In My Arms ~ Ray Lamontagne Oo°¤]

Haley terminait quelques préparatifs du mariage qui avait lieu dans cinq jours. Leur appartement était en ébullition, entre la famille qui arrivait d’un peu partout pour les féliciter, les amis qui voulaient à tout prix se rendre utiles… Elle n’avait que très peu de temps pour elle. Lorsque Lucas entra, Haley était en train de noter le plan de table. Il fallait faire attention aux incompatibilités d’humeur.

L : Je te dérange pas ?

Il venait d’apparaître sur le pas de la porte.

H : (souriant) Entre, je suis contente de te voir. (s’affolant) Lucas !! Mais qu’est-ce qu’il t’arrive ?

L : (s’inquiétant) Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ?

H : Rachel s’est décollée de toi !!

Et elle éclata de rire, ne s’en remettant pas.

L : (souriant) Ah ah ah… Très drôle ! Et ça t’amuse ?

H : Très !!

L : Je sais que tu ne l’aimes pas mais pour l’instant il faudra t’y faire, c’est ma copine.

H : Tu parles ! Tout ce qu’elle veut c’est un joli garçon à ses cotés !

L : Je prends ça comme un compliment. Au fait Haley… Je me demandais si ça te dérangeait que je l’invite à ton mariage… Il me faut une cavalière.

H : QUOI ? N’importe qui sauf elle !!! Y a quinze jours elle a dit que j’avais une petite tête et un gros cul et tu veux que je la remercie en l’invitant à mon mariage ? T’es dingue !

L : (yeux de cocker ) S’il te plait Haley … Je te laisserai gagné au mini-golf !

H : A quoi ça sert ? On fait plus de parties.

L : Oui je sais. Ça me manque.

H : Hum…Sinon pour revenir à ta question de cavalière… Tu n’as qu’à inviter Peyton… qui elle, je te le rappelle, est déjà invitée !

L : J‘aimerais. Je m’inquiète pour elle. Ça fait des semaines qu’on s’est pas adressé la parole. Elle m’ignore complètement. Je suis même pas sûre qu’elle sache que vous l’ayez invité.

H : J’irai lui rendre une petite visite demain alors.

L : C’est bien. Tu as raison. (regardant le plan de table) Tu m’as mis à coté de Tim ?! Haley, tu veux que je rompe notre amitié ?

H : Non mais c’était juste pour voir ce n‘est pas définitif…

L : (réalisant) Je me trompe ou tu as marqué Brooke ? Brooke Davis ? (d’un ton amer)Tu es en retard Haley ! Elle est déjà partie !

H : (embarrassée ) Justement… J’allais y venir.

Lucas se redressa, la mine perplexe.

H : Brooke débarque demain. Je ne savais pas qu’elle te l’avait pas dit.

L : (furieux) Et ça t‘étonne ?!

H : Mais tu m’as fait lire sa lettre… Elle avait bien marqué qu’elle viendrait pour la cérémonie.

L : (vexé) Oui mais la lettre date d’y a plus de cinq mois ! Elle aurait eu le temps de changer d’avis et surtout de m’avertir !

H : (lui prenant le bras )Je suis désolée Lucas pour ce qui est arrivé entre vous deux.

L : De toutes façons tu sais quoi ? Il s’est rien passé de sérieux entre nous, et Brooke n’est plus qu’un souvenir maintenant. Qu’elle vienne si ça lui fait plaisir… mais elle n’aura pas droit à ma compassion !

H : T’exagères pas un peu ? Tu crois pas qu’elle a dû en souffrir elle aussi ? Tu connais Brooke et tu sais très bien comment elle est… Elle a peur de s’engager.

L : Ouais c’est ça … Tu sais combien de lettre je lui ai envoyé pendant les deux premiers mois ? Une par jour !! Et tu veux que je fasse le compte de ses lettres ? Facile, une. Ne me parle pas de souffrance.

H : D’accord. Sache juste une chose : son avion arrive demain après midi. Il est peut-être temps d’oublier ta rancœur…

******************************

[¤°oO Falling Down ~ Muse Oo°¤]

Peyton se trouvait devant un garage minable désaffecté. Elle était dans sa voiture et attendait l’arrivée de son correspondant. Elle ne tiendrait plus très longtemps, alors il devait faire vite. Elle tapotait nerveusement le volant, regardait sa montre toutes les trente secondes et jetait des coups d’œil inquiets aux coins des rues. Une ombre noire apparut qui se déplaçait en direction du cabriolet noir. Peyton descendit la vitre, et l’homme mystérieux s’accouda à la fenêtre. Il extirpa de la poche intérieure de sa veste un petit sachet en plastique, dans lequel se trouvait l’or blanc. Peyton voulut lui arracher des mains mais il retint son geste.

R : (d’une voix rauque) T’as combien ?

Rageant, elle sortit une liasse de billets qu’il attrapa en l’examinant méticuleusement.

R : C’est un bon échange.

Il lui tendit le petit paquet, et ajouta avant de lui donner :

R : Attention, c’est une nouvelle qui vient d’arriver sur le marché. Elle déboite tout, c’est rien comparé à ce que tu prends d’habitude. Une demi dose au lieu d’une compris ? (souriant) Je tiens à mes clients, j’ai pas envie de les perdre…

P : Ca va, je suis pas une débutante ! File-moi ça Rick !

Il lui remit son butin et reparti d’où il était venu : de l’ombre. Quant à Peyton, elle serra précieusement son colis dans ses mains avec avidité et le rangea directement dans sa poche avant de déguerpir.

*****************************
Lucas avait beaucoup hésité mais il s‘était décidé. Il avait creusé le dilemme en long, en large et en travers. Devait-il revenir à l’aéroport pour la chercher ? Après tout, c’était là que tout avait terminé…pourquoi tout ne pourrait pas y recommencer ? Agacé par cette alternative…il se retrouvait tout de même à l’aérodrome, un bouquet d’orchidées à la main, aussi impatient qu’un enfant à l’arrivée de Noël. Son avion avait quinze minutes de retard. Il s’assit sur un fauteuil et repensa à la discussion qu’il avait eu avec sa mère.

*****************Flashback*******************

[¤°oO Breackaway ~ Kelly Clarkson Oo°¤

Ils étaient dans la cuisine. Karen était en train d’éplucher des carottes dans l’évier, alors que Lucas faisait quelques révisions sur la table, visiblement pas très concentré.

K : Alors, prêt pour le mariage d’Haley ?

L : Oh oui… tu sais ce n’est pas moi qui me marie.

K : Je lui ai donné une semaine de congé pour qu’elle puisse s’occuper de tout, et bien entendu si elle a besoin, tu lui dis qu’elle m’appelle.

L : Je suis sûr que tu lui as déjà dit.

K : Oui… j’adore Haley. C’est un peu comme ma nièce… ou ta sœur ou même ma fille. Elle sait qu’elle peut compter sur moi.

L : Oui t’en fais pas maman …. Haley est assez grande maintenant.

K : (indignée) Tu es au courant des invités ? Dan vient !

L : (souriant) Tu ne trouves pas ça normal ? C’est le père de Nathan.

K : Oui… mais je voulais pas le voir.

L : Ce jour-là il faudra mettre vos différends de coté.

K : Ca te va bien de dire ça ! J’ai appris qu’il y avait aussi Brooke.

L : Nous y voilà ….

K : Qu’est-ce que tu vas faire ?

L : Rien.

K : Tu l’aimes encore ?

L : Non.

K : Tu mens très mal mon chéri.

L : Je vois pas pourquoi je parle de ça avec toi !

K : Parce que moi je t’écoute. Et avec Rachel ça va ?

L : Oui oui… ça se passe.

K : Vous vous entendez bien ?

L : Plus ou moins. (intéressé) Tu la trouves comment ?

K : Si tu pouvais essayer de ne pas te marier avec elle ça m’arrangerait.

L : Ok j’ai compris…

K : Non mais elle est gentille… mais…fait attention. Attention à tes sentiments. Ne fais pas la même erreur qu’au début avec Peyton. Assume tes sentiments et ne t’en invente pas de nouveaux pour te voiler la face.

L : Je vois ce que tu veux dire. (silence, se levant) Ca te dérange si ce soir on est une personne de plus ?

K : (fronçant les sourcils )Tu ne comptes pas inviter Rachel à dormir ?

L : (souriant) Je vais chercher Brooke à l’aéroport.

Karen sourit. Elle connaissait bien son fils.

*******************Fin Flashback****************
[¤°oO The Reason - Hoobastank Oo°¤]

C’est alors qu’il regarda sa montre pour la quinzième fois. Ça faisait bien un quart d’heure maintenant. Il se leva de son siège et fit les cent pas. Il aperçut enfin l’avion atterrir. Son cœur se mit à battre à une vitesse incroyable. Il pensa à prendre ses jambes à son cou pour repartir. Un peu de courage Lucas. C’est la qu’il la vit, la première fois depuis six mois. Toute souriante, toute aussi belle. Il avança de quelques pas, mais il se stoppa dans son élan. Un homme venait de la rejoindre. Plus âgé qu’elle, la vingtaine, beau garçon et à en juger par ses vêtements, sûrement très riche. Il lui prit un bagage en souriant et s’avancèrent tous les deux vers la sortie. Lucas rebroussa chemin et jeta furieusement les fleurs dans une poubelle. Il avait été idiot de croire qu’elle pensait toujours à lui. Désormais, il ne se ferait plus avoir deux fois. Surtout avec la même personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
lyralias
Micro
avatar

Féminin Nombre de messages : 499
Age : 30
Localisation : un peu perdue
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   Dim 16 Sep - 18:41

Partie 3

**********************
[¤°oO Revelations ~ U2 Oo°¤]

Lucas venait d’arriver au Karen’s Cafe, il croisa Keith et sa mère. Il se servit une bière sans rien demander. Ils étaient inquiets de le voir dans cet état là.

Keith : Ca va Lucas ?

L : (buvant une gorgée) Moui… Où est Haley ?

Karen : Hum… elle est passée vite fait pour des commandes supplémentaires y a un quart d’heure et là elle partait voir Peyton je crois.

L : Ok. Ça vous ennuie si je vous prends tout le stock de bière ?

Keith : (doucement à Karen) Je m’en occupe.

Karen repartit servir ses clients, les laissant entre hommes.

K : Qu’est-ce qui s’est passé ? Tu veux en parler ?

L : Tu sais quoi ? J’en ai marre de l’amour ! Des filles ! J’abandonne, je me fais homosexuel…

Keith pouffa de rire et Lucas vint prendre place à coté de son oncle au bar.

K : Elle n’est pas venue finalement ?

L : J’aurais préféré figure-toi !

K : Alors explique-moi.

L : Je me suis ramené comme un crétin la chercher avec un bouquet de fleurs. Le plus étonnant dans tout ça, c’est que je me sois même pas demandé : « Lucas, mon vieux, et si Brooke venait à deux ? »

K : (affolé ) Elle est enceinte ?

L : (le regardant d’un air pantois) Non. (silence) Elle a débarqué avec un autre.

K : Ah… je vois, c’est délicat en effet.

L : A qui le dis-tu…

C’est à ce moment précis, là, maintenant, tout de suite…qu’il sentit des mains se poser sur ses yeux.

? : Devine qui c’est beau blond ….

************************

Haley se gara en face de chez Peyton. Elle examina un instant la maison de celle-ci. Tous les volets étaient fermés sans exception. Des cannettes de bière jonchaient le sol de la terrasse, et les poubelles étaient visitées par les chiens du quartier. À en juger par la Cadillac noire stationnant devant le domicile, Peyton était sûrement là. Haley souffla un bon coup avant de frapper. Cela faisait des semaines qu’avec Peyton, elles n’avaient pas eu de réelles discussions, ou même passé un moment agréable ensemble. Elle appréhendait sa réaction. En frappant, la porte s’ouvrit d’elle-même. Une odeur de renfermé, de mort vint jusqu’à ses racines. C’était à se demander si un cadavre n’y avait pas été oublié. Elle poussa la porte, et entra. Comme elle l’avait deviné, il faisait très sombre et apparemment le rangement ou le ménage n’était pas une priorité pour Peyton.

H : (doucement) Peyton … C’est Haley…

Haley passa le salon et se dirigea au premier étage, dans un couloir, jusqu’à une porte noire entrouverte. Elle entra et le spectacle qui s’offrit à elle la terrifia. Peyton était allongée sur son lit, en train de fumer lentement un joint. Ses yeux étaient gonflés et rougis, ses cheveux autrefois si blond et brillants, aujourd’hui si gras et ternes. Elle avait aussi beaucoup maigri, et avait perdu ses adorables petites joues. Mais ce qui choqua Haley, c’était les aiguilles vides qui se trouvaient sur la table de chevet et un peu partout dans la chambre. Le vinyl de Weezer passait en boucle la même chanson, ¤°oO We Are All On Drugs Oo°¤. Peyton n’avait toujours pas remarqué sa présence, elle était dans un autre monde.

H : (doucement) Peyton ..

Peyton tourna lentement la tête vers son interlocutrice. Un maigre sourire apparut.

P : Haley…

Bizarrement, sa voix était grave et dure alors qu’elle paraissait très fragile.

H : Comment tu vas ?

P : (sarcastique) Ca se voit pas ? Je m’éclate !

Peyton se releva et se posta devant Haley qui recula d’un pas.

P : Qu’est-ce qui se passe Haley … Tu as peur de moi…? Tu as peur des junkis dans mon genre …? Toute façons on fait plus parti du même monde à présent.

H : Pas du tout. Tu es toujours mon amie. Et je vais te sortir de là.

Peyton éclata de rire.

P : Tu vis dans ton petit monde tout rose de Barbie… tu ne sais pas ce que c’est ma vie. Comment oses-tu venir chez moi maintenant? Tu viens pour te conforter ? Te dire que tu auras essayé de m’aider c’est ça ? Tu arrives un peu tard ma chère Haley James… Explique-moi pourquoi t’es pas venue quand j’en avais besoin ? Quand Jack et Brooke sont partis hein ?

H : Justement… Brooke est revenue.

P : Encore une histoire à dormir debout pour me convaincre.

Elle se détourna brutalement et renifla bruyamment avant de se moucher dans sa manche.

H : (inquiète) Peyton qu’est-ce qui t’arrive ?

Le manche de Peyton était couverte de sang.

P : C’est rien j’ai l’habitude. Ça me le fait toujours quand je suis débout trop longtemps.

Haley tenta de la prendre par le bras pour l’amener avec elle mais Peyton, malgré ses petits kilos superflus se débattit violemment en faisant tomber Haley par terre.

P : (criant) Ca va je te dis !

Haley n’osait plus faire un geste, elle était pétrifiée. Peyton avait sorti un pistolet qu’elle pointait sur Haley.

P : Ne me touche plus !!!

H : Peyton fait pas ça ! C’est moi Haley !

Peyton commençait à trembler, elle n’arrivait plus à se contrôler c’était plus fort qu’elle. Elle prit sa tête entre ses mains et un coup de pistolet partit dans le plafond qui échappa de la poussière de platre. Haley cria en se bouchant les oreilles. Elle pleurait. Elle ne savait pas si elle allait s’en sortir. Peyton aussi pleurait,elle était parcourue de spasmes.

P : C’est cette voix dans ma tête !!

H : (en larmes) Peyton…(se levant) Donne-moi cette arme.

P : Recules !!! Recules ou je tire !!

H : Calme-toi !

P : Il faut que j’y aille…

H : (s’interposant) Non tu ne bougeras pas d’ici…

P : Alors je suis désolée Haley…

Peyton prit Haley en joue et tira.

*************************
? : Devine qui c’est beau blond ….

[¤°oO Second Chances ~ Michelle Branch Oo°¤]

Lucas la reconnut tout de suite. Elle enleva les mains de ses yeux qui lui empêchaient de voir et l’embrassa tendrement sur la joue.

? : Alors je t’ai manqué Lucas ? (à Keith et lui tendant la main) Salut…Je suis…

K : (la serrant) Brooke Davis. Je sais.

B : (impressionnée) Oh, même après six mois toujours aussi populaire. J’aime ça. (à Lucas, sarcastique) Ben on voit qu’on a manqué aux gens ici …

Elle s’asseya à ses cotés alors que Keith les laissait.

L : (dur) Qu’est-ce que tu fais ici ?

B : (offensée et fronçant les sourcils) Ben je viens pour le mariage …t’étais pas au courant ? Ça fait plaisir…

L : Si c’est Haley qui me l’a dit.

B : Ben alors pourquoi tu fais cette tête là ? T’es pas content que je sois rentrée ?

L : (perplexe) Rentrée ?

B : Ouai je reviens m’installer à Tree Hill. (souriant)Attention tu as l’exclusivité, tu es la première personne à qui je le dis.

L : Ton petit copain n’est pas là ?

B : (ne comprenant pas) J’ai pas de petit copain. Alors maintenant tu m’expliques ce qui va pas !

L : Tu veux vraiment que je te dise ce qui me fout en rogne ? Tu tiens vraiment à le savoir ? C’est le fait que tu aies jamais répondu à mes lettres, même pas un coup de file, rien du tout. Je t’ai attendu pendant trois mois Brooke. Et … Et maintenant je ne suis même pas sûr de te vouloir.

Brooke en resta bouche bée.

B : Je …Je suis vraiment désolée Lucas… Je t’ai envoyé une lettre…

L : Oui une …qui ne justifie rien.

B : Ecoute Lucas… Je … On pourrait pas reprendre où on en était resté ?

L : Honnêtement je sais pas… Mais explique-moi une chose : Qui était le type avec qui tu es arrivée à l’aéroport?

B : (comprenant) Ah c’est ça… Tu te fais des idées fausses Lucas. Ce gars là je l’ai rencontré dans l’avion et on a sympathisé, voilà tout. Il m’a raccompagné jusqu’à un taxi. Quelle belle histoire d’amour. Alors tu es venu me chercher ??

L : Ouai… Je voulais que tu saches qu’on t’avait pas oublié…

Elle leva un sourcil et esquissa un petit sourire mutin.

B : Toi aussi tu m’as manqué.

L : Brooke… Tu peux pas t’imaginer …

Il la prit dans ses bras. Ça y est, il pouvait sentir son parfum, son petit cœur nerveux qui battait la chamade. Lorsqu’ils se détachèrent, ils n’avaient pas prévu l’arrivée de Rachel.

**************************
[¤°oO Sweet Dreams - Marilyn Manson Oo°¤]

Peyton se glissa dans sa voiture en vitesse. Elle venait de commettre une chose affreuse. Mais qu’est-ce qu’elle avait fait ? Qu’est-ce qui lui avait pris de faire ça ? Haley était une de ses meilleures amies… Maintenant elle n’en avait plus. Elle mit le contact et démarra sa voiture sans plus attendre. Les pneus crissèrent. Elle ne savait pas où elle allait. Non, elle ne savait pas où aller. Elle passa la trente deuxième rue en un rien de temps. Elle s’arrêta au feu rouge. C’est là que l’image de sa mère refit surface. Elle observait le feu qui venait de passer au vert. Elle attendrait le rouge …

****************************

Lorsqu’ils se détachèrent, ils n’avaient pas prévu l’arrivée de Rachel.

[¤°oO Take Me Away ~ Lillix Oo°¤]

R : (les mains sur les hanches ) Faut pas vous gêner pour moi !

B : C’est qui celle là ?

L : Ah… Humm… Rachel… je te présente Brooke. Brooke voici Rachel… une … ma ..

R : Sa copine !

Brooke lança un regard inquisiteur et vexé à Lucas.

B : Je ne savais pas que t’avais une copine …Tu comptais me le dire ?

R : (réalisant) C’est toi la fille de la photo qui a foutu le camp ?

B : Qu’est-ce que t’as traînée ? T’as trouvé que ce mouchoir à te mettre en guise de jupe ? Je te connais même pas d’abord !

R : Tu es bien la seule ! Rachel Gatino, capitaine de l’équipe des pompon girls!

B : (n‘y croyant pas) Quoi !? C‘est la nouvelle moi ! (la menaçant de l’index) Ecoute moi bien sale garce, profite bien de cette place qu‘on t‘a attribué car je vais bientôt te détroner… Mais si tu continues je vais te mettre mon poing dans…

Lucas s’interposa, prit Brooke par les épaules et ils s’éloignèrent vers la sortie. Il lança un regard de reproche à Rachel qui ne fut aucunement touchée. Elle gardait son air suffisant. Karen aperçut Lucas et Brooke qui se débattait dans ses bras alors qu’il l’entraînait dehors. Elle verrait ça plus tard.

B : Lâche-moi Lucas ! Arrête tu me fais mal !

Il ne lui obéit qu’une fois dehors.

L : Calme-toi…

Brooke lui balança son sac à main avec autant de force qu’un petit oiseau.

B : (criant) Je te déteste Lucas ! C’est fini entre nous !

L : Ca tombe bien car j’avais pas envie de reprendre avec toi !Tu n’es qu’une égoïste ! Tu es égocentrique, chieuse !! Et superficielle !

Brooke, qui était folle de rage quelques secondes plus tôt, se radoucit. Elle avait les larmes aux yeux. Il l’avait profondément blessée.

[¤°oO Sidewalks ~ Story Of The Year Oo°¤]

B : C’est vraiment ce que tu penses de moi?… je croyais qu’en revenant tu serais pareil… que je te retrouverais…Le véritable Lucas adorable…parce que tu sais quoi ? Pendant ces six mois je n’ai fait que penser à toi… même si j’essayais de me l’interdire car je ne pensais pas revenir un jour. Maintenant je sais que c’est complètement terminé… Ne fait pas attendre mon sosie… ce serait dommage.

Elle tourna les talons et entra dans sa voiture qu’elle avait récupéré quelques minutes avant. Là elle s’écroula complètement, laissant se larmes s’écouler au rythme de son chagrin. Elle démarra la voiture. Lucas venait cogner à sa fenêtre en la suppliant.

L : Brooke je t’aime toujours !Arrête-toi !! Brooke !!

Elle s’engagea sur la route, donnant un dernier regard désespéré dans le rétroviseur. Mais ça c’était avant qu’une voiture surgit de nulle part et vint s’encastrer dans la sienne. Lucas avait assisté impuissant à la scène. Immédiatement il accourut au carrefour. Il reconnut la voiture de Peyton, qui faisait presque partie intégrante de celle de Brooke. Peyton réussit à sortir de la voiture en clopinant, une fumée noire avait envahi l’habitacle. Elle s’écroula au sol, laissant l’ai envahir ses poumons. Lucas la ramassa et la posa sur le trottoir. Sa vie n’était plus en danger. En revanche, Brooke était inconsciente, toujours à l’intérieur et sa voiture commençait à prendre feu. Une trentaine de personnes étaient arrivées en entendant l’accident. Sa mère prit le visage de Peyton dans ses bras et vérifia son état.

K : Elle s’en sortira.

Lucas n’entendit pas sa mère. Il ouvrit la portière, détacha Brooke de la voiture et la sortit. Il la tenait dans ses bras, c’était la personne la plus chère au monde à ses yeux. Il allongea son corps inerte sur le sol, déboutonna son chemisier pour intenter une technique de secourisme mais sans succès. L’oxygène refusait complètement de la tenir en vie. De plus, elle avait été gravement touchée à la tête, au front et au ventre. Les pompiers et SAMU arrivèrent en même temps. Ils demandèrent à Lucas de bien vouloir s’écarter. La posèrent sur un brancard, ainsi que la prise en charge de Peyton.

L : Sauvez-là !

Un médecin prit le pouls de Brooke et s’alarma.

Médecin : Putin les gars on la perd !!!!!!

Son rythme cardiaque faiblit progressivement… pour s’éteindre.

L : NONNNNNN !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cocasse4ever.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls   

Revenir en haut Aller en bas
 
fanfiction- Les Ravens, Basketters et Pompom Girls
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ One Tree Hill ¤ :: Divers :: Vos créations-
Sauter vers: